This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 11 octobre 2014 09:01

Nouvelle génération littéraire: Nasser Keshâvarz

Nouvelle génération littéraire: Nasser Keshâvarz  

Samirâ Fâzel

Né le 10 mai 1962 à Téhéran, Nasser Keshâvarz est un poète et écrivain de moderne, qui s’est consacré à la littérature pour enfant. Il avait  5 ans, lorsque sa famille s’est installée à Dâmghân, une ville de la province du Semnân. Il a fait ses études primaires et secondaires à cette ville. En 1988, il décide de faire des études supérieures et choisit l'ingénierie des industries mais après avoir passé un semestre, il quitte l’université pour s’adonner à la littérature de jeunesse.

Dans cette perspective, il s'est mis à travailler sérieusement en collaboration avec le magazine Le ciel des enfants  qui fait paraître ses poèmes. son premier poème est publié en 1983 et son premier livre Les canards et moi en 1986. Keshâvarz a remporté plusieurs prix littéraires dont La Lune en or et Le Crayon Volant ; il a aussi gagné le prix du 12e Festival des Livres de jeunesse pour son livre intitulé Le Petit Crayon. Parmi ses autres recueils de poèmes, on peut citer Amer et Sucré, La contre-offensive des moments et Par ici chut, s'il vous plaît!; ce dernier qui est un recueil de poèmes pour les adolescents a gagné le prix du Livre de l'Année de la République islamique d’Iran. Le secret de la vigne est un autre recueil réunissant les poèmes de thème religieux qui racontent la vie du huitième imâm des chiites, l’Imâm Reza. Il a rédigé en vers les anecdotes coraniques afin que les enfants puissent les comprendre facilement. La trilogie  En haut, la grenade, En haut, la pomme et En haut, la fourmi est plein de poèmes qui, grâce à un regard fantaisiste sur les objets de l’environnement de l’enfant, introduit le lecteur dans un monde imaginaire et merveilleux. Keshâvarz a également composé des poèmes en s’inspirant des contes et des fables du Pañchatantra. Il a écrit une série de poèmes pour les enfants de 3 à 5 ans, Mimini ;  il s’agit des aventures très amusantes d’un petit singe espiègle "Mimini". Ce recueil pédagogique est lu dans les écoles primaires de l'Iran. Keshâvarz décrit le poème pour enfant ainsi: " il faut sentir le monde des petits avec les cinq sens. Il nous faut donc réveiller de nouveau nos sens: il faut voir mieux, entendre mieux, sentir mieux, toucher mieux et goûter mieux. En fait, je veux que tous mes sens interviennent dans mes poèmes et les traduisent en le langage des enfants."

Un poème pour enfant, "Les trois étoiles" de Nasser Keshâvarz pour fermer cet exposé:

Le vent a agité le ciel hier soir.

Trois étoiles sont tombées dans ma main. 

Elles sont très jolies.

J'en ai donné une à mon père

Et une à ma mère.

Mais il en reste encore une :

Je l'ai lanée vers le ciel.

J'ai rêvé de tout ça !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir