This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 07 février 2015 07:07

«Vol sur la ville» de l’Arménienne Narine Grigoryan : une femme qui s’approprie une ville

Narine Grigoryan, metteur en scène du Vol sur la ville, dit qu’elle souhaitait toujours raconter l’histoire d’un non-voyant qui retrouve la vue.

 Vol sur la ville écrit par Anush Aslibekian, mis en scène par l’Arménienne Narine Grigoryan, a été représenté le samedi 24 janvier à la salle principale du Théâtre de la Ville (Théâtre Shahr). Quant à la genèse de cette pièce, le metteur en scène dit : « La pièce raconte l’histoire d’un non-voyant qui retrouve la vue. C’est un thème qui me préoccupait depuis toujours. J’aimais toujours savoir ce qui peut arriver dans la vie d’une personne qui retrouve la vue sur le monde. »

En ce qui concerne la scénographie et les techniques de la représentation, elle dit : « Quand un non-voyant commence à voir les choses, il sort de l’obscurité. J’ai essayé donc de me servir des techniques scéniques pour insister sur les couleurs et les mouvements. »

Narine Grigoryan ajoute qu’elle connaît bien le théâtre iranien : « J’ai connu le théâtre d’Irn par l’intermédiaire des pièces iraniennes représentées au Festival High Fest en Arménie. A mon avis, les artistes iraniens font des choses remarquables. »

Le 33e Festival international du théâtre de Fajr a lieu du 21 janvier au 1er février 2015 à Téhéran. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir