Imprimer cette page
lundi, 07 avril 2014 10:00

Spécial Auditeurs du 7 avril 2014 (Première partie) : Golestân, pays des cascades, Iran Robocup 2014,…

IRIB- Chers amis, bonjour et bienvenus à une nouvelle édition du Spécial Auditeurs.

Vous connaissez, déjà, le cadre de cette émission, qui vous est, entièrement, consacrée: nous lirons, tout d'abord, vos messages, et vous parlerons, ensuite, de divers sujets touchant la civilisation et la culture iraniennes. Il nous arrive, aussi, de nous attarder sur l'actualité marquante du jour, que ce soit de la culture, du sport, des sciences ou autres, ayant un rapport quelconque avec l'Iran ou les Iraniens. Restez avec nous.

- Comme à l'accoutumée, nous commençons le programme par une revue de vos lettres, mails, messages ou comments, les petits commentaires que vous écrivez en réaction aux infos ou articles publiés sur le site de la Radio. Voyons quel est le premier message d'aujourd'hui !

- Le premier message d'aujourd'hui nous est parvenu de notre internaute Cass, qui a réagi à ce titre publié sur le site, disant : «La France doit sortir de l'UE et de la Zone euro, (Marine Le Pen)», pour nous dire :

- Sortir de cette UE/US/Tel-AVIV et annuler la réintégration, sans condition, à leur OTAN criminelle, c'est, certes, très souhaitable, puisque ceci a été imposé aux Français, de façon dictatoriale. Mais bon,  il vaudrait mieux un retour à la vision patriotique et souverainiste, (tel que pratiquée par la Russie du Président Poutine, l'Iran, Bachar....)

- Merci Cass, de votre contribution et à très bientôt.

- «Après sa victoire, Erdogan attaquera-t-il la Syrie?» Ce titre a fait réagir un auditeur-internaute, qui se dénomme Le Parisien, et voici ce qu'il nous a écrit ;

- Ahmad Tare Qalatchi, expert syrien des questions internationales, fait erreur, lorsqu'il affirme qu'"il est, parfaitement, possible que la Turquie intervienne, directement, en Syrie". Erdogan a des désaccords très sérieux avec l'Armée Turque et il sait que s'il tente d'impliquer l'Armée, dans ses basses besognes, celle-ci risque de se retourner contre lui. Donc, il est peu probable que la Turquie intervienne, directement, en Syrie.

- Merci cher ami, pour votre avis et votre attention portée aux articles publiés sur le site. Bonne lecture et à la prochaine.

- Un autre internaute-auditeur, Malika, a commenté ce titre : «Bandar déclare la guerre à l'Iran!!!». Malika nous fait savoir :

- Bandar est un assassin, un monafeq, lui-même, et appelle les monafeqin, comme lui, à le soutenir, et c'est, jusque là, normal. Mais Nous, Musulmans sunnites, qui ne partageons pas, mais pas du tout, ses thèses diaboliques, pourquoi marquons-nous ce silence assourdissant, complice et lâche ??? Pour certains prédicateurs, (surtout wahhabites), il combat le Chiisme. Quelle plaisanterie, honte à nous, car ses alliances, il les fait avec qui? Tout le monde le sait...

- Merci Malika et Bienvenue parmi les auditeurs et internautes de la radio. Votre contribution nous encourage.

- Et, enfin, le dernier message que nous lisons, aujourd'hui, nous est parvenu de François, qui s'est exprimé sur ce titre : «Yémen: vastes manifestation, en soutien à la Syrie» ; et cela, en ces termes :

- Eblouissant ! Ces manifestants sont, tout à fait, réalistes, ils ne sont pas décalés du monde actuel.

- Merci à vous François et à tous nos chers auditeurs et internautes qu'ils soient nouveaux ou de vieille date...Et juste pour le rappel, telle est l'adresse du site Internet de la radio francophone iranienne : http://french.irib.ir.

- C'est le printemps. Les vacances de Nowrouz, bien qu'elles se soient prolongées de deux jours, cette année, selon le calendrier iranien, sont terminées, et les gens reprennent leur vie active de tous les jours. Les responsables du tourisme ou des transports donnent, comme chaque année, leurs chiffres sur les voyages de Nowrouz, vus dans leurs aspects heureux et, malheureusement, parfois, pas si heureux, alors que les gens ne pourraient toujours pas s'abstenir de jeter un coup d'œil, en plein travail, sur leurs photos de voyage, qu'ils gardent, en souvenirs, dans la mémoire de leurs portables.

- «Quant-est-ce que nous pourrons nous offrir un autre voyage et où le futur voyage nous emportera-t-il ?», se demandent certains. Mais le temps passe très vite, et il va falloir planifier et penser à tout. Les destinations fascinantes abondent dans ce beau pays aux quatre saisons.

- Et si l'on cherche des paysages extraordinaires qui nouent le ciel à l'eau et aux montagnes, comme sur les toiles de peinture, la meilleure destination serait la province du Golestân (گلستان) dans le Nord-Est iranien, une région qu'on pourrait appeler, aussi, le pays des cascades !

- La raison en est claire. Les pentes abruptes des Monts Alborz, source, même, de pas mal de ruisseaux ou de fleuves, donnent lieu à de petites ou grandes chutes d'eau. On pourrait mentionner, entre autres, les cascades de Chirâbâd, de Kaboudvâl, du Golestân, de Bârânkouh et de beaucoup d'autres...

- Selon le directeur général du patrimoine culturel et du tourisme de la province, la cascade de Chirâbâd, (شیرآباد), compte tenu de sa situation particulière, avec 7 chutes d'eau, à 7 dénivelés, et une grotte d'exception, a toujours attiré l'attention des touristes. En bas de la cascade, se trouve une grotte, qui abrite certaines espèces animales, dont la salamandre iranienne.

- «Le courant d'eau a créé un petit bassin d'eau, dans la grotte de Chirâbâd où l'on découvre, aussi, des structures en pierre de stalagmite, et tout cela pourrait être intéressant pour ceux qui aiment découvrir les secrets de la nature», ajoute le responsable.

- La nature vierge de cette cascade et de la grotte qui la domine est, déjà, magnifique, pourtant, les responsables concernés envisagent de construire autour de cette attraction naturelle surprenante un complexe touristique, apte à recevoir un maximum de touristes iraniens ou étrangers.

- Ce serait dommage de fermer cette page et de ne pas parler d'une autre attraction naturelle et touristique de cette région : le (پارک ملی) ou le parc national du Golestân, qui recèle une cascade permanente, à 19,5 mètres d'altitude, qui chute d'un rocher couvert d'arbres, à feuilles larges et propres à la région caspienne, si touffus, que la partie haute de la cascade reste presque invisible.

- Le «RoboCup Iran Open 2014» ou la coupe d'Iran de robotique a lieu, du 20 au 22 Fravardin, (du 9 au 11 avril en cours), dans les lieux de la Foire internationale permanente de Téhéran.

- De prestigieuses universités du monde rivalisent, dans le cadre d'équipes et de ligues, dans le domaine des sciences robotiques, et ces compétitions se déroulent, chaque année, avec la coopération de l'Université Libre de Qazvin et du comité de Robocup iranien.

- Environ, 270 équipes iraniennes et 28 étrangères, se sont inscrites, pour participer à la coupe d'Iran de robotique, tandis que les inscriptions se poursuivent toujours.

- Parmi les participants étrangers, on pourrait citer les équipes de l'Allemagne, des Pays-Bas, de la Grande Bretagne, du Japon, du Portugal, du Canada, de la Chine, de la Colombie, de l'Inde, du Pakistan, de l'Indonésie, de la Corée du Sud et du Brésil, ce qui montre le niveau élevé des compétitions du «RoboCup Iran Open 2014».

- Place maintenant à une petite information, pour terminer l'émission. L'Iran envisage des forfaits, pour les touristes étrangers.

- Les tarifs d'entrée aux musées et monuments historiques de l'Iran, pour les touristes étrangers, envisageant leur voyage, dans le cadre de départs en groupe organisés par des agences de voyage, sont calculés, avec 30% de rabais, pendant les 6 premiers mois de la nouvelle année, (c'est-à-dire, depuis le 21 mars). A ne pas oublier que les visites doivent être payées, sous forme de pré-achat, et un mois à l'avance.

- Cette mesure a été décidée par le vice-président iranien et président de l'Organisation iranienne pour le patrimoine culturel, l'artisanat et le tourisme. Pour plus d'information, les intéressés devraient consulter les musées ou centres historiques qui offrent ce service.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir