This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 02 juillet 2015 22:01

Spécial Auditeurs du 30 juin 2015 (2ème partie)

Spécial Auditeurs du 30 juin 2015 (2ème partie)
IRIB- Au menu de cette émission : Joaillerie, un art ancien, chez les Perses !
- Bonjour et bienvenus à cette émission du Spécial Auditeurs, programme, qui vous est présenté, en deux volets, chaque semaine.
- Un chaleureux Bonjour, de ma part, aussi, à tous nos chers interlocuteurs, que ce soit des auditeurs ou des internautes fidèles à la Radio francophone iranienne, ou à ceux ou celles-là mêmes, qui viennent de la découvrir.
- Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. Et dans l'émission
d'aujourd'hui, nous allons parler des origines de l'art de la joaillerie, chez les Perses. Restez à l'écoute !
....................................................................

- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires. Nous saluons notre collègue, qui va nous parler de vos messages et lettres électroniques. On est prêt.
....................................................................

- Bonjour ! Le Moment Messagerie est, de nouveau, arrivé ! On va commencer par un internaute, avec «L17», pour identifiant. Cet ami internaute, auquel nous souhaitons la bienvenue parmi les interlocuteurs de la radio francophone iranienne, nous a écrit un petit commentaire, pour réagir à un thème sur «Les quatre étapes de la CIA, pour soumettre la Syrie..., écrit par L.Mazboudi ». Et voici ce qu'il ou elle en pense :
- «L'existence d'un plan de destruction US est bien réelle, mais le courage, la détermination, l'intelligence des Syriens, de l'Armée, du Président Bachar al-Assad et du gouvernement font échec à ce plan, avec l'aide de la Russie, l'Iran et la Chine, et le soutien de nombreux pays autres que la coalition arabo-sioniste-US-occidentale... La Syrie montre aux autres peuples la voie de la résistance à cette hégémonie US.
- «Le régime sioniste durcit le ton contre l'ONU» ! Bon ! C'est le titre d'actualité, qui a fait réagir un autre internaute, Ferdi, qui s'exprime, ainsi, à ce sujet :
- Hormis quelques ignorants des pays sous-développés, la jeunesse mondiale cesse de plus en plus d'acheter les produits camouflés d'Israël. Un boycott mondial contre les assassins des femmes et des enfants. L'arme la plus redoutée qui fera plier Israël et le mènera à respecter l'ONU, c'est le boycott mondial.
- Ravis de vous lire Ferdi, et à la toute prochaine fois. Nous saluons, également, notre fidèle internaute Reuche. Une actualité sur la «coopération sécuritaire entre la France et l'Irak», l'a fait réagir, pour dire :
- Pauvre IRAK!!!!!! Tu traites de sécurité avec ceux-là même qui œuvre à ta perte?????? Les terroristes de France ont même droit à la pension d'invalide, quand ils reviennent de ton pays!!!!!!
- Et c'est en remerciant Reuche et les autres auditeurs ou internautes que nous menons à terme le moment de la messagerie de cette émission. Bien à vous tous et à plus !
....................................................................

- De nos jours, il est à la mode que les adolescentes fabriquent elles mêmes leurs bijoux de parure, à partir de diverses matières, comme du bois, du métal ou du cuivre. En outre, beaucoup d'Iraniens et d'Iraniennes se sont lancés dans la création d'objets de parure, dans le monde. Ce talent a, sans doute, des antécédents historiques. On va, donc, remonter dans le temps, pour mieux connaître l'art de la joaillerie, auprès des ancêtres des Perses d'aujourd'hui.
- En raison de leurs conditions de vie, relativement, difficiles, par rapport aux habitants de la Mésopotamie et des rives du fleuve du Nil, qui profitaient d'une eau plus abondante et d'une agriculture plus facile, les Perses ont trouvé, plus tard, le temps, de fabriquer des bijoux, à partir du métal.
- Cela fait longtemps que les métaux et les pierres précieuses prennent, entre les mains habiles de l'Homme, la forme d'objets d'art ou de parures, pour devenir un bijou personnel ou accompagné, à titre d'exemple, d'un rituel. La fabrication des bijoux remonte à 5.000 ans avant J.C., en Egypte, et à 2.500 ans avant J.C., en Mésopotamie. Des exemples de bijoux anciens ont été découverts, dans les fouilles archéologiques de la ville historique d'«Our», à Babylone, dans l'Irak actuel, et qui remonte à la civilisation sumérienne.
- Les bijoux réalisés avec du cuivre et des fils de perles de différentes matières et couleurs, remontant à l'ère du bronze, ont été découverts, avec une ancienneté d'environ 3.000 à 1.300 ans avant J.C. Situé sur la route conduisant aux mines de lapis-lazuli de Badakhshan, la colline «Hessâr» de «Dâmghân» devint, à partir de l'an 2.000 avant J.C., un premier foyer de joaillerie, en Perse, bien que les objets et bijoux, qui y étaient fabriqués, fussent, encore, succincts, en termes de finition.
- Le déclin de l'empire sumérien, avec la chute et la destruction de sa ville majeure, Hour, en l'an 2006 avant J.C., a eu des conséquences importantes. Beaucoup de choses, qu'on pouvait prendre, comme butin, ont été détruites, et les commerçants ont été dispersés. Il ne faut pas oublier, non plus, que l'authenticité des foyers de production, ainsi que l'ancienneté et la capacité des objets anciens à servir de documents, pour apporter un jugement authentique, sur leur valeur historique, restent, toujours, auréolées de doute, dans une certaine mesure.
- Ce manque de précision aurait résulté d'erreurs, dans la détermination de l'ordre historique, des fouilles non-professionnelles et non-scientifiques et des mauvaises conditions socio-économiques. Et en ce qui concerne les objets de parure portables, c'est clair que ces objets auraient pu être, tout le temps et partout, en déplacement, de main en main, ce qui signifie que les doutes et la confusion, sur leur vraie valeur historique, sont plus accentuées.
- En première moitié du second millénaire avant J.C., les objets de parure, fabriqués à Suse, étaient constitués de bracelets et de colliers faits de perles de forme ovale, parsemées de perles moyennes, faites d'or creux, tout ça, utilisé par les femmes, aussi bien, que par les hommes. Suite aux fouilles scientifiques, effectuées à Tourang Tappeh, à Hassanlou, à Dinkhan Tappeh et à Deylaman, et avec la découverte de certains objets anciens, à Amlash, les archéologues ont identifié des objets de parure, dont ils ont pu se servir, pour déterminer leur année de production, une étude, qui clarifie l'évolution des styles répandus dans le Nord iranien. Il s'agit de pendentifs à ciselure, sous forme de cercle ou d'étoile, des boucles d'oreille à filigrane d'argent, sous forme de croissant ou cylindrique, des bagues et des colliers de perles d'agate, couleur pourpre, des perles creuses ou en fentes, mais aussi, des demi-couronnes, des paillettes et des boutons décoratifs.
- Une boucle d'oreille, découverte à Hassanlou, dans la province iranienne actuelle de l'Azerbaïdjan de l'Ouest, ressemble à une grappe de petites perles d'or, un peu, comme les baies de raisin. Avec son tissu granuleux, la surface de cet objet de joaillerie ancien fait penser un peu aux bas-reliefs assyriens. Le Joaillier persan aurait, donc, diversifié, au fil du temps, ses sources d'inspiration, proportionnellement à l'augmentation des clients, pour rester, toujours, en mesure de répondre à la demande !
- Le premier exemplaire de boucle d'oreille d'or persan est composé de deux anneaux d'or creux tournant l'un autour de l'autre, et qui, dans leur extrémité, ont une tête de lion. Cette boucle d'oreille a été découverte, dans une tombe de la zone ancienne de Marlik, dans la province du Guilan actuelle, au Nord du pays. Ce modèle marque les débuts de l'apparition des bracelets d'or à tête d'animaux et garnis de finitions, qui se fabriquaient, à l'époque achéménide, (6ème – 4ème siècle avant J.C.)
....................................................................

- Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'oubliez pas que vos suggestions et critiques, sur tout le contenu Web ou Onde Courte de la radio francophone iranienne, seront les bienvenues. Suivez les différentes pages de la Radio sur Facebook et n'hésitez pas à y réagir ! Au revoir !
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir