Imprimer cette page
vendredi, 07 novembre 2014 17:52

Le deuil du prince des Martyrs au rythme de dammâm et de cymbale

Le deuil du prince des Martyrs au rythme de dammâm et de cymbale
Les cérémonies de deuil de l'Imam Hossein (SA) dans le sud iranien se font au rythme de dammâm et de cymbale.

Dammâm est un instrument de musique à percussion (comme le tambour) propre au sud de l'Iran.

La composition et le nombre des joueurs de dammâm et de cymbale sont différents dans chaque région. En l'occurrence, à Bouchehr ils sont de sept à neuf, ou parfois plus, qui jouent à Damman. Le plus habile joueur de dammâm devance les autres joueurs de cymbale et de dammâm, dans la procession. Un joueur de cymbale ferme la procession.

A Abâdân au Khûzistân, dans le sud-ouest de l'Iran, le nombre des joueurs de dammâm et de cymbale est paire (10 ou parfois 18 par rapport aux ressources financières des organisateurs). Contrairement à Bourchehr, c'est un joueur de dammâm qui ferme la procession.

Ils jouent pendant environ 20 à 80 minutes et parfois, par exemple à la veille de l'Achoura et midi de ce jour, ces groupes accompagnent, trois heures durant, les endeuillés qui défilent dans les rues.

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir