This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 25 février 2015 08:37

Un peu d'Ispahan, au cœur de Vienne !!

Un peu d'Ispahan, au cœur de Vienne !!
Se trouver face à un bâtiment style oriental, et, surtout, iranien, en pleine capitale d'Autriche, serait, sans doute, une expérience intéressante ! Cela faisait l'objet, récemment, des paroles de l'orientaliste autrichien, Markus Ritter, devant la conférence «Ispahan, à Vienne» ! Il s'agit, en fait, de l'Usine Zacherl (Zacherlfabrik, en allemand), construite au 19ème siècle, dans le style architectural d'Ispahan. «L'utilisation de l'architecture orientale et iranienne, en Occident du 19ème siècle, relève d'une sorte d'échange culturel, qui se serait effectué, à l'époque», affirme le Professeur Markus Ritter. «A quel moment du 19ème siècle, exactement, l'architecture, style d'Ispahan, a pris de l'importance, en Europe, et pourquoi le propriétaire de cette usine avait-il préféré la construire, dans le style iranien ?» Telles sont les questions auxquelles l'orientaliste autrichien, Markus Ritter, a tenté de répondre. «Dans cette usine, on remarque les traces d'une architecture, style Mosquée Imam d'Ispahan», affirme Marjus Ritter, qui précise, ensuite, que, dans le bâtiment de l'usine Zacherl, on a utilisé, en réalité, deux styles d'architecture, iranien et d'Andalousie : le premier, au niveau de la façade extérieure du bâtiment, et le deuxième, dans la salle des machines et les espaces intérieurs. «La façade à l'iranienne constitue, pourtant, une partie importante du bâtiment, illustrant, ainsi, une image de l'architecture orientale passée par la mentalité européenne», ajoute l'orientaliste, pour dire que le plan de cette construction est, complètement, européen.
«Le propriétaire de cette usine, qui s'occupait du commerce entre les pays, comme l'Afghanistan, la Géorgie et l'Europe, faisait entrer une sorte de boue, depuis l'Orient, en Occident ; à partir de boue séchée, on fabriquait, à l'époque, une matière insecticide, qui s'employait dans la préservation du tapis», toujours, selon le Professeur Markus Ritter, qui préside l'Institut d'«Histoire des Arts» de l'Université de Vienne. «Cette usine ressemble plutôt aux villas luxueuses de son temps ; une fois devenu riche, son propriétaire l'aurait construite, pour se faire remarquer», ajoute l'orientaliste. L'usine Zacherl est, donc, une ancienne usine, dans le 19ème arrondissement de Vienne, Döbling. Selon les encyclopédies en ligne, le bâtiment de l'usine et ses jardins étaient vides, depuis plusieurs décennies, jusqu'à ce qu'en 2006, Veronika et Peter Zacherl, en coopération avec le fonds d'art jésuite, ouvrent l'ancienne usine, pour des projets artistiques. Depuis lors, des expositions et des soirées de musique ont lieu, dans le bâtiment, chaque été.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir