This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 13 avril 2015 07:27

Spécial Auditeurs du 14 avril 2015 (2ème partie)

Spécial Auditeurs du 14 avril 2015 (2ème partie)
IRIB- Au menu de cette émission : Ilâm, pays des couleurs (suite)

- Bonjour et bienvenus à cette émission du Spécial Auditeurs, programme, qui vous est présenté en deux volets, chaque semaine.

- Un chaleureux Bonjour, de ma part, aussi, à tous nos chers interlocuteurs, que ce soit des auditeurs ou des internautes fidèles à la Radio francophone iranienne, à ceux ou celles-là même qui viennent de la découvrir.

- Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. Et promesse tenue : on va reprendre, dans l'émission d'aujourd'hui, le thème, sur les attractions touristiques et naturelles de la province d'Ilâm, dans l'Ouest iranien. Restez à l'écoute.

.............................................................

- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires, et c'est parti pour le premier message d'aujourd'hui :

- «Nucléaire iranien : la pire des nouvelles, pour Israël?», ce titre a fait réagir notre internaute, qui se dénomme Anonyme, pour nous en dire :

- De Téhéran, est venu la grande vague de décolonisation des années 50, grâce à la révolution de Mossadegh. En 2015, de Téhéran vient, aujourd'hui, la révolution scientifique. C'est la vraie seconde vague de décolonisation. Le peuple iranien envoie ses satellites, modernise son agriculture, dessale l'eau de mer, construit ses aciers fins au carbone, ainsi que ses aciers d'alliage, construit ses propres véhicules, ses propres barrages, ses routes, ses ports, fabrique ses avions, le tout, de façon complètement, indigène. Après avoir forcé le respect, le peuple iranien force l'admiration, et il démontre que, grâce au travail, la patience, l'aide de Dieu, on finit par y arriver. Cette révolution va avoir un impact bien plus important que personne n'aurait pu l'imaginer. Le rêve de l'Imam Khomeyni est en train de se réaliser, malgré un embargo, et une des pires guerres de l'histoire que le peuple iranien a endurée avec patience. Bravo!

- Merci de vos mots de solidarité, cher ami, et à la toute prochaine fois. Un autre internaute, Saiid Fofana, a réagi aux vœux du Guide suprême, à l'occasion du Nouvel An iranien, qui était publié, par notre site, et lu sur nos ondes. Saiid nous en dit :

- Amin. Qu'Allah protège l'Iran du mal de tout ce que tu as sous ton ordre et ton contrôle.

- Et merci de vos veux vœux, Saiid. Nous sommes ravis de vous relire. Place à un autre fidèle internaute, Benmouffok Djilali, qui s'est attardé sur ce titre «Le réveil des Musulmans, par Zouhir Mebarki», voici ce qu'il nous en dit :

- Toutes les technologies de propagande sont, principalement, entre les mains des Sionistes juifs et arabes ou soit sous tutelles étatiques, comme en Europe ou aux Etats-Unis. Il est clair que l'infiltration des réseaux numériques et les contacts avec des commandants terroristes servent, avant tout, les économies occidentales, mais jamais, les peuples, d'où qu'ils soient.

- Merci de votre commentaire Benmouffok Djilali et à plus. Nous avons un autre nouvel internaute, qui se présente comme Peperstraete et qui a réagi au titre disant : «L'orateur de la prière du vendredi, à Téhéran, a tenu à remercier les négociateurs nucléaires iraniens», et Peperstraete d'en dire :

- J'ai travaillé 1 an, en Iran, pour les chemins de fer Iranien, jamais eu de problème avec mes frères de travail, mais voilà, Iraniens je suis avec vous...

- Merci de votre sens de solidarité et à la toute prochaine fois. Et le dernier message de l'émission d'aujourd'hui, c'est Halâl Fakrun Jamal, qui l'a écrit, pour réagir au titre qui disait : «Qu'a rapporté Zarif de sa mission, à Lausanne ?», et voici son commentaire :

- Les Sionistes vont davantage accroître les assassinats ciblés des personnalités et sympathisants de la réussite de la RII, soyez-en sûr ! Ces monstres sont toujours derrière tous les crimes du ni vu, ni connu. Que Dieu nous préserve de leur mal. Il est le plus Savant, le plus Sage.

- Et nous vous disons, à notre tour, bienvenu au club des internautes et auditeurs de la radio francophone iranienne, en espérant vous relire bientôt...

.............................................................

- Vous vous en souvenez, chers auditeurs, notre voyage, dans la province d'Ilâm, s'était interrompu, faute de temps. Dans cette émission, nous allons essayer, ensemble, de découvrir les attractions touristiques et naturelles de cette province de l'Ouest iranien.

- Et on continue avec les collines «Kaz-Âbâd». «Kaz-Âbâd» contient, en fait, deux grande et petite collines, où ont été découvertes les vestiges d'un vase brisé à motifs, d'une ancienneté de plus de 3.000 ans, ainsi que de grands morceaux de pierres travaillés ou non.

- Pont historique «Gâvmishân»

Le pont historique «Gâvmishân» est un grand pont à 5 arcs, dont l'un est, seulement, resté indemne, au fil des temps. D'une hauteur de 175 mètre et d'un largueur de passage de 20,8 mètres, le pont «Gâvmishân» a été construit, à l'époque sassanide, avec des pierres et briques, cimentées par plâtre. Ce pont, aussi, a été enregistré sur la liste du patrimoine national iranien.

- Le passage de «Bahrâm Tchoubineh»

Le passage de «Bahrâm Tchoubineh» est situé aux étreintes de grosses roches ramifiées des flancs des monts Kabir Kouh. Il s'agit, en fait, d'une zone historique, où se trouvent les traces d'un domicile réservé au roi, des bassins en pierre, pour sauvegarder de l'eau, ainsi que des remparts du Nord et du Sud de cette forteresse, bref, tous les éléments d'un paysage incroyable, réunis dans une zone historique, enregistré sur la liste du patrimoine national. Cette forteresse aurait été la résidence estivale du grand commandant sassanide, Bahram Tchoubin, et reste, de nos jours, l'une des plus grandes attractions touristiques d'Ilâm.

- «Qabrestân-e Ahangarân»

A 300 km du village de Sarâb Kârzân, se trouve un cimetière, où l'installation des pierres tombales représente une scène un peu bizarre, mais belle. «Qabrestân-e Ahangarân» ou le cimetière des forgerons est un cimetière familial, dont l'ancienneté remonte à l'Âge du Fer, (il y a 2.550 à 3.400 ans). S'y trouvent une centaine de tombes, dans chacune, les membres d'une famille toute entière ayant été enterrés. Les pierre tombales sont assez grandes et sont placées, sans mortier, l'une sur l'autre, de façon circulaire, faisant, ainsi, une pyramide, pour chaque tombe familiale.

«Qal'e-ye Kondjântcham»

- «Qal'e-ye Kondjântcham» est une citadelle de l'époque Qâdjâr. Cette résidence hivernale du dernier Vâli, (gouverneur local) d'Ilâm, qui fait partie du patrimoine national iranien, est située entre Ilâm, Chef-lieu de la province, et la ville de Mehrân, sur une route conduisant à la ville sainte de Karbala, en Irak voisin.

.............................................................

- Les beautés de la province d'Ilâm ne se limitent pas à ses monuments historiques. Le pinceau magique du Créateur a créé, à Ilâm, les plus beaux tableaux de la nature. Les sources d'eau thermale et d'eau chaude, les fleuves bordés de gainiers à bourgeon, les vallées verdoyantes, les hautes roches, les beaux passages et l'amalgame entre les scènes urbaines et la forêt offrent une sérénité corporelle et spirituelle aux vacanciers, qui voyagent, au printemps, à Ilâm.

- A 5 km de la ville de Dehlorân, on découvre des sources d'eau chaude aux vertus curatives de souffre, efficaces, pour le traitement des maladies de peau, des douleurs articulaires et musculaires, avec des espaces séparés privés pour les hommes et les femmes.

- Il y a, aussi, la vallée «Haftâw (Haft-Âb)-Mish-Khâs».

La vallée «Mish-Khâs», avec ses noyers et ses arbres fruitiers, ses sources d'eau limpide, et, surtout, en raison de sa proximité, par rapport au site de loisirs forestiers et des fermes agricoles, apportent une grande vitalité et joie aux visiteurs, d'autant plus qu'elle recèle plusieurs villages habités de gens actifs et très sympathiques.

.............................................................

- Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, sur tous les programmes diffusés par notre radio. Vos propositions de sujets culturels touchant l'Iran ou votre propre pays seront les bienvenues. Et n'oubliez pas de suivre les différentes pages de la Radio, comme les pages Radio Francophone, Palestine libre, Afrique IRIB, Islam IRIB et Culture iranienne, sur Facebook. Au revoir !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir