This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 06 janvier 2015 07:29

L’attente active de l’Imam al-Mahdi (3e partie)

Les différentes formes d'Attente


Il existe deux formes d'Attente:
1) l'Attente passive

Lorsque l'homme se trouve dans une situation périlleuse, il cherche toujours à trouver une issue.S'il se sent désarmé,il attend alors la venue d'un sauveur. Par exemple, quelqu'un qui se noie attend l'arrivée des sauveteurs, sans pouvoir la précipiter. Mais l'idée de l'arrivée imminente d'une équipe de sauveteurs l'empêchera de céder au découragement et cette lueur d'espoir le poussera à résister. On est donc devant une réalité qui nous permet d'établir deux règles incontestables:
-La première règle: l'Attente permet l'espoir et dissipe le désespoir.
-La deuxième règle: l'espoir incite à résister.
2) l'Attente active

Cette forme d'attente peut être imaginée chez une personne qui cherche à se délivrer d'un mal (une maladie, la pauvreté...) ou à réaliser une ambition, par exemple, la réussite d'une entreprise. Bien évidemment dans de telles situations, la réussite dépend grandement de la personne elle-même. Par exemple un malade qui veut vraiment se rétablir doit consulter un médecin. De même que la personne voulant,vaincre son ennemi doit prendre toutes les dispositions nécessaires, avant d'entrer en lutte avec ce dernier.

Ce qui distingue l'attente passive de l'attente active, c'est le fait que dans la première, l'individu ne peut faire preuve que de résistance, alors que dans la seconde, il peut prendre part à la réalisation de l'objet de son attente. Ainsi en plus de l'espoir qu'elle lui offre, l'attente active implique à la fois résistance et action.
L'Attente active est la source du changement

L'Attente active est semblable à la confiance que les croyants ont en Dieu. Ils attendent continuellement que Dieu améliore leur situation. Ce comportement est non seulement rationnel, mais il est également louable. En effet, seul Dieu est à même de résoudre nos problèmes. Ils est le seul à pouvoir transformer la faiblesse en force, la pauvreté en richesse, l'ignorance en savoir...

Mais pour que Dieu intervienne, l'homme ne doit pas se contenter d'attendre un changement, il doit prendre l'initiative. A ce propos, Dieu a dit dans le Coran:

«En vérité, Dieu ne change rien en un peuple tant qu'ils n'ont rien changé en eux-mêmes.»11

Le retard que connaît actuellement le monde musulman dans divers domaines (scientifique, économique, militaire,...) est dû aux erreurs et aux vices accumulés par la communauté musulmane. Si celle-ci parvient à se débarrasser de ceux-ci, alors Dieu interviendra indubitablement en sa faveur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir