Imprimer cette page
lundi, 11 mai 2015 09:51

Jupes longues : une lycéenne musulmane porte plainte pour discrimination

Jupes longues : une lycéenne musulmane porte plainte pour discrimination
IRIB- La traque aux jupes longues dans les établissements publics français se poursuit bel et bien Après la jeune Sarah, c'est au tour de Ikram, une lycéenne de 18 ans de se faire montrer du doigt à cause de la longueur de sa jupe.

 

En effet, cette sœur d'Orléans a affirmé qu'elle était victime de discrimination et a donc déposé une plainte contre deux membres du personnel de son lycée. Interviewée, Ikram raconte qu'elle subit chaque jour des remarques déplacées au sujet de sa tenue vestimentaire bien qu'elle ne porte pas le hijab au sein de l'établissement. Ses jupes jugées trop longues, Ikram subit des critiques quotidiennes comme elle le confie si bien : « Tous les jours, ma professeure principale me dit que c'est une tenue religieuse. Pourtant, j'enlève mon voile avant d'entrer au lycée », propos relevés par Francetv info.

La jeune femme fait part de son indignation face à ces remarques incessantes notamment venant de sa professeure principale. Elle a ainsi confié : « Ma professeure principale demande à me voir à la fin de chaque cours, pour me parler de ma tenue. Une autre fois, c'est ma prof d'anglais qui m'a demandé si quelqu'un de ma famille était mort, parce que je portais ma jupe longue et un large haut noir ». Les enseignants faisant une focalisation sur sa tenue vestimentaire sont donc plusieurs et se permettent d'ailleurs de formuler des remarques osées et totalement déplacées.

Au delà de cela, Ikram a même été exclue à cause de sa tenue vestimentaire. Les jupes que portent la lycéenne déplaisent visiblement au personnel du lycée. Scolarisée en terminale, la jeune femme supporte ces remarques depuis le début de l'année scolaire et finit donc par réagir en déposant une plainte. « C'est insupportable, a-t-elle déclaré. J'en ai assez de devoir expliquer tous les jours que j'ai le droit de porter une jupe longue, que ce n'est pas interdit dans le règlement du lycée ». Cette sœur a expliqué que ces propos l'ont exaspérée, si bien qu'elle a fini par s'absenter de certains cours.

Etant en terminale gestion et administration, les professeurs se servent de l'argument professionnel pour justifier leurs dires. Mais Ikram n'est pas dupe et constate la différence de traitement faite entre elle et ses camarades puisqu'elle affirme : « Ma prof a estimé que ce n'était pas une tenue professionnelle, mais on ne dit rien à mes camarades qui portent des jeans troués ou dont le caleçon dépasse du pantalon« . Voilà ce qu'on appelle le deux poids deux mesures ou en d'autres termes, la « laïcité » à la française.

ajib.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir