This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 01 juillet 2014 07:35

Spécial Auditeurs du 1 juillet 2014, (Seconde partie) : photographie du ciel nocturne ...

IRIB- Bonjour et bienvenus à notre Spécial Auditeurs hebdomadaire.

Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. Restez à l'écoute!

................................................


- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires. Merci, avant tout, à tous nos chers auditeurs ou internautes, qui contribuent à l'émission, par leurs messages qu'ils nous font parvenir par différents moyens : mail, commentaires, coup de fil ou réseau sociaux. Et c'est parti pour le premier message d'aujourd'hui :

- «L'Irak éclatera le 30 juin !!» Ce titre a fait réagir notre internaute Djilali Benmouffok, qui nous a envoyé le premier message de cette émission, en ces termes :

- La première erreur ou l'ignorance des peuples s'est manifestée, c'est quand les Kurdophones ont cru que leurs voisins ne seraient jamais des terroristes sanguinaires. Aujourd'hui, ils feraient mieux de se trouver des alliés autre que leur conseiller juif-sioniste, car un Kurdistan qui se situe entre la soumission à l'empire et la terreur des fanatiques, il ne pourra jamais être un havre de paix pour ceux qui y croient

- Merci Djilali Benmouffok, pour votre attention à l'actualité diffusée par la radio francophone de l'IRIB. Pour le deuxième message de cette émission, on va lire le petit mot écrit par notre internaute Reuche, en réaction au titre disant : «Chine/Xinjiang: 35 milices takfiries démantelées !!», Voici ce qu'il nous dit :

- Il est vrai que des revendications indépendantistes, largement, attisées par la propagande des ONG pro-occidentales, qui plaident pour la création d'une république indépendante du Turkistan sont - Je le redis-  crimes de guerre...

- Ravis de vous lire, de nouveau, Reuche, et on passe au message suivant, celui d'un internaute répondant au nom de Trico. Pour commenter l'actualité, avec pour titre : «Accord stratégique US/Riyad, sur l'Irak», cet internaute nous a écrit :

- Le point faible des Etats-Unis, c'est Israël. S'ils attaquent les Chiites, vous ne pourrez gagner qu'en dirigeant toutes les forces vers Israël, missiles, roquettes, tous les millions de Chiites, en direction d'Israël, c'est votre seul chance pour les arrêter, sinon vous êtes fini...

- Merci Trico et bienvenu au club des auditeurs et internautes de la radio francophone iranienne. Pour fermer la page de la messagerie de cette émission, place, maintenant, à un auditeur-internaute, qui a eu l'amabilité de téléphoner au bureau de la radio. Il s'agit de M. Moqaddam, un Iranien habitant, depuis l'enfance, en France.

- Notre ami M. Moqaddam a apprécié l'actualité diffusée ou publiée par la radio, mais nous a reproché des fautes d'orthographes. Vous avez raison. On va essayer d'éviter ces fautes. A la toute prochaine fois.

......................................................


Une photographie qui change votre vie...

- Le monde est-il plus beau la nuit ? Que la réponse à cette question soit positive ou négative, il existe un projet mondial, qui s'appelle «le projet international, le monde dans la nuit, TWAN, qui coopère avec un concours de photographie.

- «Le 5ème tour du concours international de la photographie Earth and Sky 2014 a eu lieu, récemment, avec la coopération du projet international, ''le monde, dans la nuit, TWAN''. L'objectif était de visualiser les beautés du ciel, avec, pour devise, éviter les pollutions en lumière», dit le photographe iranien, Madjid Qohroudi, ( مجید قهرودی), qui a gagné le 3ème prix de la catégorie ''photographie à contre-lumière''.

- «Ce concours de photographie s'organise, dans deux catégories, ''la beauté du ciel de la nuit'' et ''la photographie à contre-lumière''. Ma photo que j'ai appelée ''Le Ciel interminable'' a remporté le 3ème prix, de la catégorie à contre-jour», ajoute l'artiste iranien.

- Qohroudi a pris ce cliché gagnant, l'hiver dernier, au lac de sel de Marandjâb, à Kachan, «La beauté du ciel reflétée dans l'eau de la précipitation, mais aussi, la pollution lumineuse des trois villes de Qom, de Kachan et de Téhéran, sont représentées sur cette photo», précise Madjid Qohroudi.

- Celui qui a pris ce cliché panoramique se dit très content d'avoir choisi cette branche de la photographie. «Ma connaissance avec la photographie du ciel a changé ma vie. Je me demande, même, quelle autre activité j'aurais aimé faire, si je ne m'adonnais pas à la photographie du ciel...Maintenant, je suis capable d'enregistrer les beautés du ciel et de retransmettre aux autres gens, l'impression que j'éprouve, grâce à la découverte de toutes ces beautés. J'ai la conviction que découvrir les beautés du ciel change la vie de l'homme», se réjouit l'artiste.

........................................


L'œuvre de Moradi Kermani, à la Foire du livre de Francfort

- Le directeur de la maison d'édition «candle-fog», ( شمع و مه), a fait part du dévoilement des traductions anglaises et suédoises et de la version sonore de «Khomreh», (خمره), (tonneau), l'œuvre de Houshang Moradi Kermani, (هوشنگ مرادی کرمانی), à la Foire internationale du livre de Francfort.

- Le livre raconte une histoire qui se passe dans un village. Le tonneau d'eau d'une école est brisé et n'est plus utilisable. Le directeur de l'école, les élèves et la population locale cherchent à trouver une solution, et leurs efforts font naître pas mal d'événements plus intéressants les uns que les autres. Le Tonneau a été publié en plus de 100.000 exemplaires, et traduits en allemand, espagnol, néerlandais, français, etc.

.......................................


La présence active des Iraniens au Festival de la calligraphie arabe d'Alger

- Le 6ème Festival international de la calligraphie arabe a eu lieu, récemment, à Alger. Les œuvres des artistes iraniens, dans les styles perse, naskh, thulth et kufi, ont été présentées, à côté des œuvres d'autres artistes venus de 22 pays du monde, dont le Pakistan, le Koweït, l'Irak, l'Arabie, le pays hôte, l'Algérie, etc.

- Dans la catégorie «classique», l'Iranien, Hossein Gholami, s'est classifié en 2ème place, avec deux calligraphies coraniques. L'autre artiste iranien ayant été récompensé, au Festival d'Alger, était Eynoddin Sadeqzadeh, au premier rang, dans la catégorie «calligraphie contemporaine». Les Iraniens étaient, aussi, présents dans le jury : Mahmoud Zendehroudi, fondateur d'un style de peinture-calligraphie propre à lui, qu'on connaît sous le nom de Zendeh, mais aussi, Amir-Ahmad Falsafi, grand maître de calligraphie et membre éminent de l'association des artistes calligraphes iraniens, ont jugé les œuvres acceptées au Festival d'Alger.

- Discipline élevée au rang d'art, la calligraphie arabe a, toujours, provoqué, au fil des siècles, l'admiration et le plaisir des yeux. Comme l'écrit le journal algérien, "El-Watan", cet aspect pictural est l'une des fiertés de la civilisation musulmane et le socle harmonieux de l'écriture coranique. Cet art, aussi ancien que le monde arabo-musulman, connaît un regain d'intérêt, de la part d'une nouvelle génération de calligraphes soucieux de conserver ce patrimoine culturel et de le faire découvrir au monde entier.

....................................................


Nouveau progrès, dans le traitement du cancer

- On termine l'émission par l'actualité des sciences. Les chercheurs iraniens actifs à l'Université de médecine du Khorasan du Nord, (dans le Nord-Est iranien), en collaboration avec un centre spécialisé dans le traitement du cancer, au Nevada, (Etats-Unis), ont enregistré de nouveaux acquis, grâce aux nanoparticules.

- Leur réussite consiste à augmenter l'absorption des rayons destructeurs des tumeurs, dans les tissus cancéreux, ce qui permet d'accélérer le traitement de la maladie.

- Dans cette méthode de traitement, la matière radioactive est placée, directement, à l'intérieur ou à proximité de la tumeur. Cette méthode fait accroître les chances de guérison et réduit, par contre, le volume des cellules cancéreuses.

.........................................................


- Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques sur tous les programmes diffusés par notre radio. Réagissez, aussi, aux informations, et envoyez-nous vos commentaires. Je vous rappelle que vous pouvez nous proposer des sujets culturels touchant l'Iran et votre propre pays. Au revoir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir