This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 05 mai 2015 07:10

Gaza : les témoignages accablants recueillis par Breaking The Silence

Gaza : les témoignages accablants recueillis par Breaking The Silence
IRIB- Malgré la propagande, le vrai visage de Tsahal est apparu aux yeux du monde entier durant l'attaque disproportionnée et dévastatrice de l'été dernier sur Gaza.
L'ONG israélienne Breaking The Silence met en cause la politique militaire israélienne contre les Palestiniens après avoir recueilli des témoignages suggérant que les soldats ont reçu l'ordre de «tuer à vue» pendant cet assaut .

Dans un communiqué publié dimanche, l'organisation » Briser le silence » confirme que les propos accablants recueillis auprès de soldats et d'officiers, révèlent l'image « troublante » et « inquiétante » de la politique des « tirs aveugles » autorisés par Tsahal. L'ONG affirme que celle-ci a » directement entraîné la mort de centaines de civils palestiniens innocents « .

Plus de 2.310 Palestiniens, essentiellement des civils, ont été tués.A ce chiffre, s'ajoutent plus de 11 000 blessés. Un déluge de feu qui aura duré 7 semaines, réduisant la bande de Gaza, le lieu le plus densément peuplé au monde, en un effroyable champ de ruines .

La moralité des soldats et de l'état major est mise en cause par ces publications: « les propos recueillis par Breaking the Silence dévoilent un changement radical et inquiétant » dans les procédures de combat de l'armée israélienne, a indiqué l'ONG.

les valeurs directrices de l'armée israélienne, exigeant que les soldats utilisent le minimum de force nécessaire et qu'ils gardent leur humanité même dans le combat, ont été annihilées, voir mises au rebut volontairement».
« les ordres d'engagement » transmis aux soldats » étaient des plus permissifs « , l'ONG ajoute que » Les ordres étaient de tirer pour tuer, même si la cible n'était pas identifiée « .

Certains officiers décrivent une atmosphère délétère durant cette guerre, sans commune mesure avec les actions militaires précédentes : « Le discours était vraiment d'extrême droite, un discours raciste et nationaliste « ; un lieutenant ajoute: « Il y avait beaucoup de gens qui haïssaient les Arabes, vous pouviez le voir dans leurs yeux « . Une violence attisée comme le rapporte un sergent : « [nos supérieurs] nous ont dit : si vous tuez quelqu'un à Gaza, c'est cool, ce n'est pas grave « .

Pendant les sept semaines d'assaut contre Gaza, Tsahal a méthodiquement « réalisé la destruction massive des infrastructures civiles et des habitations », l'ONG a noté que, « dans de nombreux cas, la destruction a eu lieu sans aucune justification opérationnelle valable.«

Breaking The Silence a été fondée par des vétérans israéliens qui ont servi Tsahal durant la deuxième Intifada. Sur le site Internet éponyme de l'ONG, ces anciens combattants « ont décidé de révéler au public israélien la réalité dramatique de la vie quotidienne dans les territoires occupés. »
« Ce qu'il ressort de ces témoignages, c'est un échec éthique énorme de la part de l'armée israélienne », déclare Yuli Novak, le directeur de Breaking The Silence, qui réclame une enquête indépendante.

ajib.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir