This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 05 novembre 2014 10:16

L’historique du deuil de mohrram en Iran (1)

L’historique du deuil de mohrram en Iran (1)

Une rétrospective des cérémonies de deuil du mois de moharram en Iran depuis la dynastie buyide de nos jours.   

« Mon fils transmet à mes chiites mon salut et dit leur : mon père est tombé en martyre, loin de sa patrie, sur le sentier de Dieu. Pleurez son deuil et lamentez-vous sur son sort. » Ce sont les dernières paroles du Prince des martyrs à l’adresse de son fils, l’Imam Sajjad, avant de tomber en martyre à Karbala. La parole de l’Imam Hossein ne resta pas lettre morte et depuis l’Achoura de nos jours, les chiites pleurent, au jour anniversaire de la mort en martyre de l’Imam Hossein,  la tragédie de Karbala et la Passion du Prince des martyrs. La vénérable Zeynab, la sœur de l’Imam à Karbala, à Koufa et à Cham, son épouse Om Salmeh à Médine, Jaber ibn Abdallah Ansari à Karbala, les Buyide Rey ont été les premiers à célébrer les cérémonies de deuil du Prince des martyrs. Dès lors ces cérémonies deuil se déroulent comme si cette tragédie a eu lieu aujourd’hui, et qu’elle n’a pas eu lieu il y a 14 siècles.

Les cérémonies de deuil marquant la tragédie de Karbala, durant les dix premiers jours du mois de moharram, dès le lendemain de l’Achoura de l’an 61 de l’hégire, de nos jours, se sont  évoluées au fil du temps. Ce fut à l’époque des Buyides que les cérémonies de deuil de l’Imam Hossein ont eu lieu officiellement pour la première fois.  

Ce fut à l’époque des Buyides que ces cérémonies de deuil ont eu lieu officiellement pour la première dans les pays islamiques notamment en Iran. Les Buyides étaient d’origine iranienne et ils étaient chiites, habitant la région de Deylaman ; leur ancêtre Abou Shojaa Buyide était le fils de Fana Khosro Deylamide, et leur généalogie remontait au roi sassanide Bahram. Les Buyides ordonnèrent qu’au jour d’Achoura, les bazars soient fermés et que les gens organisent des cérémonies de deuil hors de leur maison. Pour les historiens, les premières processions de deuil dans les rues, la récitation des élégies ont eu lieu officiellement à cette époque.  

A suivre...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir