This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 05 mai 2015 07:07

Volte-face d’ une ex-leader du mouvement Pegida qui s’excuse auprès des musulmans

Volte-face d’ une ex-leader du mouvement Pegida qui s’excuse auprès des musulmans
IRIB- Difficile de ne pas avoir entendu parler du mouvement Pegida et de ses grands rassemblements raciste et islamophobe. Des rassemblements qui avaient outré plus d'un : musulmans, mais aussi des militants anti racisme avaient largement dénoncé les idées de ce mouvement, en répondant notamment avec des contre marches anti Pegida.

Fondé à Dresde, en Allemagne, ce mouvement était d'autant plus inquiétant qu'il a traversé les frontières, et tente de s'exporter tant bien que mal dans d'autres pays européens. Mais c'est en Allemagne que ce mouvement est le plus ancré avec des rassemblements réguliers de ces partisans. Cela dit, le mouvement semble s'essouffler. En plus de la perte de partisans, et de la démission de leaders, s'ajoute à cela le repentir de l'ex porte parole qui s'excuse auprès des musulmans.

Un mouvement fragile, qui traverse des tensions internes

Aujourd'hui le mouvement n'est plus ce qu'il était, semble s'essouffler, et connaît des tensions au niveau directionnel. En effet, au cours du dernier grand rassemblement du 13 avril dernier qui s'est tenu à Dresde, les organisateurs attendaient 30 000 mais seulement 10 000 personnes sont venues, rapporte le quotidien Die Tageszeitung, qui affirme que les perspectives politiques du mouvements sont très limitées.
Quant à la tête du mouvement, elle semble bien fragile. Le fondateur lui même du mouvement, Lutz Bachmann, avait démissionné le 21 janvier dernier à la suite de la publication de sa photo sur laquelle il apparaissait déguisé en Hitler bien qu' il finit par réintégrer le parti quelques semaines plus tard.

L'ex leader se sent responsable de cette haine, et présente ses excuses

Puis, fin janvier, ce sont 5 leaders du mouvement qui démissionnent. Khatrin Oertel a démissionné en janvier dernier du mouvement Pegida. C'est la deuxième leader qui démissionne.
Récemment ce sont les déclarations d'une ancienne leader du mouvement islamophobe qui vont surprendre. Kathrin Oertelaff, la porte-parole du mouvement, fait partie des leaders qui choisissent de quitter le mouvement raciste.
Elle fait une déclaration des plus étonnantes dans une vidéo retransmise par le Washington Post montrant un changement radical dans sa prise de position.  »Ceux qui appartiennent encore au mouvement Pegida doivent comprendre qu'ils se battent pour la mauvaise cause » dit-elle.

« Les demandeurs d'asile sont accusés d'être la source des problèmes en Europe et en Allemagne. Cependant, ils ne sont pas la cause de notre lutte » ajoute-t-elle.

« Je tiens à présenter mes excuses à tous les migrants et à tous les musulmans qui se trouvent parmi eux, qui vivent pacifiquement, et qui sont assimilés à la société allemande, qui respectent notre culture, nos lois. Ils sont majoritaires, et les allemands en sont conscients » précise-t-elle.

« Je me sens en partie responsable de cette campagne de haine que nous avons provoqué. Je tiens à présenter des excuses et la seule chose que je peux faire est de vous aider à résoudre ces tensions ». Elle explique enfin qu'elle est pour la paix dans le monde et pour favoriser le dialogue. Elle va même critiquer le traitement médiatique qui ternit au quotidien l'image de l'islam. Ce revirement de position a agréablement surpris les personnes opposés au mouvement, mais bien évidemment il a mécontenté les partisans de Pegida.

L'ex leader était pourtant la figure principale du parti après le retrait de Lutz Bachmann. Elle défendait d'ailleurs corps et âme que le mouvement n'était pas xénophobe, pour maintenir affirmer une position contraire. Selon la page Facebook Pegida, Khatrin Oertel a choisi de quitter le mouvement en raison des menaces dont elle aurait été victime.



ajib.fr

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir