This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 24 novembre 2014 04:58

Achéménide et Sassanide, empires écolos !

Achéménide et Sassanide, empires écolos !

Sur la base des analyses polliniques sur les rives des lacs de l’ouest du pays dont Maharlou et Almalou, les archéologues ont découvert des preuves de la plantation d’envergure d’arbres aux périodes achéménide et sassanide. Les analyses polliniques, effectuées par Morteza Djamali, sur les séquences lacustres dans des lacs de l’ouest du pays, dont Maharlou, montrent des preuves importantes sur la plantation d’envergure d’arbre aux époques achéménide et sassanide.  Le noyer, la vigne, le platane et l’olivier sont les arbres privilégiés. Les études polliniques de Morteza Djamali et de ses collègues, réunies dans un article, intitulé « La révolution de l’implantation d’arbres  dans les périodes impériales perses » seront présentées le mardi 24 novembre au musée national d’Iran. Cette intervention s’inscrit dans le cadre des réunions avec pour thème l’archéologie environnemental et en rapport avec l’exposition des  indices de 200 mille ans de cohabitation homme et animal en Iran. Morteza Djamali interviendra donc à cette réunion. Il est chercheur à l’institut méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE) à Marseille. Morteza Djamali est expert en paléoécologie et analyse polliniques et son domaine de recherche concerne l’interaction de l’homme, climat et écosystème à la période quartenaire et l’époque contemporaine sur le plateau iranien. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir