This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 02 décembre 2013 11:22

Spécial Auditeurs du 30 novembre 2013 (Première partie) : A la recherche d’Hassan, une odyssée américaine, en Iran

Spécial Auditeurs du  30  novembre  2013 (Première partie) : A la recherche d’Hassan, une odyssée américaine, en Iran
IRIB- Chers amis, bonjour et bienvenus à une nouvelle édition du Spécial Auditeurs, programme qui vous est entièrement consacré.
Nous lirons, comme à l'accoutumée, vos messages, et vous parlerons, ensuite, de divers sujets touchant la civilisation iranienne.

- Commençons, donc, comme annoncé, notre programme, par une revue de vos lettres et mails. Si vous êtres d'accord, cher collègue, lisons le premier message.

- Le premier message d'aujourd'hui est celui de notre ami Hassan de France  qui commente ce titre : «Israël dévoile son drone-kamikaze!», et de dire :

- «Les Juifs se lancent dans le Kamikaze, maintenant? On pourrait les désigner comme "terroristes", alors ??!!! La fin justifie toujours les moyens !! Bande d'hypocrites»

- Un auditeur, qui se désigne comme Omar ibn khat tab,  réagit à cette information : «Table ronde: (Nucléaire : grande victoire de l'Iran)», et de dire :

- «Vive la R.I.I, le seul espoir du monde islamique, vaste, mais, totalement, dans les ténèbres ... Tant pis pour les pays du golfe Persique, on ne pleure pas pour les imbéciles et les lâches».

- Notre auditrice bruxelloise, Hadassah BORREMAN, commente cet article publié sur notre site : «Hollande veut financer la construction de Tramway ..., en Israël, par Mireille Delmarre», et d'ajouter :

- «C'est à peine provocateur ! Espérons que les contribuables français sont conscients que Hollande joue avec leurs sous, et qu'ils ne se laisseront pas faire !»

- Vivi NDUGI  réagit à ce titre : «Genève II : "Assad n'y sera pas"!(Fabius)», et de dire :

- «Assad a le droit de participer ou pas à Genève II. Il faut que les Occidentaux abandonnent leurs illusions, leurs menaces, pour les pays indépendants; le monde a changé et continue à évoluer rapidement. Les propos de Fabius n'ont pas de sens, dans ce sens où c'est le peuple syrien qui doit décider. La France arme l'opposition syrienne, pour qu'un jour, elle soit à la tête de la Syrie. Cela sera pour combien d'années? Les illusions des Occidentaux disparaîtront un jour et le monde sera dans une paix totale».

- Nous remercions tous  nos amis auditeurs et internautes qui ont eu la gentillesse de nous envoyer des messages et des commentaires.

- Chers amis, nous vous proposons, maintenant, un sujet,qui a pour titre : «A la recherche d'Hassan, une odyssée américaine, en Iran».

- Hassan Qassemi, ce modeste cuisinier a su présenter, au travers deses contes et histoires, l'Iran, au monde entier.

- C'est une histoire aussi intéressante que fantastique. Hassan Qassemi, un modeste cuisinier, originaire du village de Toudshak, dans la province d'Ispahan, a travaillé, dans les années 70, pour les Ward, une famille américaine, d'origine irlandaise. Durant les cinq années où il était chez les Ward, il leur racontait ses souvenirs, qui étaient remplis d'us et coutumes et d'histoires iraniennes ; au fur et à mesure, cette famille irlando-américaine s'est initiée à la culture iranienne. Cela dura, jusqu'au jour où les Ward ont quitté l'Iran ; mais après 29 ans, ils y sont de retour, pour retrouver Hassan et sa famille.  Pendant toutes ces années, les histoires de Hassan, racontées avec la verve qui lui était propre, ont fait de Terence, un des enfants de la famille Ward, un grand écrivain. Terence Ward a raconté, dans son ouvrage, Searching for Hassan, A la recherche d'Hassan, le récit de leur voyage, en Iran, et la connaissance de sa famille avec Hassan Qassemi. Cet ouvrage a connu un grand succès, s'est transformé en un best sellers de guide touristique sur l'Iran ; il a remporté de nombreux prix et il est déjà traduit en 15 langues. «Avec chaque histoire que Hassan nous racontait, nous reconstruisions, en même temps ; dans notre esprit la géographie de l'histoire et ses protagonistes, explique Terence Ward. La réputation de ce livre et d'Hassan a été de telle que de nombreux touristes qui se rendent, en Iran, ont choisi cet ouvrage, comme guide touristique, tandis que nombre d'autres se rendaient, en Iran, pour rencontrer Hassan et entendre ses histoires.
- L'association iranienne des guides touristiques a, aussi, entamé, de son côté, de vastes recherches, pour trouver Hassan. Il y a peu de temps, le fondateur de cette association, Arash Nouraqâï, s'est rendu, dans le village de Toudshak, et a réussi à trouver la famille d'Hassan. Une cérémonie de commémoration est, donc, prévue, pour rendre hommage à Hassan Qassemi, qui, par son affabilité et ses histoires, a su faire connaître l'Iran à de nombreux touristes.

- Amis auditeurs, on termine cette première partie, par un autre sujet, qui a pour thème : «L'inscription de 4 personnalités culturelles iraniennes, sur la liste de l'UNESCO»

- Le secrétaire général de la Commission nationale de l'UNESCO, en Iran, a déclaré que les noms de quatre personnalités irano-islamiques  ont été  inscrits sur la liste de l'UNESCO, pour célébrités onciales. Il s'agit de Nadjmadine Kobra, Abdolqader Maragheï, Mir-Seyyed Ali Hamadani et Fakhredine Arahgi.

- Selon le correspondant de Farsnews, la 37ème  Conférence générale de l'UNESCO a eu lieu, à Paris, du 14 au 29 Aban, au siège de cette organisation. Mohammad-Reza Saïd-Abadi, le secrétaire général de la Commission nationale de l'UNESCO, en Iran, de retour, à Téhéran, a exposé, lors d'un point de presse, les acquis de  cette conférence.

- En expliquant,  tout d'abord, les objectifs mêmes de la mise sur pied  de l'UNESCO, pour rétablir  la paix et relever le niveau de la vie, il a ajouté que la Culture, l'Education, les sciences sociales et humaines, la communication et l'enseignement étaient les domaines de travail de cet organisme onusien, qui tient, une fois, tous les deux ans, une conférence générale.

- En faisant allusion aux acquis généraux de cette session, il a estimé qu'heureusement, l'Iran occupait une place particulière, surtout, avec l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement et la présence de  Mohammad-Jawad Zarif, le Chef de la diplomatie iranienne, comme invité d'honneur du 37ème Forum. Ce dernier a fait un discours sur la place et la coopération des culturelles, pour parvenir à un développement durable.

- Il a évoqué, ensuite, l'inscription de 4 personnalités irano-islamiques, sur la liste des figures mondiales de l'UNESCO, et ce, à l'occasion du 800ème  anniversaire de  Nadjmadine Kobra, grand mystique iranien, du 700ème anniversaire d'Abdolqader Maragheï,  grand compositeur iranien, du 700ème anniversaire de Mir-Seyyed Ali Hamadani et de Fakhredine Arahgi, les grands poètes iraniens.

- On termine cette première partie par une info cinématographique : Le Festival du film de Dubaï : Le Passé de Farhadi représente, de nouveau,  l'Italie et la France

- Le 10ème Festival du film de Dubaï s'ouvrira, le 6 décembre, avec la participation de 147 court-métrages documentaires et films de fiction, venus de 57 pays et en 43 langues. Le film iranien, Poisson et Chat de Shahram-Mokri  y participe. Le Passé de l'Iranien, Asghar Farhadi, représente la France et l'Italie.

 

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir