This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 22 janvier 2014 13:04

Spécial Auditeurs du 21janvier 2014, (Seconde partie) : Polo, sport multinational, les Iraniens ont fait évoluer le sceau…

Spécial Auditeurs du 21janvier 2014, (Seconde partie) : Polo, sport multinational, les Iraniens ont fait évoluer le sceau…
IRIB- Bonjour et bienvenus à la seconde partie de l'émission Spécial Auditeurs. Revue de vos messages et des sujets culturels, comme toujours, au menu de cette émission. N'allez nulle part, restez avec nous.

 

- Comme à l'accoutumée, le programme commence par la revue de vos lettres, mails, messages ou commentaires. Merci, avant tout, à tous nos chers auditeurs ou internautes qui réagissent aux infos diffusées par la radio francophone iranienne, ou aux titres publiés par son site Internet, et voici le premier message d'aujourd'hui :

- Le premier message d'aujourd'hui vient d'un cher internaute, qui se dénomme Grandloup74, et c'est ainsi qu'il commente ce titre : «Dieudonné, censuré : La France qui dérape» :

- Vous avez bien raison. Tout cet acharnement contre Dieudo prouve une chose, s'il en était encore besoin : Ce qu'il dit est exact ! Nos politiciens sont corrompus et sont soumis aux directives américano- sionistes. La France est humiliée par ceux qui devraient la hisser sur les hauteurs, et qui la font s'effondrer.

- Merci Grandloup74, de votre réflexion ; nous sommes contents de vous voir suivre l'actualité française, à travers la radio francophone iranienne.

- «Yarmouk : la guerre contre Assad, "une trahison"!! (Abbas)», est un autre titre paru, sur notre site, qui a fait réagir notre fidèle auditrice, Hadassah BORREMAN, et voici ce qu'elle en pense :

- Il est temps que la tragédie que connaît le camp de Yarmouk reçoive plus d'attention et soit, correctement, analysée! Cela pourrait se passer tout à fait différemment, pour ces Palestiniens, si .... Abbas, malgré ce qu'il disait, n'est pas la personne adéquate, pour en parler; il reste un traître, pour son peuple, qu'il livre aux occupants sionistes. Le drame qui se déroule, à Yarmouk, est, premièrement, la conséquence des expulsions des Palestiniens de leur terre, à cause du Sionisme, et doivent vivre, dans un pays, qui connaissait, déjà, des problèmes, quand ils étaient arrivés. La deuxième grande faute vient d'une partie du Hamas ; (...) Certains responsables du Hamas, pour différentes causes déplorables, (Qatar et Qardawi), qui ont conduit à casser avec Bachar al-Assad et le Hezbollah, et l'Iran, avec l'axe de la Résistance, donc, avaient demandé aux Palestiniens du Camp de Yarmouk de ne pas se mêler des affaires politiques du pays.

- Intelligente analyse, chère Hadassah ! Nous vous savons grès de votre fidélité, depuis bien longtemps, à la radio francophone iranienne.

- Un autre cher internaute, Dandois, commente, ainsi, ce titre : «L'Iran rejette les allégations de Manuel Valls» :

- Le gouvernement Français est soumis par Le Conseil représentatif des institutions juives de France, (connu, également, sous l'acronyme CRIF). Les citoyens Français sont manipulés par ce conseil, via les medias, journaux,  etc... Manuel Valls cherche, encore, une fois, à la demande du CRIF, de dégrader et de ternir l'image de l'Iran, auprès de l'opinion publique française. Proprement dit, le gouvernement Français fait de la propagande, une fois de plus, sur l'Iran, en usant d'accusation, totalement, calomnieuse! Seuls, les citoyens, (mouton), suivent ce genre de propagande.

- Merci cher Dandois de votre regard attentif à l'actualité diffusée sur notre site, et à la prochaine, sur les ondes ou le site de la radio francophone de Téhéran.

- A un autre titre publié sur notre site, et qui dit : «Deal pétrolier Iran/Russie : Washington inquiet ...», notre cher internaute Cass a réagi, en ces termes :

- Et alors, (la) Perse, (l')Iran a le droit de faire, comme il l'entend avec son pétrole qui est sa propriété. AU MOINS, EUX NE LE VOLENT PAS à d'autres, leur pétrole.

- Merci cher Cass et on vous souhaite bonne lecture, sur le site french.irib.ir.

- Et le dernier message de cette émission vient de Jean-Charles, qui commente ce titre : «Pays-Bas : Israël convoque l'ambassadeur, redoutant une contagion», pour nous dire :

- Je pense qu'il est du droit de chaque compagnie de choisir avec quelles autres compagnies travailler. Je pense, aussi, que les compagnies qui boycottent les compagnies qui travaillent, dans les colonies, devraient continuer de travailler avec des compagnies israéliennes, pour ne pas se faire utiliser par ceux qui veulent envenimer la situation.

- Merci à vous Jean-Charles et à tous les auditeurs et internautes qui contribuent, par messages et commentaires, à l'émission.

- Le sport est censé être un facteur d'amitié et de rapprochement entre les nations, mais, parfois, le sport, aussi, devient sujet à controverse, et c'est lorsque certains Etats en abusent, malheureusement, pour trouver un certain prestige, sur la scène internationale. C'est, peut-être, ainsi que la république d'Azerbaïdjan a retiré le Polo du répertoire sportif iranien, en plaidant, au sein de l'UNESCO, afin que cette discipline sportive soit enregistrée azéri, sur la liste du patrimoine mondial. Ne soyons pas pessimistes ; on espère que les deux pays parviendront à résoudre l'affaire. Côté iranien, on remarque, déjà, de bons signes.

- A ce propos, l'ambassadeur iranien, au comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, Mohammad-Reza Majidi, vient de dire que le dossier du polo ne va pas intégrer la liste potentielle d'enregistrement, comme l'avait souhaité la République azérie. «Le dossier Polo devra être élaboré, aux futures réunions, comme étant un dossier multinational», ajoute le délégué de l'Iran, au Comité de patrimoine mondial de l'UNESCO.

- «Suite à d'intenses négociations, à Baku, et au siège de l'UNESCO, de façon bilatérale, mais aussi, en présence des représentants de l'UNESCO, au sujet du sport traditionnel qu'est le Polo, on a insisté sur la place privilégiée et à la valeur historique de ce sport, en Iran», précise Mohammad-Reza Majidi.

- «Nous avons, également, évoqué la nécessité des enregistrements multinationaux, plus compatibles, d'ailleurs, avec l'esprit des conventions culturelles, à titre d'exemple, la Convention de 2003 sur le patrimoine culturel. Il a, aussi, été établi que, dans les documents annexés au dossier du polo, s'appliquent certaines rectifications, au niveau des formules d'appellation et des documents en vidéo, de sorte que les faux titres contredisant la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale de la RII, en soient supprimés», ajoute le délégué permanent iranien, au Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO.

- L'encyclopédie nous apprend que le sceau est une empreinte destinée à garantir l'authenticité d'un document ou d'une information. L'étymologie du terme est le latin sigillum, qui est le diminutif de signum, voulant dire signe.

- Il va sans dire que les premiers sceaux fabriqués par l'homme furent le résultat d'une activité, d'ailleurs, très ancienne, qu'est la gravure. Et les études historiques montrent que les Iraniens ont eu un rôle important, dans la création et l'évolution du sceau, dans le monde.

- Les premiers sceaux étaient utilisés, pour sceller différents articles, et sont, donc, reconnus, en tant que document de l'écriture imagée, et qui représentait le concept de possession ou de propriété. L'usage des plaques en terre devint courant avec l'apparition des écritures imagées et continua, jusqu'à l'ère achéménide, à savoir, le 4ème siècle, avant Jésus Christ.

- Les premiers sceaux avaient, quand même, une variété et, on peut même dire, multifonctions. Il en existait, sous forme de boutons et de pendentifs d'anneaux. Une fois, les surfaces plates, et, surtout, le papier, remplacèrent la boue, le sceau ancien a perdu de volume, pour devenir un art en surface !!!

-Chers auditeurs, notre émission se termine ici. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, sur tous les programmes diffusés par notre radio. Réagissez, aussi, aux informations, et envoyez-nous vos commentaires. Je vous rappelle que vous pouvez nous proposer des sujets culturels touchant l'Iran et votre propre pays. Au revoir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir