This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 12 mai 2015 05:46

Mohammad-Ali Sepanlou s’est éteint

Mohammad-Ali Sepanlou s’est éteint

Poète et traducteur iranien de renom, Mohammad Ali Sepanlou est décédé, lundi soir, à l'hôpital Jam de Téhéran.

Né en 1940 à Téhéran, Mohammad Ali Sepanlou a publié de nombreux livres de poèmes, depuis Ah… Biâban ! (Ô Déserts !), Ed. Torfeti, 1963, jusqu’aux plus récents dont Khiâbân-hâ va Biâbân-hâ (Des Rues et des déserts), Ed. Nashr-e Shiva, 1992 et en 2000, une anthologie personnelle Pâiz dar Bozogrâh (L’Automne sur la grande route) dont le poème À Fardis est extrait. Les autres poèmes traduits dans l’ouvrage Derrière ma fenêtre il y a un corbeau, Ed. de L’Inventaire sont extraits de Firouzeh dar ghobâr (Turquoise dans la brume), Ed. Nashr-e Elm, 1998. On lui doit également des études critiques sur la littérature iranienne ainsi que des traductions en persan d’auteurs étrangers (Apollinaire, Camus, Sartre, Horace Mac Coy, Ritsos). En français, Le Temps versatile, Ed. L’Inventaire, 2004. Et quelques poèmes dans l’anthologie Derrière ma fenêtre il y a un corbeau, Ed. L’Inventaire, 2004, 2000. Quelques poèmes sont parus, en français, dans des revues et anthologies, dont in Revue Europe mars 2002.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir