This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 28 octobre 2014 08:24

Spécial Auditeurs du 27 octobre 2014, (2ème partie)

IRIB- Au menu de cette émission : Qui sont les gagnants du Festival du court-métrage de Téhéran ? Venez escalader, à Bistoun, et nouvelle découverte anti-cholestérol, plus, la messagerie...

 - Bonjour et bienvenus à cette émission du Spécial Auditeurs, programme, qui vous est présenté en deux volets, chaque semaine. Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. Et dans l'émission d'aujourd'hui, nous allons parler du Festival du cinéma, d'un sport extrême et de la science chimio-pharmaceutique. Restez avec nous.

...........................................................

- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires. Merci, avant tout, à tous nos chers auditeurs ou internautes, pour leur participation à l'émission, et c'est parti, pour le premier message d'aujourd'hui :

- «Un général israélien: Toute notre puissance militaire n'a pas réussi à subjuguer Gaza». Tel est le titre qui a fait réagir notre internaute El Abed Sofiane, pour nous adresser le premier message d'aujourd'hui, libellé en ces termes :

- Les Palestiniens se battent avec le cœur et la rage de se venger, ... mais les Juifs n'ont pas de racine, dans la Palestine. ....Heureusement que les israéliens ont les USA et tout l'armement dont ils ont besoin !!! Car, sinon, depuis longtemps, ce pays inventé aurait disparu ....

- Merci El Abed Sofiane, et à la toute prochaine fois. Le message suivant nous est parvenu d'un internaute, avec, pour identifiant, Omaribnkhattab. A notre table ronde, avec pour titre : l'Arabie, l'Iran et la Turquie: où va-t-on?», cet internaute a réagi, en ces termes :

- C'est vrai que l'Arabie saoudite joue un rôle nocif, pour la région. Elle joue sur les divisions, alors que les soldats juifs posent avec appareil photo, devant la mosquée d'Al-Aqsa, époque bien triste, pour l'Islam...

- Merci de votre message et bienvenu au Club des internautes et auditeurs de la radio francophone iranienne. Place à Hassan de France, un autre fidèle internaute, qui commente ce titre : «Le Hezbollah ne laissera passer aucune attaque, (Yaalon)», et tel est son message :

- Les Juifs ont, surtout, bien compris que les Arabes ont la capacité de se défendre et de nettoyer la Palestine de la présence juive.

- On remercie Hassan France, pour passer vite au message suivant, le dernier de cette émission, que notre internaute Zacko nous a écrit, en réaction au titre qui disait : «Daesh : l'Iran lance un sévère avertissement à la Turquie», et Zacko de nous dire :

- Une guerre orchestrée par l'Amérique, les Sionistes et l'empire d'Arabie saoudite, chacun, leur part, bientôt, l'Iran. Des peuples, qui meurent, se battent contre des marionnettes. Nous prions tous vers le ciel. Mes frères chrétiens, aidez ce peuple syrien et irakien, engagez-vous, dans la lutte, pour l'avenir de tous, de toutes les religions...

- Merci Zacko et bienvenu au Club des internautes et auditeurs de la radio francophone iranienne. ..............................

Qui sont les gagnants du 31ème Festival du court métrage de Téhéran ?

- Un certain nombre de fonctionnaires et personnalités culturels ont assisté, il y a quelques jours, à la cérémonie de clôture du 31ème Festival international du court-métrage de Téhéran. Les meilleures œuvres, dans différentes catégories, ont été présentées, lors de cette cérémonie.

- «Digital native», de l'Iranien, Mohammad Mahbubeh-Zaki, et «Discipline», du cinéaste suisse, Christopher  Saber, ont partagé le Grand Prix du 31ème Festival international du court métrage de Téhéran.

- «Digital native» parle d'une femme enceinte et de son enfant, qui sont obsédés par le monde numérique, et «Discipline» raconte l'histoire d'une situation chaotique, se produisant dans une épicerie, à Lausanne, après qu'un père perd patience et discipline son enfant désobéissant.

- Le Prix spécial du jury a été décerné à Omid Khoshnazar, pour "Tous les hivers que je n'ai pas vus", une animation inspirée des événements de 1988 et du bombardement chimique de la ville  kurde de Halabja. L'animation a, également, remporté le prix du meilleur court-métrage asiatique.

Le prix du meilleur film de fiction est allé à «Au Sol»  du réalisateur français, Alexis Michalik. Le film porte sur Evelyne, qui fait face à des difficultés, sur le chemin de Londres, pour l'enterrement de sa mère.

- Le prix du meilleur documentaire est allé à «Lir», du réalisateur iranien, Mohammadreza Hafezi. Le film raconte l'histoire d'un professeur et d'un groupe de nomades iraniens, qui tentent de construire une école, dans une région montagneuse reculée.

- Le prix de la meilleure animation a été remis à «Padre», (Père), du réalisateur argentin, Santiago Bou Grasso. C'est l'histoire d'une femme, qui, en 1983, consacre toute sa vie à soigner son père, un très haut dignitaire de l'armée.

-L'animation «L'homme qui a perdu la tête», du réalisateur français, Fred Joyeux, a remporté le prix de meilleur film expérimental. Ce documentaire d'animation porte sur le compositeur français, Alain De Filippis.

- Et, enfin, «Silence» du kosovare, Bekim Guri, et «Cage», de l'Afghane, Karima Hassanzada, ont partagé le prix du meilleur court métrage des pays islamiques.

...........................................................

Festival international d'escalade, à Bistoun, dans l'Ouest iranien

- La cérémonie d'inauguration du Festival international d'escalade de Bistoun a eu lieu, récemment, en présence des responsables de la province de Kermanshah, surtout, ceux de la Fédération de l'alpinisme, et avec la participation d'un nombre d'escaladeurs, dans le caravansérail «Shah Abbassi» de Bistoun.

- Au Festival de Bistoun, ont participé 120 escaladeurs iraniens et 60 escaladeurs étrangers, venus de différents pays, à savoir : l'Italie, la France, la Slovénie, la Suisse, les Etats-Unis, l'Autriche, la Suède, la Finlande, l'Australie, l'Allemagne, la Pologne, la Tunisie et le Danemark.

- Les deux précédents tours de ce festival avaient eu lieu, il y a, respectivement, 4 et 2 ans. Escalader le flanc du mont Bistoun, par les passages, déjà, empruntés, ouvrir un nouveau passage, au nom de ce 3ème festival, l'escalade à corde, en altitude, et la chute libre, font partie des programmes du 3ème Festival d'escalade de Bistoun.

- Avec une hauteur de 1.200 mètres et une largeur de plus de 5.000 mètres, le flanc du mont Bistoun est le plus grand flanc d'Iran et l'un des plus techniques, pour l'escalade, dans le monde.  Cette zone est située, près de la ville de Bistoun, à 30 km de Kermanshah.

...........................................................

Vers la fin du mauvais cholestérol ?

- Le scientifique iranien, Reza Ghadiri, de l'Institut de recherches Scripps, en Californie, (USA), a augmenté l'espoir de vie, pour les patients atteints du mauvais cholestérol, et cela, avec la production d'un nouveau polymère.

- En général, les pharmaciens produisent des médicaments, qui augmentent le niveau du bon cholestérol, (HDL), dans le corps, et qui aboutissent, à termes, à la destruction du mauvais cholestérol, (LDL) et réduisent les problèmes cardio-vasculaires. Mais c'est une tâche difficile. Les scientifiques ont compris qu'il existe, dans le corps humain, une grosse protéine, qui s'appelle A-I, (apoA-I), qui encercle les molécules de lipide et produit le bon cholestérol du sang.

- Ce qu'a réussi à faire le chimiste iranien de l'Institut Scripps consiste à augmenter cette même protéine. Reza Ghadiri et ses collègues ont produit un polymère qui imite les caractéristiques fonctionnelles de la protéine A-I, dans le corps, et dont on dit qu'il est même plus efficace que les médicaments anti-cholestérol, qui se trouvent, déjà, sur le marché. Les résultats des recherches du scientifique iranien, Reza Ghadiri, ont été publiés, par la prestigieuse revue "Science".

...........................................................

- Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, sur tous les programmes diffusés par notre radio. Avant de se dire au revoir, je rappelle, aussi, que vous pouvez suivre les pages Radio Francophone, Palestine libre, Afrique IRIB, Islam IRIB et Culture iranienne, sur Facebook. Vous y trouverez des sujets intéressants auxquels vous pourrez réagir. Et n'oubliez pas, vous pouvez nous proposer des sujets culturels touchant l'Iran ou votre propre pays. Au revoir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir