This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 28 avril 2015 07:49

Spécial Auditeurs du 28 avril 2015 (2ème partie)

Spécial Auditeurs du 28 avril 2015 (2ème partie)
IRIB- Au menu de cette émission : Anniversaire de l'échec américain, à Tabas ; un regard sur la vie de l'Imam Javad, (AS), à l'occasion de l'anniversaire de sa naissance. ......................................................... - Bonjour et bienvenus à cette émission du Spécial Auditeurs, programme, qui vous est présenté en deux volets, chaque semaine.- Un chaleureux Bonjour, de ma part, aussi, à tous nos chers interlocuteurs, que ce soit des auditeurs ou des internautes fidèles à la Radio francophone iranienne, à ceux ou celles-là même qui viennent de la découvrir.- Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission, au cours de laquelle nous allons parler de l'anniversaire de l'échec de l'aviation américaine, à Tabas. On va s'attarder, brièvement, sur la vie de l'Imam Javad, (Béni soit-il), dont notre calendrier iranien commémore, ces jours-ci, la bienheureuse naissance. Restez à l'écoute ! ......................................................... - Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires, et c'est parti pour le premier message d'aujourd'hui :- Le premier message de l'émission d'aujourd'hui vient de notre internaute Jabri, qui commente le titre disant : «Yémen : Oman met en garde Riyad!!»Il est rédigé en ces termes :- Oui c'est le piège tendu par les Américains et Israéliens ... d´ailleurs, les pilotes des soi-disant avions saoudiens, sont des Israéliens.- Bienvenu, Jabri, parmi les auditeurs et internautes de la Radio. Passons au message suivant, celui qu'un internaute, répondant au nom de Sharaf, nous a écrit, pour réagir à un titre portant sur «L'organisation terroriste Etat islamique», pour nous en dire :- Plutôt : L'organisation terroriste,"État Abdulwahhabiste", sœur jumelle de l'État Sioniste. Ils n'ont d'Islamique que les mots du Drapeau.- Ravis de vous avoir, parmi les internautes ou auditeurs de la radio francophone iranienne. En attendant vos prochains commentaires, à plus.- Notre internaute Gérard, aussi, s'est exprimé, en réaction au titre qui disait : «La Russie octroie un prêt à la Grèce, pour que ce pays rejoigne le projet de gazoduc turc». Et Gérard d'en dire :- Le montant est de 3,5 à 5 milliards de $, cela permettrait à la Grèce de se remettre et de faire durer les négociations avec les voleurs de Bruxelles, pendant plusieurs mois !!!- Merci de votre commentaire, Gérard, et on ferme la page de la messagerie de cette émission, par les quelques messages que notre internaute, Mamadou aliou diallo, nous a écrits, pour commenter le titre, sur le dévoilement d'importants acquis militaires, lors de la Journée de l'Armée, en Iran. Il nous dit :- Nous sommes fiers de votre puissance militaire, qui fait grand peur aux ennemis de l'Islam.- Merci cher ami et on vous souhaite bonne lecture sur les pages web de Radio Téhéran, version française. ......................................................... - Le 5 Ordibehesht du calendrier persan, qui tombait, cette année, le 25 avril, rappelle le souvenir de l'échec cuisant de l'aviation américaine, dans le désert de Tabas, dans le Centre-est iranien. Nous vous proposons, à cette occasion, un thème, sur ce moment de l'histoire contemporaine iranienne.- Le 25 avril 1980, l'opération militaire contre l'Iran échoua, dans le désert de Tabas, en raison d'une tempête de sable. Pour en déterminer les causes et motivations, il faut tenir compte d'une série d'agissements américains, dans la foulée de la victoire de la Révolution islamique de 1979.- Cette opération avait comme objectif de libérer les otages américains. Les Etats-Unis avaient mis tout dans la balance, pour empêcher la victoire de la Révolution islamique. Après la victoire de la révolution, ils ont continué à tramer des complots contre l'Iran, et pour ce faire, l'ambassade américaine, à Téhéran, s'était transformée en un centre de complots et de conspirations contre l'Iran. Ces complots furent neutralisés et mis en échec, avec la prise du contrôle de l'ambassade américaine, par les étudiants suivant la ligne de l'Imam Khomeyni, (que sa demeure soit au paradis).- Sur l'ordre de Jimmy Carter, le Président américain d'alors, 6 avions géants C-130 et 8 hélicoptères furent envoyés, le 25 avril 1980, en Iran, pour libérer les otages, considérés comme des espions. Les forces américaines, à bord de plusieurs avions C-130 et d'hélicoptères, décollèrent du porte-avion "Nimitz" et atterrirent, dans le désert de Tabas. Cependant, deux hélicoptères américains, en raison d'une défaillance technique furent contraints de rebrousser chemin. Un autre hélicoptère connut une défaillance technique, au moment de l'approvisionnement. C'est ainsi que l'ordre fut donné aux forces américaines d'arrêter l'opération et de rentrer. Mais, juste au moment où les forces américaines s'apprêtaient à rentrer, la collision d'un avion et d'un hélicoptère, en raison de la tempête de sable, causa la mort de 8 militaires américains. C'est ainsi que l'opération militaire américaine se traduisit par un total fiasco. ......................................................... - Le 10 du mois Rajab, (qui tombe, cette année, mercredi 29 avril), porte une heureuse occasion, l'anniversaire de la bienheureuse naissance de l'Imam Mohammad Taqi Javad-ul A'imma, (Béni soit-il). Nous tenons, donc, à vous présenter toutes nos félicitations, à cette occasion, à laquelle nous avons consacré un thème, dans l'émission d'aujourd'hui.- Le 9ème Imam des chiites, Imam Javad, naquit, en l'an 195 de l'hégire lunaire. On l'appela Mohammad, mais on le connaît, aussi, par les surnoms de «Javad» et «Taqi», plus courants que d'autres, comme «Razî» et «Mottaqi». Sa mère s'appelait Sabika ou Kheyzarân, les deux noms ayant été enregistrés, dans l'histoire de vie du vénérable Imam.- L'Imam Mohammad Taqi, (Béni soit-il), avait 8 ans, lors de la disparition de son père. Après la mort en martyr de son père l'Imam Reza, (Béni soit-il), vers la fin du mois de Safar de l'an 203, l'Imamat fut confié, par ordre, à son fils Imam Javad, (Béni soit-il).- Ma'moun, calife abbasside, qui, comme les autres califes des Bani Abbas, craignaient l'influence spirituelle des Imams immaculés et la propagation de leurs vertus, parmi les gens, tenta de placer le fils de l'Imam Reza sous ses soins, "disons surveillance", particuliers. Par commencer, Ma'moun lui donna comme épouse sa fille Um-ul-Fadhl, manière d'imposer une surveillance permanente sur l'Imam. Les problèmes qu'a connus l'Imam Javad, à cause de cette espionne domestique, sont bien connus, dans l'histoire de la famille prophétique.- Organiser les séances de débat faisait partie des méthodes pratiquées par le calife abbasside Ma'moun, pour défier le 8ème Imam des Chiites. Cette même méthode fut, plus tard, utilisée envers son vénérable fils, l'Imam Javad, (Béni soit-il), qui était très jeune, lorsqu'il a reçu le très haut degré de l'Imamat. Ma'moun ignorait qu'il s'agissait d'une bénédiction divine, qui n'avait rien à voir avec le nombre des années de vie de l'Imam immaculé.- A une époque où les différentes ethnies islamiques ou non islamiques avaient trouvé l'opportunité de s'accroître, une époque, qui a connu plusieurs grands savants et où les autres nations avaient réalisé des progrès scientifiques et où beaucoup de livres traduits en arabe étaient accessibles, l'Imam Mohammad Taqi, (Béni soit-il), malgré son jeune âge, fit son entrée, dans les débats scientifiques de son temps. Grâce au don divin qu'est l'Imamat, il propagea, tout comme son père et ses vénérables aïeuls, les principes de l'Islam, s'attela à l'enseignement et répondit à pas mal de questions, en termes de jurisprudence.- La durée de vie de l'Imam Javad fut de 25 ans, et son Imamat, de 17 ans. Le calife Abbasside Mo'tassam appelle l'Imam Javad à quitter Médine, pour venir s'installer, à Bagdad, ce qui se réalise, au mois de Moharram de l'an 220 de l'hégire. Le calife, qui était l'oncle de l'épouse de l'Imam Javad, en complicité avec cette dernière et son neveu, Ja'far, fils de Ma'moun, planifie l'assassinat de l'Imam, de peur que le pouvoir ne tombe entre les mains des Alaouites.- L'épouse de l'Imam Javad finit par céder aux ruses de son oncle et de son frère, qui réussirent, enfin, à provoquer chez elle un sentiment de jalousie meurtrière, à cause, apparemment, d'une co-épouse, l'autre épouse de l'Imam, Um-Walad, un sentiment, qui l'entraîne, enfin, à empoisonner son époux, le jeune Imam Javad, (Béni soit-il).- Une fois réalisé ce plan abject, Um-ul-Fadhl est pris de regret, mais le vénérable Imam, que les effets et douleurs du poison n'ont pas, encore, complètement retiré de ce monde, lui dit : «Pourquoi est-ce que tu pleures ? Maintenant que tu m'as tué, sache que le Tout Puissant te fera souffrir, dans ce monde, et dans tout ce qui reste de tes jours, une douleur si forte dont tu ne trouveras jamais l'occasion de se sauver... »- Il existe, quand même, d'autres versions sur l'empoisonnement de l'Imam Javad (Béni soit-il). L'Imam Javad trouve le martyre, à la fin Zil Qada de l'an 220 de l'Hégire. Sa tombe se trouve à Kazemeyn, en Irak actuel, derrière la tombe de son vénérable aïeul, Imam Mussa Kazem ; (Béni soit-il). Leur mausolée reste, de nos jours, un lieu privilégié de pèlerinage, pour les Chiites et les amoureux de la lignée prophétique, dans le monde. ......................................................... - Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, sur tous les programmes diffusés par notre radio. Vos propositions de sujets culturels touchant l'Iran ou votre propre pays seront les bienvenues. Au revoir !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir