This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 27 septembre 2014 08:55

La littérature de la Défense sacrée (3)

 

La littérature de la Défense sacrée 


Arefeh Hejazi

 

Les thèmes des œuvres romanesques de la Défense sacrée

 

Durant les premières années de la guerre, la littérature demeure relativement réaliste, se basant sur l’héroïsme et la résistance des combattants et de la population. Dans ces récits, la figure du combattant représente ce dernier comme tout à fait angélique et divin alors que l’ennemi est dépeint comme misérable, pathétique et bas. Dans ces récits, les personnages sont généralement typés selon des modèles très simples. Dans les années suivantes, de plus en plus d’attention fut portée aux techniques narratives, et le regard ainsi que l’optique selon laquelle la guerre était considérée changea. Ce changement devint dominant à partir de la seconde moitié des années 90 et 2000. De façon générale, les thèmes exploités dans les œuvres romanesques de la Défense sacrée sont :

 

- Le courage, l’héroïsme et l’abnégation : généralement, cette thématique visible dans la quasi-totalité de la littérature de la Défense sacrée est à mettre en relation avec "la grande leçon de l’Ashourâ".

 

- Le martyre et la vie des prisonniers de guerre dans les camps irakiens.

 

- Le contraste entre la vie au front et la vie urbaine : cette thématique est fortement marquée par la nostalgie de la guerre et les personnages souffrant de la vie citadine, souhaitent revivre la grande période de la guerre. Cette thématique est particulièrement présente dans la poésie de la Défense sacrée et forme souvent l’infrastructure narrative des romans d’après-guerre.

 

- Les traumatismes sociaux et psychologiques.

 

- Les bombardements : cette thématique est utilisée pour dépeindre la vie des populations civiles durant la guerre.

 

- Les traumatismes et pathologies développés par les anciens combattants : cette thématique sert également de cadre pour rappeler l’abnégation, le sacrifice et parfois la solitude et la nostalgie des anciens combattants.

 

- Les problèmes familiaux et sociaux des combattants : considérant que la guerre Iran-Irak est une guerre contemporaine et que la majorité de ceux qui y ont pris part sont toujours vivants, cette thématique est d’actualité et permet de dépeindre la vie ordinaire des combattants et anciens combattants.

 

- Le pacifisme : la littérature de la Défense sacrée est une littérature pacifiste. Ce pacifisme fut visible dès la naissance de cette littérature, mais se voit plus nettement dans les œuvres récentes (fin années 90 jusqu’au présent) qui insistent sur les aspects négatifs de la guerre.

 

Les auteurs

 

La guerre Iran-Irak étant une guerre récente, les auteurs qui l’illustrent forment une jeune génération ayant elle-même vécu la guerre. Les écrivains et poètes de la littérature de la Défense sacrée sont généralement des auteurs qui ont eu l’occasion de vivre la guerre et en faire une expérience personnelle, qui est la matière première de leur écriture. L’un des critiques dit de cette génération : "Les auteurs de ces récits n’étaient pas à l’origine des écrivains professionnels. C’étaient des hommes qui voulaient partager leur expérience de la guerre avec les autres. Ils s’inquiétaient de voir s’oublier les idéaux et les valeurs qui étaient à l’origine de la résistance et écrivaient dans l’urgence, c’est pourquoi ils réussissaient peu à créer des œuvres aux personnages vivants et réels. Ils ne voulaient pas vraiment exprimer leurs idéaux au travers de techniques narratives sophistiquées et indirectes." [1] Aujourd’hui, à peine vingt ans après la fin de la guerre, le mûrissement de leur écriture permet désormais à cette génération de créer des œuvres très différentes des premiers ouvrages de la littérature de la Défense sacrée, justement en transmutant l’expérience directe de la guerre en une littérature en plein développement qui est peut-être plus apte à durer.

 

La littérature de jeunesse de la Défense sacrée

 

L’une des particularités de la littérature contemporaine de guerre en Iran demeure l’importance du champ réservé à la jeunesse. Ainsi, une littérature de jeunesse de la Défense sacrée s’est développée parallèlement à la littérature de guerre pour adultes, pour des raisons pédagogiques. Le corpus de cette littérature de guerre pour jeunesse est aujourd’hui l’un des plus importants en matière de littérature pour enfants et adolescents en Iran. La littérature de jeunesse de la Défense sacrée peut être divisée en deux grands groupes :

 

- La littérature de guerre écrite par des auteurs adolescents qui ont vécu la guerre, soit en tant que civils, soit en tant que combattants. Certains de ces très jeunes auteurs sont aujourd’hui parmi les grands noms de la littérature de guerre iranienne.

 

- La littérature de guerre écrite par des adultes à l’intention des enfants et adolescents. Ce deuxième type compose la majorité des œuvres de guerre pour jeunesse. Les personnages principaux de ces récits sont souvent des enfants et des adolescents.

 

Il faut aussi préciser que l’humour, généralement présent dans les récits de guerre, est présent dans les œuvres de guerre pour jeunesse.

 

La guerre Iran-Irak est aujourd’hui encore omniprésente dans la société iranienne et dans la vie quotidienne des Iraniens. C’est pourquoi la littérature de cette guerre a encore bien des choses à dire. C’est une littérature très jeune qui a connu de grandes évolutions depuis son apparition en 1980 et dont le corpus ne cesse de se développer ; en un mot, une littérature en pleine création.

 

Source : Revue de Téhéran, n°83 octobre 2012

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir