This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 15 novembre 2014 08:06

Nima Yushij, père de la poésie moderne persane

Ce fut en 1897 que naquit dans le village de Yushj à Baladeh du district de Nour au Mazandéran, celui qui fut le père fondateur de la poésie moderne persane. Ali Esfandiari, plus connu sous son nom de plume Nima Yushij contribua beaucoup à la création de la poésie persane moderne, connue sous le nom de she’r-e no ("poésie nouvelle") ou she’r-e nimaa'i ("poésie de Nima").

 Il passe son enfance, dans son village natale entre les travaux des champs et l'école traditionnelle. Il continua ses études scolaires à l'école Saint-Louis à Téhéran. C'est dans cette école qu'un professeur le guide dans ses premières découvertes poétiques. Il compose d'abord des vers en suivant les grands de la poésie classique Saadi et Hafez par exemple, puis commence à suivre son propre chemin, sans précédent dans la poésie persane : la poésie qui ne tient compte ni du mètre, ni de la rime. Ay Shab ("Ô Nuit") et Afsaneh sont des œuvres qui appartiennent à cette période de transition dans la vie de l'auteur (1922).

Nima Yushidj est décédé en 1958 à Téhéran. Sa maison à Yushj est transformée de nos jours à un musée.

Morteza Amiri Esfandaqeh, poète contemporain décrit en ces termes le poids de Nima Yushij : si Nima n’était pas né, et n’avait pas balisé le terrain sur la route de la poésie persane, nous n’aurions ni Fourouk Farrokhzad, ni Seyyed Hassan Hosseini, ni Akhavan, ni Qeyssar Aminpour. Les meilleurs poèmes de Qeyssar Aminpour et d’Akhavan qui ont eu un renommé mondial sont ceux qui sont leurs poèmes nimaiens, quoiqu’ils aient été passés maîtres en ghazal et qasida. La prosodie a changé dans le monde entier, l’Iran ne faisant pas exception à la règle, un poète issu d’un village au Mazandéran, a su changer la prosodie persane. Nima souhaitait que dans le monde de l’atome, la poésie persane ne reste pas confinée dans la trame et la chaîne de la rime.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir