This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 21 janvier 2014 12:00

Spécial Auditeurs du 20 janvier 2014, (Première partie) : Qazvin, capitale de la calligraphie iranienne…

Spécial Auditeurs du 20 janvier 2014, (Première partie) : Qazvin, capitale de la calligraphie iranienne…
Spécial Auditeurs du 19 janvier 2014, (Première partie) : Qazvin, capitale de la calligraphie iranienne, chef d'œuvre de la prose persane traduit en espagnol...

 

IRIB- Chers amis, bonjour et bienvenus à une nouvelle édition du Spécial Auditeurs, programme qui vous est, entièrement, consacré. Vous connaissez le cadre de l'émission : nous lirons, tout d'abord, vos messages, et vous parlerons, ensuite, de divers sujets touchant la civilisation et la culture iraniennes. On s'attardera, aussi, sur l'actualité marquante du jour, que ce soit de la culture, du sport, des sciences ou autres, ayant un rapport quelconque avec l'Iran ou les Iraniens. Restez avec nous.

- Comme à l'accoutumée, nous commençons le programme par une revue de vos lettres, mails, messages ou comments, les petits commentaires que vous écrivez, en réaction aux infos ou articles publiés sur le site de la Radio. Voyons quel est le premier message d'aujourd'hui !

- Le premier message d'aujourd'hui vient de notre ami internaute Macdoumért, qui réagit à ce titre : «Le Qatar pleure Sharon!!», pour dire :

- Il est normal que les Sionistes musulmans pleurent les Sionistes juifs. Par contre, les Sionistes juifs, eux, ne pleurent pas la mort des Sionistes musulmans.

- Merci cher Macdoumért et on vous souhaite bonne lecture, avec assiduité, sur le site de la radio francophone iranienne. A bientôt.

- «Hague pose des conditions à la présence de l'Iran à la Conférence de Genève-2», tel est le titre qui a fait réagir un autre ami internaute, qui se dénomme Magnauma. Et voici ce qu'il nous en dit :

- L'esclavage imposé par l'Empire Britannique et sa taxe coloniale sont, essentiellement, basés sur l'exclusivité des échanges mondiaux de commerces en Dollars américains, le dollar qui n'est que du papier imprimé, exclusivement, et à volonté, par les banquiers Rothschild. A cause des attaques de l'Iran, dès 2006, contre cette monnaie de papier du dollar américain, l'Empire Britannique a commencé sa chute aux enfers.

- Merci cher Magnauma, et intéressante piste de réflexion.

- Le message suivant a été écrit par Mohammedrohanni, un autre cher auditeur et internaute qui commente ce titre : «Des terroristes saoudiens en Iran?», et cela, en ces termes :

- Les Sionistes juifs et musulmans (les Salafistes wahhabites), ces assassins des prophètes et de la famille du Prophète (P), sont le dernier espoir du Diable. Mais l'héritier des prophètes, le dernier Imam de la famille du Prophète, [l'Imam Mahdi], les vaincra. Le gouvernement mondial ne sera pas satanique, mais divin.

- Merci cher Magnauma. Que Dieu hâte sa parousie. A bientôt, donc.

- Et le dernier message qu'on lit, aujourd'hui, c'est celui de notre chère auditrice et internaute, Emilie journet, qui a commenté ce titre : «L'armée sioniste maltraite les enfants palestiniens ! (UNICEF)», et elle nous en dit :

- Il n'y a pas que ça! Ils séparent les pères de leurs familles, les abattent lâchement, j'ai vu des vidéo avec des enfants morts d'une balle dans le cœur, c'est un camp de concentration modernisé, c'est une honte, honte à Hollande qui voit ça mieux que personne et ne réagit pas! Honte aux Sionistes qui font subir tout ça, en se mettant au-dessus des Palestiniens, alors qu'ils ne sont rien d'autre que des barbares sans cœur ; ils me dégoûtent!!

- Emotion partagée, chère Emilie. Nous vous savons gré de votre attention et de votre fidélité à la voix de la radio Téhéran. Grand merci à vous et à tous nos chers auditeurs et internautes, ceux et celles, surtout, qui contribuent à l'émission, par leur mails, messages ou commentaires.

- La capitale de l'Iran, tout le monde le sait, c'est Téhéran, bien qu'on entende beaucoup, ces jours-ci, d'un transfert de capitale du pays, ce qui veut dire que l'Iran pourrait, un jour, avoir une autre capitale administrative. D'autres expressions, comme capitale économique, culturelle, etc.., sont, aussi, courantes, mais si l'on voulait savoir quelle est la capitale de la calligraphie de l'Iran ? Ben, oui, la calligraphie est une discipline importante et de notoriété mondiale de l'art persan...

- La capitale de la calligraphie persane n'est autre que la ville de Qazvin, une ville située à l'Ouest de Téhéran et au pied des monts Alborz. Qazvin est le chef-lieu de la province portant son nom.

- Qazvin a été le berceau d'un grand nombre de maîtres calligraphes iraniens, comme Mir Emad Hassani, grand maître du style Nasta'liq, Mirza Mohammad Hossein Emad ol-Kottab, Abdol-Madjid Taleqani, Goharshad Seyfi, Malek Mohammad, Mir Ebrahim et Yahya Qazvini, sans oublier Mirza Mohammad Ali Qazvini, le premier calligraphe à avoir calligraphié 'Bismillah', (Au nom de Dieu), sous forme d'Oiseau de Toghra, un chef d'œuvre inédit dans la calligraphie illustrative.

- Qazvin abrite, de ce fait, un musée permanent de calligraphie, installé dans un monument historique de la ville : le palais Tchelel-Sotoun, (à ne pas confondre, avec le Tchehel-Sotoun d'Ispahan !). En outre, Qazvin est, chaque année, l'hôte d'importants événements artistiques ou culturels, tous, en rapport avec l'art de calligraphie, et ce, en présence des grands maîtres de cet art, venus d'un peu partout, dans le monde. On pourrait faire allusion, à titre d'exemple, à la biennale de la calligraphie, le festival de calligraphie coranique et beaucoup d'autres...

- Parlons toujours culture et plus précisément, littérature. Un extrait d'Asrar Al-Tawhid, chef d'œuvre de la prose persane, dans l'histoire de la littérature, a été traduit en espagnol. On a trouvé bon de le dire, dans cette émission, qui n'est, ni hispanophone, ni lusophone, bien évidemment, mais tout simplement, parce que ce sujet, tout comme beaucoup d'autres sujets traités, par le Spécial Auditeurs, porte sur la place de la littérature persane, dans le monde.

- Traduire Asrar Al-Tawhid a eu, pour l'objectif, de commémorer la millième année d'acquis d'Abou Sa'id Aboul Kheyr, mystique et poète iranien de renom des 4ème et 5ème siècles de l'hégire lunaire, et qui a été glorifié, en 2013, par l'UNESCO, affirme l'attaché culturel de l'ambassade iranienne, à Madrid ; et d'ajouter que les pensées d'Abou Sa'id Aboul Kheyr s'étaient répandues, de son vivant, dans une grande partie de la terre d'Islam, jusqu'en Espagne.

- L'auteur d'Asrar Al-Tawhid, ajoute le diplomate iranien, c'est Mohammad ibn Monawar, un arrière-petit-fils d'Abou Sa'id Aboul Kheyr, né, à son tour, au début du 6ème siècle de l'hégire lunaire. Il était familier avec les principes du Soufisme et du mysticisme et tellement admiratif des pensées de son aïeul que, plus de 100 ans après la mort d'Abou Sa'id Aboul Kheyr, il a rédigé Asrar Al-Tawhid, au sujet des étapes mystiques du Cheikh Abu Sa'id.

- Ce livre a été traduit, il y a longtemps, en français, sous le titre : Mystères de la connaissance de l'Unique. (Asrar al Tawhid fi Maqâmât e al shaykh Abu Sa'id). La traduction d'Asrar Al-Tawhid existe, aussi, en arabe, en anglais, en russe et en langue bosniaque.

- Pour terminer cette émission, place, maintenant, à une petite information artistique.

- Le caricaturiste iranien, Saïd Sadeqi, a remporté le prix du Festival de caricature de la Chine. Ayant remporté le Prix de la Réussite de China International Cartoon and Animation Festival (CICAF), Saïd Sadeqi avait, auparavant, réussi à gagner, également, le prix du Festival de Caricature de la Hongrie. Le cartooniste iranien, qui travaille, aussi, avec la presse nationale, dit, lui-même, qu'il a été le seul Iranien accepté au Festival de caricature de la Chine, avec son œuvre classé parmi les 50 meilleurs œuvres sélectionnées par le jury de ce festival.

- Sadeqi a fait ses études universitaires en peinture. Il a été nommé meilleur artiste du Festival international de Gaza, organisé, en Iran, récompensé par le 4ème tour du Festival international de la Syrie, remporté le prix du syndicat de la presse turque et choisi comme le meilleur artiste au Festival et concours international de caricature et d'animation de la Colombie, et celui, également, du Festival international de caricature de Chypre, sans oublier le prix du concours international de caricature de Wordpress 2013.

- On souhaite pleine réussite à Saïd Sadeqi et à tous les artistes iraniens.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir