This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 29 avril 2015 03:06

Un jour un livre : le tissage en Iran

Un jour un livre : le tissage en Iran

Le tissage en Iran d’Abdelhossein Qassemnejad, évoque en trois chapitres l’histoire du tissage en Iran, son berceau et le plus ancien tapis du monde, le Pazirik. Au fil du temps, l’auteur progresse ses recherches sur les traces des variétés de tapis, les éléments de son développement…

Le tissage en Iran est le fruit d’une étude académique ; l’auteur s’est surtout concentré sur les études archéologiques au niveau du tissage de tapis et de tissu. Il évoque les antécédents du textile et du tissage de tapis en Iran ; sur la base des documents et des artefacts  archéologiques, il conclue que, dans les temps anciens, c’étaient uniquement les femmes qui s’occupaient du filage  et du tissage. L’auteur évoque dans son ouvrage « la Ville brûlée », cette ville de six millénaires  à l’est de l’Iran, bâtie sur les alluvions du fleuve Hirmand, qui serait la ville la plus moderne des temps anciens. A ce propos, Le tissage en Irani nous relate : « cette ville était un des berceaux du tissage de tapis et de tissu au 3e millénaire avant J.-C. Les habitants tissaient des tissus très fins ; ils auraient même utilisé des appareils pour le tissage. Les motifs et les ornements dans les tissus de la Ville brûlée se faisaient avec des fils de couleurs.»

Le tissage en Iran‌ présente la vannerie en tant que premier produit pour couvrir le sol. La plus ancienne natte a pour motif, la silhouette d’un homme. Sur le fond blanc de la natte se profile en noir la silhouette d’un homme assis.

Le tissage en Iran des Editions Barg-e no, comprend 145 pages avec de nombreuses photos.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir