This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 30 mai 2015 06:24

Belgique : une trentaine de filles refoulées à l’entrée de leur école pour port de jupes et robes trop longues

Belgique : une trentaine de filles refoulées à l’entrée de leur école pour port de jupes et robes trop longues
IRIb- A Bruxelles, l'Institut De Mot-Couvreur a décidé de refuser les élèves qui portent des jupes trop longues.
Vendredi matin, l'accès à cet établissement d'enseignement secondaire a refusé l'accès à une trentaine de jeunes filles au simple motif que leurs jupes étaient trop longues.
Cette affaire nous rappelle étrangement celle qui s'est déroulée en France il y a à peine quelques semaines plus tôt, lorsque des françaises ont été convoquées pour port de jupes longues, jugées « ostentatoires ».

« On est arrivé vers 8h ce matin. Nous étions plusieurs à porter des jupes ou robes longues de couleurs. On nous a refusé l'accès pour ce motif en disant que c'était interdit dans le règlement. Pourtant, ils parlent seulement de signes religieux dans le règlement et de jupes longues de couleurs foncées « , commente Sana, 17 ans, qui porte une robe turquoise. « Je ne pense pas que ma robe soit de couleur foncée. De plus, c'est à la mode. » rapporte le site d'information belge La Capitale.

Les jeunes filles, surprises, sont alors restées devant l'établissement attendant l'accès afin de pouvoir assister à leurs cours. La direction a alors appelé la Police qui une fois arrivée sur place, a demandé aux jeunes filles de ne pas rester devant l'école.

Dirk De Block, le directeur de l'Institut s'explique au sujet de l'interdiction en affirmant qu'il est un simple exécutant, et impute la responsabilité à l'échevine de Bruxelles, Faouzia Hariche.

Les jeunes filles ont contacté le Délégué des Droits de l'enfant et le Mrax (Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme, et la xénophobie) pour faire valoir leurs droits.

ajib.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir