This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 21 avril 2014 10:55

Spécial Auditeurs du 21 avril 2014, (Première partie) : le tapis parlant, venir en Iran pour guérir, …

IRIB- Bonjours, Chers amis. Ravis de vous retrouver, pour une nouvelle édition du Spécial Auditeurs. Vous connaissez, déjà, le cadre de cette

émission qui vous est, entièrement, consacrée: nous lirons, tout d'abord, vos messages, et vous parlerons, ensuite, de divers sujets touchant la civilisation et la culture iraniennes. Il nous arrive, aussi, de nous attarder sur l'actualité marquante du jour, que ce soit de la culture, du sport, des sciences ou autres, ayant un rapport quelconque avec l'Iran ou les Iraniens. Restez avec nous.

- Comme à l'accoutumée, nous commençons le programme par une revue de vos lettres, mails, messages ou comments, et c'est parti pour le premier message d'aujourd'hui !

- Le premier message d'aujourd'hui nous est parvenu d'un internaute-auditeur, qui se dénomme Tomé, et c'est en réaction à ce titre : «La Turquie, l'alliée d'Israël et ennemie des Arabes (Al-Fajr)», qu'il nous a écrit :

- La Turquie n'a jamais été l'amie d'Israël, et Erdogan n'a cessé de le rappeler à Israël. La Turquie est contre une intervention militaire, en Iran, et soutient son programme nucléaire, et a toujours refusé l'adhésion d'Israël à l'OTAN.

- Merci Tomé de votre contribution et bienvenu au club des auditeurs et internautes de la radio francophone iranienne.

- «Assad se prépare à reprendre le Golan ...», tel est le titre qui a fait réagir notre fidèle internaute, Hassan France, et c'est en ces termes qu'il le commente :

- Un piège tendu, comme les Juifs l'ont tendu à Saddam, en lui faisant croire qu'il pouvait reprendre le Koweït, la 19ème province d'Irak??? Les Israéliens n'attendent que ça !!! La bonne excuse, pour entrer en guerre contre Bachar.

- Merci Hassan France, pour ce petit commentaire, et bonne écoute sur les ondes et bonne lecture sur le site...

- Et pour le dernier message de l'émission d'aujourd'hui, on va lire la petite analyse écrite, par un internaute, qui s'appelle Hubert, et c'est en réaction à ce titre publié, sur le site : «Algérie: Bouteflika accuse son principal adversaire d'appeler à la violence», qu'il nous en fait savoir :

- Le destin de l'Algérie peut se jouer, en cette année d'élection 2014. Il est, absolument, indispensable, pour son devenir, que des élites plus jeunes, plus dynamiques, tournées vers la modernité, le progrès et n'ayant pas connu la guerre pour l'indépendance, s'installent, enfin, au pouvoir, et mettent en place, imposent même, si nécessaire, une forme de démocratie (...) ; Pourquoi ne pas penser et imaginer un monde nouveau, avec une nouvelle histoire, qui ferait que les relations internationales ne soient plus des jeux à somme nulle ( ami-ennemi), mais des jeux à somme positive (...)

- Merci Hubert, et merci à tous les chers auditeurs ou internautes qui, par leur contribution, encouragent toute l'équipe de la radio francophone iranienne à faire mieux. Bien évidemment, l'intérêt que vous portez à l'actualité politique ou internationale diffusée sur les ondes ou publiée, sur le site de la radio, nous est précieux, et ça se comprend bien, dans un monde, en pleines évolutions, sans relâche. Mais vous pouvez, aussi, réagir à l'actualité ou aux contenus culturels, littéraires, artistiques ou autres, et cela, aussi, sera intéressant et hyper-précieux.

- On n'a pas l'intention de vous raconter de la science-fiction. Le thème, dont on va parler, dans cette partie de l'émission, est de la pure réalité, merveilleuse, quand même...

- On a beaucoup entendu parler du tapis volant, mais pourquoi pas du tapis parlant ? Le premier tapis parlant du monde a été conçu et créé, en Iran, grâce aux efforts de l'Organisation pour l'éducation technique et professionnelle. Il s'agit, en fait, d'un tableau-tapis, illustrant, de la plus belle manière, les rituels de Nowrouz. Plusieurs disciplines d'art ou de technique : tissage, peinture et électronique,  sont réunies dans la production de cette œuvre époustouflante.

- Dans ce tapis-tableau, est tissé un dessin, qui a réuni, dans un même cadre, les traditions anciennes nationales, rituelles, populaires, et divines, qui laissent entrevoir l'amour, le talent et la créativité intelligente et esthétique de ses créateurs.

- Ce tapis de 120 sur 110 centimètres illustre les cérémonies de Nowrouz, à travers un éventaire de Haftsin, avec une vue panoramique de la Perse, en arrière-plan. On y trouve, aussi, quelques vers des grands poètes persans, dont Hafiz, Nezami et Ferdowsi, et des motifs montrant des hommes et femmes de différentes ethnies iraniennes vêtus de leurs habits traditionnels.

- Les orbites électroniques de la technologie tactile et les équipements de la technologie laser font de ce tableau-tapis un tapis parlant, dont il est possible de réguler les capacités, grâce aux senseurs installés. Le tapis est, aussi, équipé d'un système anti-vol. De même, l'orbite électronique installée sur le tapis permet d'intégrer un GPS, (système de localisation), mais aussi, Bluetooth, pour permettre la connexion avec les visiteurs et mettre à jour les données fournies par le tableau.

- Place, maintenant, à d'autres thèmes culturels assez variés.

- Le centre culturel Indira Gandhi a accueilli, récemment, un séminaire international, sur la période historique allant de l'ère Sassanide à celle des Seldjoukides, et, surtout, ses influences sur la civilisation et la péninsule indiennes.

- Des professeurs d'universités et des experts iraniens, tadjiks, kazakhs, turcs, hongrois, français, russes et indiens ont tenu des discours, à ce séminaire, qui a eu pour thème, entre autres, l'influence de l'architecture sassanide, dans les constructions de l'ère islamique, les «Qanât» ou canaux d'eau, les systèmes rafraîchissant et chauffants, et, surtout, l'influence de l'architecture seldjoukide, en Inde. Les participants se référaient, entre autres, aux peintures murales, aux dessins et manuscrits anciens qui traitent de différents sujets, dont la médecine.

- A en croire le président du bureau indien, pour les études archéologiques, plus de 15.000 épigraphes persanes ou coraniques se trouvent, en Inde, parmi lesquelles beaucoup ont été enregistrées, sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

- L'Iran est devenu une destination de tourisme de santé, dans la région, et au sein de monde de l'islam.

- Selon le vice-ministre de la Santé, l'Iran n'a jamais été aussi sollicité d'offrir des services médicaux, à un si haut niveau, aux étrangers. Même, les Européens se montrent très intéressés par les services de santé et médicaux qu'ils trouvent, d'ailleurs, de bonne qualité et à prix convenable.

- Plus de 100.000 opérations chirurgicales, de niveau élevé, ont été effectuées, durant l'année iranienne écoulée, (presque, entre fin mars 2013 et fin mars 2014), sur des patients venus, en Iran de différents pays du monde, ajoute le vice-ministre, pour dire que l'augmentation des déplacements des professeurs et médecins spécialistes iraniens, à l'étranger, et cela, en invitant les professeurs et spécialistes de la médecine internationale et absorbant les étudiants étrangers, font partie des programmes du Ministère de la Santé, dans ce sens.

- Et c'est avec nos meilleurs vœux de santé, pour tous ceux ou toutes celles qui visiteront l'Iran qu'on ferme cette page.

- Une toute petite information culturelle, pour terminer l'émission. ''Objects in mirror are closer than they appear'' ou "les objets, dans le miroir, sont plus proches qu'ils apparaissent'', est le premier long-métrage de la cinéaste iranienne, Narguess Abyar, (نرگس آبیار), et qui doit sortir à l'écran, au festival d'Asie-pacifique de Los-Angeles, aux Etats-Unis, le 1er mai.

- Ce film avait, aussi, participé, dans la catégorie "Regard Nouveau" du 30ème festival de film de Fajr, mais aussi, à pas mal de festivals étrangers, dont le Festival du film de Shanghai, la catégorie principale.

- Créé, en 1954, le ''Los Angeles Asian Pacific Film Festival'' est un festival artistique, qui se déroule, chaque année, dans un des pays membres de la Fédération internationale des associations des producteurs de films, (FIAPF). Ce festival est réservé au cinéma des pays d'Asie et des îles de l'océan Pacifique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir