This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 05 mai 2015 17:51

Spécial Auditeurs du 4 mai 2015 (1ère partie)

Spécial Auditeurs du 4 mai 2015 (1ère partie)
IRIB- Au menu de cette émission : Qui est la Dame de la musique qashqai?!

 

.......................................................

- Bonjour et bienvenus à une nouvelle édition du Spécial Auditeurs, programme, qui vous est, entièrement, consacré. Comme d'habitude, nous lirons, d'abord, vos messages, et vous parlerons, ensuite, de divers sujets touchant la civilisation, l'histoire et la culture iraniennes.

- Permettez-moi, d'abord, de dire Bonjour, moi aussi, à nos chers auditeurs. Et quant à l'émission d'aujourd'hui, nous allons parler d'une femme, grande artiste de la musique des régions iraniennes, et qui a beaucoup travaillé à la préservation de la musique qashqaï. Restez avec nous.

.......................................................

- On va, donc, commencer le programme, par une revue de vos lettres, mails, messages ou petits commentaires. Voyons quel est le premier message d'aujourd'hui.

- Le premier message de l'émission d'aujourd'hui vient de notre fidèle internaute Reuche. Pour réagir au titre disant : «Amnesty International exige la libération du secrétaire général d'Al-Wefaq», Reuche nous a écrit :

- Amnesty International exige la libération du peuple Palestinien????

- Ravis de vous relire Reuche !

- «La flotte iranienne, à Bab el-Mandeb, le "Roosvelt" s'enfuit !!» Ce titre d'actualité a fait réagir un internaute, qui a choisi Noname comme identifiant. Voici ce qu'il ou elle nous en fait savoir :

- Les Iraniens peuvent être fiers ... Je suis français, j'aime mon pays, mais les politiques détruisent notre fierté.

- Merci, Cher auditeur, et en espérant vous relire prochainement. Le même titre a fait réagir un autre internaute, qui s'appelle René langlois et qui nous en dit :

- Bravo ! Et encore merci à vous, rares peuples non-décadents, de montrer que l'humanité n'est pas, encore, morte ! Merci, encore, du Pacifique, mes frères!

- Merci à vous et bienvenu parmi les auditeurs et internautes de la radio francophone iranienne. Vous pouvez découvrir les fréquences et les grilles des programmes sur notre site. Et on ferme la page de la messagerie de cette émission, par les quelques mots que notre internaute Hezb2 nous a écrit, pour commenter le titre d'actualité sur «Des forces américaines tuées, au Yémen?!!» Voyons ce qu'il ou elle en pense :

- Ils utilisent la même tactique qu'en Ukraine!! Inshallah, nos frères Yéménite vaincront........il n'y a de victoire que par la grâce d'Allah subhana......nos invocations sont avec le peuple Martyre Yéménite, qui, malgré les intenses bombardements des Saoudites, avance et prend, de jour en jour du terrain, déracinant les Takfiris, (Al-Qaïda et compagnie)! Vive la résistance

- Merci de votre commentaire, Hezb2, et à la toute prochaine fois !

.......................................................

- Afsaneh Jahanguiri (افسانه جهانگیری) est une artiste, qui mériterait bien le titre de la Dame de la musique qashqaï. Les Qashqaï constituent, eux-mêmes, un grand «Îl » (ایل),  et sont une grande confédération de populations, parlant une langue turque méridionale. Ils vivent, principalement, dans la province iranienne du Fars, ainsi que dans certaines régions des provinces voisines.

- Juste pour le rappel, les mots Îlât et Îlâti viennent du mot Îl (ایل), un terme, d'origine turque, se disant d'une sorte d'alliance, comprenant différentes ethnies tribales, liées entre elles par des liens généalogique ou par mariage, mais aussi, de par leurs intérêts et idéaux communs, formant le "Îl".

- Née en l'année solaire 1336, (cela fait 58 ans), se rappelle bien, ces jours-ci, la vie "Ilâti", dans la région de "Shoulan Sarhad" et de "Tchahar Dangeh", lorsque le Maître Mohammad-Reza Lotfi, (محمدرضا لطفی), qui y était venu, pour découvrir les talents en musique des régions iraniennes, avait à choisir "Shahin", la sœur de Afsaneh Jahanguiri.

- Les airs de musique qashqaï d'Afsaneh Jahanguiri et de sa sœur et de son frère, Nazli et Tahmoures, sont connus de tous les passionnés de musique des ethnies iraniennes, d'autant plus que la voix d'Afsaneh Jahanguiri, s'est éternisée, dans la musique du film "Gabbeh", (گبه), dans un morceau composé par Hossein Alizadeh.

- "Un jour, quelques centaines de jeunes qashqaï s'étaient rassemblés, lors d'une réunion musicale, pour chanter et exécuter de la musique, à Shoulan; c'était là que le Maître Lotfi a découvert la voix de ma sœur Shahin, une voix qu'il trouvait céleste et qu'il présenta à la société artistique qashqaï", dit Afsaneh Jahanguiri, à propos de sa sœur.

- "Shahin décéda dans un accident de la route, alors qu'elle s'apprêtait à enregistrer ses chants, dans un studio de la radio-télévision nationale. Après sa mort, mon autre sœur, Nazli, et moi-même, nous avons décidé de nous investir, sérieusement, en musique, pour réduire un peu l'immense douleur qu'éprouvait notre père, qui avait perdu sa fille", ajoute l'artiste.

- Au début des années 1360, (cela fait 30 ans), plusieurs albums de musique qashqaï sont sortis et ont connu un accueil considérable; il s'agissait, entre autres, de "Koroghli", (کوروغلی) et de "Hedjrân", (هجران), dit, encore, Afsaneh Jahanguiri, très fière de cette deuxième musicassette, "Hedjrân". Elle affirme avoir beaucoup travaillé, pour présenter au public la musique originale qashqaï, dans cette musicassette, vendue à 40.000 exemplaires, à la première semaine de sa sortie.

- Afsaneh Jahanguiri est l'épouse de Foroud Gorguinpour, joueur non-voyant de violon et de Kamancheh, (instrument à corde de musique persane), et chercheur, dans le domaine, toujours, de la musique qashqaï. Au cours de longues années d'études et de recherches, Gorguinpour a rassemblé des mélodies et des chansons originales de la tribu qashqaï; de tels efforts ont fait que la musique qashqaï survive et reste intacte, au fil du temps. Afsaneh et Foroud ont deux fils et une fille.

- La famille devient un ensemble musical, en bonne et due forme, lorsque les garçons et leur père unissent la voix de leur instrument de musique, à la voix de velours de leur mère, dans des moments magiques, débordant d'un amour, qui coule dans les motifs musicaux "Dashti", "Homayoun", "Bayat", "Afshar", "Segah" et "Tchahargah", tandis que les larmes trahissent la douleur de ces cœurs exaltés. L'état de santé de Foroud Gorguinpour est, de nouveau, mauvais, et toute la famille se préoccupe de lui trouver un bon hôpital, à Chiraz ou à Téhéran.

- "Alors que le domaine de la musique qashqaï a, plus que jamais, besoin, aujourd'hui, que des artistes chevronnés et cultivés s'y investissent avec sérieux, certains font circuler les rumeurs disant qu'Afsaneh Jahanguiri ne chante plus; mais c'est faux et je donnerai toujours ma voix, afin de préserver la musique qashqaï", précise l'artiste.

- "Dans les années 70 et 71, (1992-93), et à l'invitation du Ministère de la Culture, on a réalisé l'enregistrement radio-télévisé d'environ 30 heures de chant qashqaï, avec la voix de Tahmoures Jahanguiri. En plus, J'ai eu des concerts avec l'ensemble "Hamavayan" du Maître Hossein Alizadeh, dans des pays européens, comme l'Allemagne, l'Autriche, la France et la Belgique", précise Afsaneh Jahanguiri, qui, en plus, a chanté en concert, à la Maison de Culture Niavaran de Téhéran, en souvenir de Mohammad-Reza Lotfi, musicien, compositeur et grand joueur de Târ, décédé, il y a un an.

- Afsaneh Jahanguiri est, aujourd'hui, la cheffe de l'ensemble de musique qashqaï "Sheyda". L'accueil fervent qu'ont manifesté les passionnés de la musique des régions iraniennes, pour leur récent concert de musique, à Chiraz, a encouragé Afsaneh et ses collègues à planifier, pour monter sur scène, dans d'autres régions du pays.

- Et pour finir, la Dame de la musique qashqaï a un conseil, pour les jeunes, qui souhaitent se lancer, dans le domaine de la musique des ethnies: Pour réussir, il faudra, d'abord, étudier la culture et les convictions d'une ethnie ou tribu, et, parallèlement, il faut apprendre leurs chants, leurs mélodies et leurs instruments de musique.

.......................................................

- Et bien, le Spécial Auditeurs est fini pour aujourd'hui. On se donne rendez-vous, très, très, prochainement. Au revoir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir