This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 03 novembre 2014 03:49

Dans la lignée des poètes de l’Achoura : Hassan Hosseini (2)

Viens, respectons l’amour
Relatons le récit des compagnons amoureux
De ceux qui ont entamé un voyage sanglant
Un voyage sur l’orbite du danger
De ceux dont le soleil de leur cri
A pointé de leur gorge d’où naît l’aurore
Relatons le récit de ces hommes merveilleux
Qui ont brisé cette barrière
De ceux qui ont dit « non »
De ceux dont le cœur amoureux ne craint rien

 

Hassan Hosseini est une figure de proue de la poésie militante. Il avait largement contribué à la genèse de ce mouvement poétique de la période postrévolutionnaire. Le quatrain est son genre préféré, en fait, son domaine incontesté, lui soufflant une âme nouvelle. Il excellait également dans la composition des poèmes courts satiriques, tournant une nouvelle page dans la satire. La poésie moderne était un autre domaine qui avait mis à l’épreuve le talent d’Hassan Hosseini. Ses beaux poèmes modernes témoignent de sa virtuosité dans ce genre d’écriture. L’épopée de Karbala, surtout la Passion de l’Imam Hossein au jour de l’Achoura, fut une source d’inspiration intarissable au poète fervent qu’était Hosseini. Le moineau et l’archange Gabriel figure parmi les meilleurs recueils de la poésie sacrée de notre temps.

 Poète prolixe, Hosseini ne négligeait nullement le travail sur la forme et la structure et il réussit à parvenir à son propre langage poétique. Mais, il ne put continuer son œuvre, quittant le 29 mars 2004, le monde ici-bas pour l’au-delà. Il nous laissa cependant de précieux ouvrages dont En chœur avec la gorge d’IsmaëlLe moineau et l’archange Gabriel  – déjà cité – Le poétique La poésie de Bidel et de Sepehri,  Les rognuresLe poing dans le grand miroir.

Les critiques sont unanimes pour reconnaître en Hassan Hosseini, l’authentique artisan de la nouvelle poésie de la Révolution. Dans un message adressé à l’occasion de la mort prématurée de Hassan Hosseini, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei esquisse les traits saillants de ce poète engagé. « Cet homme sage, aux idées larges, ce croyant vertueux et cultivé incarnait à lui seul l’exemple par excellence de la poésie d’aujourd’hui et du futur. L’érudition dans les recherches littéraires, la sagesse, la subtilité et la créativité caractérisent son travail. », constate l’honorable Ayatollah Khamenei.

Ses œuvres, ce miroir sincère du parcours de sa pensée, montrent la profondeur, la diversité et le dynamisme de cet esprit aussi vif que vivace. Lucidité et perspicacité avaient fait de ce poète de talent, un subtile critique littéraire. Authentiques et doux, ses poèmes lui avaient valu l’estime de ses lecteurs. Les images sont souvent fraîches et vivantes. Pour Hassan Hosseini, l’image est cette création de l’esprit à qui il incombe d’éclairer fugitivement la finitude de l’homme, voire de la « disséminer » en répandant ses figures fécondes. Dans ce sens, il aspire à une langue transparente qui ne cède pas aux images clichées, aux mirages des bonheurs d’expression, mais une langue qui noue l’homme au monde dans un lien de simplicité et d’étrangeté. Ecrire est donc d’apprendre à distinguer entre le possible et l’impossible, mais aussi d’expérimenter l’impossible et donc recommencer sans fin à espérer.

Chantre de la poésie de la Révolution, Hassan Hosseini se révèle le poète de son temps. Son œuvre poétique se bâtit sur le sacré, baigne dans les sentiments profonds et nobles de l’humain. Les éléments naturels l’assistent généreusement dans cette quête. Mais loin de l’interprétation en cours dans la poésie persane, les termes « ciel » ou « pluie » apparaissent dans un autre versant. Des figures telles que « l’avenir du ciel », « le sort inconnu du ciel », « les portes du ciel », « la pluie continue de l’acier » représentent pour les critiques littéraires une sorte de déstructuration pour reconstituer des images nouvelles ; il s’agit bel et bien d’une expérience heureuse mais aussi en toute conscience.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir