This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 12 mai 2015 07:15

Chine: Les commerces et les restaurants Ouïghours contraints de vendre de l'alcool et du tabac

Chine: Les commerces et les restaurants Ouïghours contraints de vendre de l'alcool et du tabac
IRIB- Les persécutions que subissent quotidiennement les ouïghours, ethnie chinoise de confession musulmane de la région du Xinjiang, ne sont plus un secret.
Les décisions prises par les autorités chinoises pour empêcher les ouïghours de pratiquer leur foi sont toujours aussi consternantes et choquantes.

Interdiction de porter la barbe, et le voile à certains endroits, interdiction de jeûner le mois de ramadan pour les fonctionnaires et les étudiants, répressions de manifestations, interdiction de rassemblements, assassinats, emprisonnement de imams, restrictions liées à la pratique religieuse, interdiction du niqab, la liste des violations des libertés commises par le Parti-Etat chinois est longue. Dans un délire communiste islamophobe, les autorités sont persuadées de pouvoir s'immiscer dans les choix les plus personnels des habitants du Xinjiang.

Comme si nous n'avions pas encore atteint le summum de l'absurdité dans ce flot de discriminations, récemment, la Radio Free Asia nous rapporte que les autorités s'en prennent désormais aux commerces qui ne vendent pas d'alcool et de tabac. Elles ont en effet ordonné à ces commerces et ces restaurants de vendre de l'alcool et des cigarettes. Conscientes que la non présence d'alcool et de tabac est liée à des convictions religieuses, elles menacent de poursuites les commerces qui refusent d'en vendre, et de fermeture. Usant de tous les moyens possibles pour essayer d'affaiblir la pratique des musulmans, les commerces musulmans sont maintenant obligés de commercialiser au moins 5 marques différentes d'alcool et de cigarettes.

« Nous avons une campagne visant à affaiblir la religion ici, et cette mesure fait partie de cette campagne » explique Adil Sulayman, le secrétaire du Parti du village Aktah à la radio Free Asia pour justifier cette décision.
Le fait de s'abstenir de consommer de l'alcool et des cigarettes est perçu comme une « forme d'extrémisme religieux » pour les autorités ajoute-t-il.

Les intimidations, les violations des droits de l'Homme sont quotidiennes pour ce peuple minoritaire qui souffre terriblement, et dont le sort semble très peu préoccuper nos médias, et les Etats.


ajib.fr

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir