This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 11 octobre 2014 08:12

La cartographie musulmane

La géographie en tant que science et cartographie se sont développées chez les musulmans à la suite de la conquête des pays qui avaient une civilisation ancienne et des connaissances scientifiques ; des pays tels que la Perse et l’Inde. La traduction en arabe des œuvres de Ptolémée et les conceptions de la Perse Antique à propos de la Terre ont eu une grande influence sur le développement de la science de la géographie dans le monde musulman au Moyen Age.

 

Les géographes musulmans ont donc dessinés des cartes qui se trouvent à présent dans les bibliothèques, dans les Archives des centres de recherches ou des instituts. Ces cartes peuvent être classifiées selon différentes écoles

 

1- L’Ecole iranienne des "sept pays" :

La Perse s’étendait de l’Afrique jusqu’en Inde. Les Perses partageaient cette région en sept pays. Le pays placé au centre était nommé "Iran-Shahr", les six autres pays étaient placés tout autour. Cette conception de la Terre habitée figure dans les textes anciens, tel que l’Avestâ (le livre sacré des zoroastriens) et les textes sacrés des brahmanes de l’Inde, ainsi que dans des livres tels que le Shâh-Nâme de Ferdowsi, L’Histoire des peuples et des rois de Tabari, ainsi que les livres de grands savants tels que Birouni, le mathématicien et philosophe iranien (983-1061). Birouni est l’un des plus grands savants de la civilisation musulmane, et l’un des plus grands géographes. Il a écrit plusieurs livres importants, dont Al-Tafhim qui est un traité d’astronomie et de géographie.

 

2-L’Ecole grecque des "sept régions"

Selon cette conception des Grecs de l’Antiquité, le Monde était divisé en quatre parties. Son quart nord-est regroupait les terres et était la partie habitée. Les Grecs divisaient ce quart habité en sept régions et choisissaient une ville dans chaque région en tant que centre de celle-ci. On retrouve cette conception dans les écrits de Ptolémée.

 

3-L’Ecole de Balkhi

Abouzeyd Balkhi, philosophe et savant iranien du Xe siècle, et auteur d’un traité de géographie, qui connaissait les deux Ecoles iranienne et grecque, créa une méthode nouvelle pour élaborer les cartes géographiques : ses cartes du monde sont en forme de cercle et les mers sont placées tout autour des terres. Des géographes de renom dont Estakhri, ont dessiné leurs cartes selon cette Ecole.

 

4-L’Ecole de Nadjib Bacrâne

Nadjib Bacrâne, savant iranien du XIIIe et auteur d’un livre de géographie écrit en persan le Djahân-Nâme (Le livre du monde), a été le premier géographe du Moyen Age à utiliser  un quadrillage ainsi que la latitude et la longitude pour ses cartes. Les noms des pays, des îles, des mers, des montagnes, des routes, ainsi que les frontières des pays figurent également sur les cartes de Bacrâne. Bacrâne fut le pionnier de la cartographie utilisant un quadrillage et les coordonnées géographiques. La première carte européenne de ce type ne fut créée qu’en 1427, soit plus de 200 ans après les cartes de Bacrâne.

 

5-L’Ecole de la Mecque Centrale

Certains géographes musulmans dessinèrent des cartes avec la Mecque comme centre du monde.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir