This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 30 septembre 2014 11:33

Spécial Auditeurs du 29 septembre 2014, (2e partie) : Quoi de neuf, au symposium de la sculpture de Téhéran? (Audio)

IRIB- Bonjour et bienvenus à cette émission du Spécial Auditeurs,

programme qui vous est présenté en deux volets, chaque semaine. Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. Restez à l'écoute!

....................................................

- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires. Merci, avant tout, à tous nos chers auditeurs ou internautes, pour leur participation à l'émission, et c'est parti pour le premier message d'aujourd'hui :

- «L'axe de la Résistance se méfie des USA, par Amin Hotheit», ce titre a fait réagir un fidèle internaute, Djilali Benmouffok, qui nous en fait savoir :

- Pour que les USA mesurent mieux le danger qu'ils tentent de propager, c'est que leur branche israélienne soit, ouvertement, impliquée, soit par la Cisjordanie, soit par le plateau du Golan, Le territoire de Gaza ayant, suffisamment, donné. L'usure peut s'installer, mais aussi, se propager, et ça, c'est un risque, pour le monde économique, c'est-à-dire, le Sionisme.

- Merci, Djilali Benmouffok, pour votre réflexion. Passons au message suivant que notre fidèle internaute V nous a écrit, en bas du titre disant : «L'Iran et la Chine : exercice naval conjoint», et V de nous en dire :

- Très bonne chose, pour l'Iran, annonçant la fin de l'embargo et l'appui de puissants, à ses côtés! Les messages sont clairs, la Chine soutient l'Iran, l'Iran peut commercer, activement, avec la Chine et relancer son économie, en contournant l'Occident, méprisant et corrompu juridiquement! (...)

- Merci V de votre fidélité au site Web de la radio francophone iranienne. Le message suivant, c'est notre internaute Salim, qui l'a écrit, pour commenter le titre qui disait : «Droits de l'Homme: l'Iran répond au rapport anti-iranien de Ban-Ki-moon», et voici le petit commentaire de Salim :

- L'Iran est un pays plus démocratique, actuellement, que la France, [et] qui condamne et critique Israël.

- Ravi de vous relire sur le site, Salim. Et, enfin, c'est notre internaute Christian qui écrit le dernier message qu'on lira, dans cette émission. Et c'est en réaction au titre qui dit : «Offensive US contre Damas : le plan?!!». Voici ce que Christian en pense :

- Il faut, à tout prix, résister. La Syrie doit rester à Bachar al-Assad. Regardez ce qu'il est advenu, en Libye. Catastrophique. Il faut aider la Syrie du Président Al-Assad et la soutenir. D'autres pays doivent aider le président syrien.

- Merci Christian et à la toute prochaine fois, sur les pages Web ou les ondes courtes de Radio Téhéran, version française.

....................................................

Quoi de neuf au symposium de la sculpture de Téhéran ?

- L'espace ouvert de la Tour Milad, dans la capitale iranienne, accueille, cette année, du 14 septembre au 7 octobre, des sculpteurs iraniens et étrangers, qui sont venus participer au 6ème symposium international de sculpture de Téhéran.

- «12 artistes étrangers de 11 pays du monde, ainsi que 10 artistes iraniens, participent à la catégorie principale, en plus de 11 étudiants acceptés à la catégorie estudiantine», affirme Modjtaba Moussavi, secrétaire du 6ème  symposium international de sculpture de Téhéran.

- «Les événements de ce genre apportent du dynamisme aux artistes et attirent, non seulement, des interlocuteurs professionnels, mais aussi, un public ordinaire, mais passionné. Le symposium offre aux sculpteurs l'opportunité de présenter leurs œuvres, directement, au regard du public. Les visiteurs, aussi, trouvent la chance d'entrer en contact direct avec les artistes, au cours des visites. En plus, les œuvres réalisées, au cours du symposium, pourront être installées aux quatre coins de la ville et l'embellir, comme un souvenir de ce bel événement artistique et culturel», précise le responsable.

- Le symposium a commencé par l'évaluation des pierres, pour s'assurer que la qualité de la pierre est compatible avec la forme envisagée par les artistes. Les artistes et leurs collègues ont, ensuite, reçu leurs uniformes et commencé à incorporer leurs dessins, à l'intérieur de la pierre.

- Le 2ème jour, les morceaux de pierre commençaient, déjà, à sortir de leur forme cubique initiale, tandis qu'une équipe spécialisée supervisait la sécurité professionnelle. Il y a, aussi, des artistes qui donnent libre cours à leur imagination et à l'improvisation, et travaillent sans étude, comme un sculpteur néo-zélandais, qui, d'ailleurs, semble, visiblement, progresser. Et c'est ainsi que naissent, peu à peu, des sculptures, sous les mains des artistes et le regard du public.

- «Sans vouloir défendre cet événement, avec fanatisme, je dois dire qu'une délégation chinoise, qui s'occupe d'évaluer les différents symposiums du monde, classe le symposium de sculpture de Téhéran, parmi les 30 meilleurs symposiums du monde, tandis qu'un artiste mexicain participant à ce 6ème symposium de Téhéran estime qu'il est l'un des trois symposiums de haute qualité, dans le monde entier ; or, le sculpteur mexicain dit avoir participé, auparavant, à plus de 40 symposiums internationaux de sculpture», ajoute le secrétaire de cet événement.

- «Au jury du symposium, figurent des jurés iraniens, dont M. Hamid Shans, et des jurés étrangers, dont deux sculpteurs danois de renom. Des prix de 3.500, de 3.000 et de 2.500 dollars ont été prévus, respectivement, pour les premier, deuxième et troisième meilleurs artistes, qui recevront, en plus, leurs diplômes d'honneur», a ajouté le secrétaire du 6ème symposium de sculpture de Téhéran.

....................................................

Une rentrée scolaire amicale envers l'environnement !!

- Le Premier Mehr, qui tombe, cette année, le 23 septembre, est le jour de la rentrée scolaire, en Iran. Cette année, l'Education nationale iranienne a annoncé la rentrée, par un geste plutôt original et beau : l'alarme de l'Environnement a été sonnée et 40 pigeons ont été libérés, simultanément, pour annoncer l'arrivée de la nouvelle année scolaire. Que de bonheur, pour les enfants, et que de nostalgie, pour leurs parents !!

- Cette année, le respect de l'environnement s'impose, apparemment, dans les matières éducatives, aussi, avec deux nouveaux livres, sur les provinces et les études sociales, qui s'ajoutent au programme scolaire des élèves.

- A Téhéran, il y a, actuellement, 30 écoles vertes, selon le directeur des contributions populaires de l'Organisation pour la sauvegarde de l'Environnement. Les élèves y passent des cours complémentaires, qui renforcent leur connaissance écologique, dans des espaces plus amicaux envers l'environnement, qui leur apprennent, également, à économiser la consommation de l'énergie, ajoute le responsable.

- La protection de l'environnement, l'utilisation correcte des ressources d'eau, et surtout, la pratique de l'économie de la résistance, font, également, partie des axes principaux des programmes de la semaine nationale des enfants, qui se fête, du 7 au 13 mehr, en Iran.

....................................................

Un centre pour la langue et la civilisation persanes, inauguré à Moscou

- Le centre pour la langue et la culture persanes a été inauguré, il y a quelques jours, à la nouvelle Université d'État des sciences humaines de Russie, en présence du recteur de l'Université Rosonov et de l'attaché culturel de l'ambassade de la RII, à Moscou.

- L'inauguration du centre pour la langue et la civilisation persanes inauguré à Moscou marque un point culminant, dans les coopérations bilatérales, d'autant plus que l'instauration de cours de licence de la langue persane, qui est devenue possible, simultanément, est, très favorablement, accueillie, a ajouté le recteur de l'Université Rosonov.

- Pour sa part, l'ambassadeur de la RII, à Moscou, Mehdi Sanaï, qui, pour l'occasion, a reçu le titre de professeur, à titre honorifique, de cette université, a remercié les universitaires russes, pour avoir organisé la cérémonie. Il a, en outre, plaidé pour l'ouverture d'institutions, comme la Chambre de l'Iran, dans les autres universités, ce qui est important, selon lui, dans le sens de la formation du personnel spécialisé et actif, en vue d'étendre de plus en plus les liens bilatéraux.

....................................................

- Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, sur tous les programmes diffusés par notre radio. Avant de se dire au revoir, je rappelle, aussi, que vous pouvez suivre les pages Radio Francophone, Palestine libre, Afrique IRIB, Islam IRIB et Culture iranienne, sur Facebook. Vous y trouverez des sujets intéressants auxquels vous pourrez réagir. Et n'oubliez pas, vous pouvez nous proposer des sujets culturels touchant l'Iran ou votre propre pays. Au revoir.

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir