This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 09 juillet 2015 10:17

Hadramout : Pourquoi Riyad a-t-il massacré les pro-Hadi?

IRIB- Les avions saoudiens ont, violemment, bombardé une base, à Hadramout,
une base appartenant aux forces pro-Hadi. Le bilan des pertes est très lourd. Il s'agit, en effet, du siège du bataillon 23 Mika de l'armée yéménite, tombée entre les mains des partisans du président démissionnaire yéménite, qui se trouve, actuellement, à Riyad? Le bilan des pertes est très lourd : 90 morts et 250 blessés. Les médias pro-saoudiens refusent, en effet, à travers leurs reportages et analyses, de relever la raison, pour laquelle ce raid meurtrier, qui a coûté la vie à de nombreux pro-Hadi, a eu lieu. La base est située, à Al-Abara, mais les sources indépendantes fournissent d'intéressantes explications : selon ces sources, les divergences, qui divisent, désormais, les rangs des pro-Hadi, sur la nécessité de combattre Ansarallah, se trouveraint à l'origine de ce raid aérien très sanglant. Certains officiers et commandants pro-Hadi auraient eu l'intention de lâcher ce dernier, en signe de protestation. Ces autorités militaires yéménites croient que Hadi et d'autres responsables yéménites, présents à Riyad, les auront lâchés, et que sous de faux prétextes, ont sacrifié ce bataillon. C'est, d'ailleurs, pour cette même raison, que le crime de Hadramout a été commisn et que des dizaines d'officiers et de commandants de haut rang yéménites ont été tués. Parmi les militaires tués, figure le général Ahmad al-Abara, originaire de Rimeh, et 10 de ses compagnons, tous issus d'une même famille. Al-Abara avait été désigné, par Hadi, adjoint du chef d'état major, à Hadramout!! Selon des témoins occulaires, le bombardement du siège du bataillon 23 MIKA, à Al-Abara, a fait des dizaines de blessés, évacués, tous, dans des hôpitaux de la ville saoudienne de Sharoura. Quelques heures après ce raid intensif, de nombreux convois militaires yéménites ont franchi les frontières saoudiennes et sont entrés sur le sol saoudien. Des fuites, en provenance de la base militaire en question, aurait fait l'état de l'intention de certains de ces commandants et chefs militaires de rallier Ansarallah et Ali Abdellah Saleh, l'ex-Président, ou d'être leur partisans. Ceci étant dit, le siège du bataillon 23 Mika à Hadramout aura été le centcom des forces pro-Riyad et pro-Hadi, dans cette province . Riyad a-t-il massacré les pro-Hadi?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir