This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 18 juin 2014 07:00

Carnet de voyage : Varamine

Carnet de voyage : Varamine

Varamine est l’une des villes importantes de la province de Téhéran qui  doit être particulièrement examinée du point de vue historique. Avant les attaques des Mongols, cette ville n’était pas très importante mais après la démolition de la ville Rey,  Varamine est devenue le siège des institutions financières et administratives de la région. La  plupart des monuments historiques ont été construits à l’époque mongole et cette époque marque l’épanouissement de Varamine. Rey, Qom, Pishva  et Garmssar sont les villes voisines de Varamine.  

Varamine se situe dans la région tempérée du nord et se trouve influencé par le désert, les montagnes de l’Elbourz et les vents d'ouest qui provoquent des pluies.

Outre les œuvres historiques, il y a beaucoup de lieux de pèlerinage et on peut voir que l’Histoire et la Civilisation ont laissé leurs empreintes à Varamine. Cette ville possède de nombreuses fermes et les domaines de l’architecture qui remontent à des millénaires. Il  faut donc souligner qu’une seule journée ne suffirait pas à visiter cette ville. Le monument le plus important de Varamine est sa grande mosquée qui est l’exemple parfait d’une mosquée et s’est construit à la période de roi Mohammad Oljaytu.  Sa particularité est les ornements utilisés dans différentes parties  comme les ornements écrits et géométriques et arabesque étant formés par les briques, les tuiles et les couleurs.  

                                                                                                      

 La plupart des ornements de ce monument se trouve sur le côté sud et dans l’entrée de porche, les écritures et l’autel attirent le regard de tous les spectateurs.   

La tour de seyyed Alaeddine est un tombeau situé au nord de la grande mosquée. Il se compose d'un cylindre et d’une section conique et appartiennent à l’époque des Ilkhanides. Ce monument appartient à Seyyed Alaeddine le gouverneur de la Ville Ray dont le père et les fils étaient aussi gouverneurs de cette ville, le côté artistique important de ce monument réside dans l’ornement extérieur de la tour, les tuiles bleus et amalgame de couleurs bleue et brune ont décoré spécialement cette tour.

Un œuvre historique de l’époque mongole est le mausolée d’Imamzade Yahya qui  possède des ornements de stuc et écritures. Cet Imamzade fait partie des descendants de l’Imam Hassan Modjataba (béni soit-il).  Ce monument avait un autel et des tuiles précieux qui sont tous malheureusement volés et sont aujourd'hui conservés dans des musées dans d'autres pays. Le style de l’architecture d’Imamzade Yahya ressemble beaucoup à la grande mosquée et possède une chambre ayant un dôme et entourée de l’extérieur par une série de chambres appartenant aux époques ultérieures.

Le bâtiment de la raffinerie  du sucre construit  en 1924  par un architecte  célèbre russe, Leon Markof est inscrit en 2002 sur la liste des monuments nationaux.

Le monument Youssef  Reza se situe dans un village ayant le même nom et à 5 kilomètres  de Varamine, le peuple de cette région pense que ce  monument appartient à Youssef  Reza  un respectueux soufi du huitième siècle. Ce  bâtiment est l’un des monuments religieux de l’époque Ilkhanide composé de brique, pierre et de stuc en forme octogonale  et ayant une chambre et une terrasse.

Ceux qui se rendent à  Varamine, doivent aussi  visiter  le château Iradj avec une superficie de 120 hectares. Il s’agit du plus grand château historique de la province de Téhéran, mais actuellement, seules les murs entourant le château restent et ces murs sont construits avec des briques et de la terre. Le fossé autour du château est rempli à cause des activités agricoles et toute la zone est  vouée à l’agriculture.  Cet endroit est tellement important que l’on en parle dans  l'Avesta, comme de la terre de Varna, le nom du château Iradj y figure aussi.

Le mausolée de l’Imamzade  Jaafar,  fils de l’Imam Moussa et le frère de l’imam Reza – bénis soient-ils - est très respecté, ce monument appartient à l’époque safavide et son dôme bleu attire le regard de loin.   

 Le village de Khaveh, l’un des villages anciens et touristique de la province de Téhéran s’est situé dans la commune de Javadabad de Varamine et à douze kilomètre de sa ville voisine Pishva.

Chaque touriste qui a l’intention de faire un voyage au village Khaveh appréciera des frênes longeant les deux côtés de la route.  Parmi les attractions pittoresques du village,  on peut mentionner des bâtiments historiques comme Seyyed Sultan Mahmoud Khaveï et quelques jardins anciens.

Le pont  Baqer-Abad est situé à 25 kilomètres  du sud-ouest de Téhéran et sur la route Téhéran-Varamine  et sur l’une des branches de la rivière de Djadjroud, son histoire revient à l’époque Qajare.

Une autre région importante de Varamine, c’est le village d’Ali-Abad, où se trouve un ensemble de sites historiques et culturels consacrés à l’eau. La plaine de Massileh se situe au sud de Varamine et se limite au lac de sel. Band Ali-Khan est la partie la plus connue de la plaine Massileh, cette région est un lieu privilégié pour les oiseaux aquatiques.

Différents espèces d’oiseaux comme cygne, canard etc. se trouvent à  Band Ali-Khan. Pendant les hivers secs, on voit les oiseaux comme lagopède, aigle, faucon. 

Le parc national de Kavir, qui est une zone protégée, est la principale attraction de Varamine.  Cette région a un climat sec et désertique,  mais ce qui  attire l’attention des touristes, c’est la variété et la richesse de sa faune et flore ;  il abrite  l’entreposage des oiseaux comme l’aigle doré, des animaux comme panthère d’Asie et tigre, gerboise, des caméléons, des chats sauvages et des vipères. La chasse et la pêche sont interdites dans le parc de Varamine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir