This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 11 septembre 2012 07:07

La langue persane dans le monde (2)

 
La littérature persane, surtout la littérature classique iranienne, a un grand potentiel pour devenir mondiale, étant donné les concepts sublimes qu’elle véhicule. En effet, la littérature classique iranienne est pleine de concepts dont la représentation par un recours aux méthodes appliquées et modernes peuvent attirer l’attention du monde entier.  Aujourd’hui, le processus de la mondialisation pèse également sur les différentes langues, favorisant tantôt leur extension tantôt leur déclin. Certes, si la globalisation s’oriente vers de bonnes directions, elle pourra créer des opportunités importantes pour développer les échanges, rehausser le niveau de la conscience collective, promouvoir la mobilité des informations, faciliter la compréhension réciproque des cultures et même la propagation des valeurs morales. En effet, l’idée de la globalisation est un idéal humain très ancien. Les Prophètes voulaient, en fait, présenter le concept de la religion sous une forme universelle.

La langue persane est un miroir qui reflète l’histoire, les évolutions sociales et le dynamisme de la culture iranienne. Les études linguistiques peuvent donc nous familiariser davantage avec l’histoire des évolutions historiques, sociales, culturelles et intellectuelles du monde iranien. En outre, la langue persane est une composante indispensable de la compréhension de la sphère mystique en Iran. La paix et l’amour qui font les objets de la quête mystique se révèlent souvent dans les beautés mystérieuses qui se créent au niveau linguistique. C’est la raison pour laquelle le mysticisme iranien-islamique a été si apprécié de l’Inde aux Balkans en passant par l’Asie centrale et le Moyen-Orient. La langue persane était un instrument puissant au service du développement et de l’extension de la mystique iranien-islamique dans une grande partie du monde.

Le développement de la presse et des médias audiovisuel ont offert de nouvelles opportunités à toutes les langues. Etant donné ses spécificités structurelles, la facilité de son apprentissage et sa puissance dans le domaine de l’invention de nouveaux mots, le persan semble disposer des moyens qui lui seront nécessaires pour s’adapter au cours des événements et des évolutions rapides du monde mondialisé. Depuis dix mille ans, le monde iranien a joué un rôle indéniable dans le développement de la culture et de la civilisation mondiale. La civilisation iranienne s’est développée dans une vaste aire qui se situe géographiquement au cœur des évolutions culturelles, sociales et politiques du monde.

En outre, la civilisation iranienne correspond totalement aux critères de l’universalité de la pensée, en s’appuyant aux instructions sublimes de la religion musulmane qu’elle a institutionnalisée pendant de longs siècles. Le contenu culturel de la littérature classique iranienne a la force de présenter au monde des modèles universels, capable de faciliter le rapprochement parmi les nations. Si certains penseurs occidentaux, comme Wallerstein, estiment que la globalisation est un phénomène plutôt économique, il y a d’autres comme McLuhan pour qui la mondialisation serait avant tout un phénomène culturel. Mais pour qu’une production littéraire se mondialise, il faut d’abord en préparer le contexte social, culturel et économique. La littérature persane, surtout la littérature classique iranienne a un grand potentiel pour devenir mondiale, étant donné les concepts sublimes qu’elle véhicule. En effet, la littérature classique iranienne est pleine de concepts dont la représentation par un recours aux méthodes appliquées et modernes peuvent attirer l’attention du monde entier. Il suffirait seulement que ces concepts soient revalorisés par le recours aux méthodes appropriées pour qu’ils soient convenablement représenter à la société moderne.

La vente de neuf millions d’exemplaires du  Masnavi de Molana Jalal al-Din aux Etats-Unis témoigne du grand intérêt que la société mondialisé pourrait exprimer à la littérature classique iranienne, en raison du vide morale qui a affecté depuis longtemps la société occidentale. Selon certains experts, le vide moral dont souffre la société mondialisée amène un nombre croissant de personnes qui s’intéressent au mysticisme oriental et islamique. La littérature classique iranienne est donc capable de transmettre ses concepts à la culture mondiale. Pourtant il paraît que malheureusement la littérature contemporaine de l’Iran n’ait qu’une influence minime dans ce domaine. Aujourd’hui, la globalisation offre à tout le monde la possibilité de produire. La croissance des blogs sur le net permet à de nombreux écrivains à travers le monde, d’établir des liens de plus en plus directs avec leur public en temps réel. La littérature iranienne pourrait profiter de ces bienfaits de la technologie mondialisée pour augmenter le nombre de ses admirateurs dans le monde entier.

 

 

 

 

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir