This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 17 février 2015 05:36

L’album de photos de la grand-mère

Sur  une vieille chanson, dont Morteza Neydavoud (1900-1991) a composé la mélodie sur un poème de Malek ol-Shoaara Bahar, un poète du début du XXe siècle, de l’époque de la révolution constitutionnelle d’Iran (1906), nous allons réviser les souvenirs d’une grand-mère, qui a perdu très jeune son époux, incarcéré et ensuite exécuté par le régime despotique pahlavi. 


L’oiseau de l’aube lamente-toi, ravive mon chagrin

Brise cette cage par les flammes du soupir

O le rossignol aux ailes liées, quitte la cage,

Chante l’hymne de la liberté de l’homme

D’un souffle enflamme cette masse de terre

La tyrannie du tyran, la cruauté du chasseur ont détruit mon nid

O Seigneur, par la voûte céleste, par la nature,

fais pointer l’aube à l’horizon de ma nuit sombre

C’est le printemps, la fleur s’épanouit, du nuage de mon œil coule les larmes

Cette cage est aussi sombre et serrée que mon cœur

Enflamme cette cage ô soupir brûlant

La nature a fauché la fleur de ma vie !

O Rossignol amoureux résume le récit de séparation !

 

 

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir