This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 07 octobre 2014 04:20

Spécial Auditeurs du 6 octobre 2014, (2ème partie) (Audio)

Spécial Auditeurs du 6 octobre 2014, (2ème partie) (Audio)
IRIB- Au menu de cette émission : Noush Abâd, une ville souterraine sur 4 étages !

Les photographes iraniens brillent, à CNPO, un intéressant record Guinness battu en Iran, plus la messagerie

....................................................

Bonjour et bienvenus à cette émission du Spécial Auditeurs, programme, qui vous est présenté en deux volets, chaque semaine. Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. Et quant à l'émission d'aujourd'hui, on va vous parler des merveilles archéologiques du centre iranien, de photographie et d'un intéressant record battu par les étudiants iraniens. Restez à l'écoute!

....................................................

- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires. Merci, avant tout, à tous nos chers auditeurs ou internautes, pour leur participation à l'émission, et c'est parti pour le premier message d'aujourd'hui :

- «Argentine: une présidente hezbollahi...!!! » Ce titre a fait réagir un internaute, dénommé Morched, qui le commente, dans notre premier message d'aujourd'hui, en ces termes :

- Bravo Mme la Présidente Christina Fernandez, je suis fier de vous, ici, le peule Argentin, je souhaite que vous réussissiez. Bravo, Merci.

- Et merci à vous Morched, pour votre contribution. Notre fidèle internaute V a commenté un autre titre, qui disait : «Frappe US contre l'armée syrienne: la réaction russe?!». Lisons son message :

- Les USA sont la 1ère  menace, pour l'humanité, seules, ses armes, ainsi que la peur et la terreur qu'ils imposent leur donnent du crédit, crédit illusoire, bien sûr, car, dès que les USA  seront en situation de vulnérabilité, il faudra qu'ils répondent à un siècle de crimes en tous genres!!! Pro US ou pas, la principale nécessité du siècle est l'union, le combat contre l'idolâtrie ; le culte cérébral de la personnalité, la nation illusoire, la matière de la division, purement, illusoire, cérébrale, maladive, engendrant toutes sortes d'extrémisme! Dès lors que les voix de l'unicité et de la foi émergent, nous voyons la jalousie US s'imposer, par la force et le mensonge! L'union autour de dieu, voir le monde comme un et non comme 200 nations différentes...

- Ravi de vous relire, V. Un autre fidèle internaute, Paix et Amour, a réagi au titre disant : «Nouvelles prétentions territoriales des Emirats, l'Iran réagit», pour nous dire :

- Un recours à la «Cour de La Haye» ; si la Cour de La Haye règle ce problème, pourquoi n'avoir pas réglé les problèmes suivants: la Palestine, le Liban «fermes de Chebaa et de 7 villages», Syrie «Plateau du Golan». Cette Cour, donc, a beaucoup de travail, car il y une résolution à l'ONU, 242, «Israël doit se retirer de tous les territoires occupés».

- Merci Paix et Amour et à la toute prochaine fois. Et pour fermer la page de la messagerie de cette émission, voici le message de Djilali Benmouffok, qui a commenté le titre, qui disait : «Aérospatial: Jusqu'où l'Iran peut-il faire confiance à la Russie?!». Voyons ce qu'il en pense :

- Les avancées technologiques d'un allié avéré doivent être encouragées. L'isolement stratégique freinerait, peut-être, la coopération économique, l'Iran a besoin de donner, si elle veut recevoir, la Russie a commis des fautes politiques, au sujet des S-300. Veut-elle montrer un élan de soutien à l'Iran, en la sollicitant, pour mieux la remercier ?

- Merci Djilali Benmouffok de votre réflexion et de votre assiduité à suivre l'actualité, à travers Radio Téhéran, version française.

....................................................

Noush Abâd, l'incroyable ville souterraine qui nous réserve, encore, des surprises...

- La responsable de la station de l'héritage culturel de la ville historique de Noush Abâd fait part de nouvelles découvertes, sur le système de canalisation de l'eau souterraine, qui remonte aux siècles moyens de l'ère islamique. Ces découvertes sont devenues possibles, au cours de la 4ème phase des fouilles archéologiques, dans cette zone, qui a commencé, il y a presque 2 mois, ajoute Zahra Saroukhani.

- La ville de Noush Abâd ou  OEEI est située, sous la ville ancienne de Noush Abâd, à 7 kilomètres de Kachan. Noush Abâd a été construite, à l'époque sassanide. L'un des commandants de cette dynastie, en passant par cette région de l'Iran, l'a trouvée agréable et a ordonné de construire un village, qui s'est transformé en ville, par la suite, nous apprennent des sources historiques.

- Cette ville souterraine date, elle aussi, de l'époque sassanide, il y a, environ, 1400 ans. Elle a été construite à la main et devait servir à la protection des habitants de la ville de Noush Abâd des agressions. Elle a été utilisée, à l'époque des dynasties, seldjoukide, safavide et qâdjâre, avant de disparaître sous les inondations. En 1381 (2002), elle a été découverte, accidentellement, et depuis, elle est le lieu de visite des touristes iraniens et étrangers.

- OEEI a été construite à l'horizontale et à la verticale, sur trois étages, voire, davantage, et les nouvelles découvertes, dont parle la responsable de la station de l'héritage culturel de cette région, confirment que cette ville a été construite sur 4 étages !

- Ces derniers sont reliés par des puits, qui servaient, en même temps, pour la circulation de l'air, dans les étages et dans les salles. L'éclairage de la ville se faisait, grâce à de la graisse animale, brûlant dans des récipients spéciaux en terre, disposés dans des trous creusés dans les murs des couloirs et des salles. Jusqu'à présent, on a retrouvé, dans cette ville souterraine, une cinquantaine de chambres, de reposoirs, pour les gardiens, et des toilettes. Les entrées de cette ville étaient nombreuses et se trouvaient, dans des lieux très fréquentés, comme les bazars, les mosquées, les qanâts, etc., afin que les gens puissent se protéger, en cas de menace.

- Aucun matériau de construction n'a été utilisé, pour la construction de cette ville. Seules, quelques pioches, qui ont dû servir à creuser les canaux et les puits, ont été découvertes. Selon certains dires, cette ville souterraine serait reliée par toute une série de qanâts, à la ville de Niyâsar, et, plus précisément, à la grotte de Niyâsar, distante d'une quarantaine de kilomètres.

- Ces découvertes effectuées à Noush Abâd, surtout, les puits et qanâts, font de cette zone un ensemble historique sans pair, qui facilitera son enregistrement mondial. De même, cette zone archéologique réunit les conditions idéales, pour accueillir, une fois terminées les fouilles, le musée de l'eau, ajoute Mme. Saroukhani.

- La quantité considérable des poteries découvertes, dans cette zone, couvre toutes les techniques de poterie de l'ère islamique. Compte tenu de la place particulière de Kachan, dans l'industrie de poterie islamique, la station du patrimoine culturel de la ville historique de Noush Abâd a intégré à son ordre du jour la création d'une base de données, sur la poterie islamique, dans son bâtiment, ce qui devra devenir un véritable centre d'études, sur cet art, une fois achevées les étapes administratives, continue la responsable. Reste à noter que la ville souterraine d'OEEI ou Noush Abâd a été enregistrée, il y a presque 8 ans, sur la liste du patrimoine national de l'Iran.

....................................................

Les photographes iraniens brillent à CNPO-2014

- Deux photographes iraniens se sont vus apprécier à un prestigieux festival de photographie, en Chine.

- Davoud Ameri, photographe iranien de la province du Golestan, a remporté la médaille d'or, du secteur PSA de l'Exposition Internationale de Photographie de la Chine, (CPNO), tandis qu'un autre photographe de la même province iranienne, Ahmad Khatiri, a gagné la médaille de bronze de la catégorie Shun De Cup de cet évènement artistique.

- Mutilé de guerre à 70%, Davoud Ameri a déclaré à l'IRNA que son cliché gagnant portait sur les martyrs vivants de la guerre et le cimetière des martyrs de Gorgan, le même cliché, qui a gagné la médaille d'or de la catégorie monochrome de cette exposition.

- A noter que le Festival de CPNO s'organise, sous la supervision de FIAP, la Fédération internationale de l'art photographique  et de PSA, la Société photographique des Etats-Unis. Les œuvres acceptées à CPNO jouissent de l'opportunité d'être honorés par ces deux importantes institutions de la photographie du monde.

....................................................

Un intéressant record Guinness, battu en Iran

- Les étudiants de l'Institut d'enseignement supérieur Eshragh, à Bodjnourd, ont battu un record mondial de Domino.

- Faite de 60.000 morceaux, leur structure de Domino était un mur d'une longueur de 40 m et d'une hauteur de 1,4 mètres, qui a amélioré le record de l'Iran et battu le record Guinness, pour les murs en domino.

- La conception de cette structure avait pris 23 jours à 11 étudiants très patients et concentrés du centre d'enseignement supérieur Eshrasg de Bodjnourd, dans le Nord-Est iranien. Ils avaient orné le résultat de leurs efforts avec des symboles de la défense sacrée.

- Le record précédent de cette discipline appartenait à l'Allemagne,  pour un mur domino de 30 mètres de long et de 1 mètre et 25 centimètres de haut.

....................................................

- Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, sur tous les programmes diffusés par notre radio. Avant de se dire au revoir, je rappelle, aussi, que vous pouvez suivre les pages Radio Francophone, Palestine libre, Afrique IRIB, Islam IRIB et Culture iranienne, sur Facebook. Vous y trouverez des sujets intéressants auxquels vous pourrez réagir. Et n'oubliez pas, vous pouvez nous proposer des sujets culturels touchant l'Iran ou votre propre pays. Au revoir.

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir