This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 04 avril 2015 15:54

2014, l’année la plus meurtrière pour les palestiniens depuis 1967

2014, l’année la plus meurtrière pour les palestiniens depuis 1967
IRIB- D'après un rapport d'un organisme des Nations Unies, Israël a tué plus de 2 300 civils palestiniens au cours de l'année 2014.
C'est le bilan annuel le plus lourd établi depuis 1967 affirme le rapport. En 2014, l'armée sioniste a fait aussi près de 17 000 blessés. A l'origine de ce document, nous retrouvons le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires.

L'offensive israélienne de juillet 2014 sur la bande de Gaza, est bien évidemment en très grande partie responsable de la mort de ces civils palestiniens. Près de 2 220 palestiniens dont près de 1500 civils, avaient perdu la vie à cause de l'attaque sioniste.
Dans les territoires occupées de Cisjordanie, mais aussi à Jérusalem-Est, on recense également des civils tués par les forces israéliennes. Leur chiffre connaît d'ailleurs une forte hausse. La plupart des meurtres ont eut lieu dans la seconde moitié de l'année, à la suite de l'enlèvement et l'assassinat de Mohamed Abou Khdeir, qui a conduit à des manifestations dans les rues de Jérusalem-Est. Mohamed Abou Khdeir, était un jeune palestinien de 16 ans qui a été enlevé puis, battu, et, brûlé vif.

La hausse de l'usage de balles réelles par les forces armées israéliennes est aussi responsable de ce regain de violence par rapport aux années précédentes. Le nombre de palestiniens emprisonnés a également augmenté de 24% au cours de l'année 2014. Cette hausse de meurtres de civils palestiniens ne peut que nous inquiéter, et créer en nous un sentiment d'indignation. Nous ne pouvons que souhaiter la fin du sionisme, mouvement colonial, oppresseur, raciste.

La Palestine est désormais adhérente la CPI et veut faire juger Israël pour crime de guerre. La CPI reste une des armes ultimes des palestiniens, une petite lueur d'espoir pour certaines pour un peu de justice. Une éventuelle justice humaine, avant une inéluctable justice divine.

ajib.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir