This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 11 novembre 2013 09:15

Spécial Auditeurs du 15 novembre 2013 (Première partie) : Le Gebbeh iranien, très populaire, au Japon

IRIB- Chers amis auditeurs, bonjour et bienvenus à une nouvelle édition du Spécial Auditeurs. Nous allons lire vos mails et vos réactions à l'actualité.

Puis, nous vous proposerons des thèmes divers touchant l'Iran et la civilisation iranienne. Nous vous invitons à nous accompagner dans ce tour culturel.

- Nous commençons, comme à l'accoutumée, par la lecture de vos lettres, mails et vos réactions sur diverses questions, dont l'actualité internationale. Cher collègue, si vous êtes d'accord,  lisons d'abord, le premier mail ou bien la première réaction à l'actualité diffusée par notre Radio ou sur notre site web.

- Oui, avec plaisir. Le premier message d'aujourd'hui est de notre fidèle ami, Claude ABAGUY,  qui commente ce titre d'actualité : «Le Pentagone: «la pression militaire sur l'Iran sera maintenue», et d'affirmer :

- «Il est temps que l'Iran se retire des séances vaudevillesques, que représentent ces négociations stériles sur le nucléaire iranien. Toutes les sanctions unilatérales américaines sont illégales, et relèvent du casus belli. Il faut détruire le Sionisme, dans le Moyen-Orient, pour que la paix fasse sa réapparition,  dans la région, et que la paix s'y réinstalle. S'il faut absolument passer par la destruction du régime sioniste, pour avoir la paix, au Moyen-Orient, qu'advienne que pourra! Il faut le faire, bien sûr, sans aucune hésitation.

- Nous avons, aussi, la réaction d'un ami qui se désigne comme Le Parisien et a réagi à cette info : «Syrie : Damas pourrait ne pas participer à la conférence Genève 2 !»

- «Oui, et bien le parti anti-sioniste a mis bien du temps à "ne plus être aveugle". Parce que, depuis, la Libye, ce complot était dénoncé, partout, mais comme on ne voyait que "Kadhafi" et que ça "nous arrangeait", on ne voulait pas entendre et voir la réalité en face. L'agression contre la Syrie aurait pu être évitée, mais personne ne voulait écouter et comprendre. Chacun a cherché son propre intérêt et c'est ça qui détruit le monde».

- Cher ami, le ministre syrien de l'Information, Omran al-Zohbi, a déclaré, le 4 novembre 2013, que si l'objectif de la tenue de la Conférence de Genève 2 consistait à mettre le Président Bachar al-Assad à l'écart, alors, le gouvernement syrien n'y participera pas

- Notre internaute Ali commente une info, qui a pour titre : «Syrie : Israël bombarde... La victoire est proche !»

- «Bravo à l'armée syrienne et à notre frère Bachar al-Assad, de plus, pourquoi ne pas envisager un renfort à l'armée syrienne, avec la multiplication des recrutements d'irakiens de la brigade Badr (estimée à 300), c'est-à-dire, multiplié ce nombre par 100, donc, passant de 300 à 30.000».

- Le quatrième message est d'un ami, qui se désigne comme Y, et qui commente cette info : «Egypte : 70 pro-Morsi, arrêtés», et de dire :

- «Rappelons que Morsi a été élu démocratiquement !! Contrairement à Moubarak!! Alors, si Israël se dit plus grande démocratie d'Orient, alors pourquoi elle place des dictateurs, partout, autour de chez elle?? Démocratie d'apparence, quand on a de l'argent, c'est facile de se faire passer pour une démocratie, personne ne meurt de faim!!Mais quand on voit des pays, comme les pays arabes, pillés, alors qu'ils regorgent de richesses, on peut se poser des questions de qui gouverne et comment, en échange de quoi!! Ma certitude, c'est que tous ces peuples qui demandent leur liberté, le droit d'exploiter leurs richesse communes pour l'éducation, la santé, les bonnes relations ne font que financer leurs pires ennemis, les pseudos-démocratie occidentales et leur gourou, le talmud, destruction de la religion dans l'œuf et partout! »

- Nous savons gré à nos fidèles internautes et auditeurs, pour leur assiduité et leur gentillesse, ainsi que pour les commentaires qui nous envoient sur l'actualité internationale.

-Chers amis, nous vous invitons, à présent, à prêter attention à un court sujet sur le tapis Gebbeh iranien. Les gebbeh de laine iraniens sont très populaires, au Japon, à cause de la diversité de coloris et des dessins d'animaux, et une grosse clientèle en est friande. Selon l'agence de presse japonaise Kyodo, rapportant de la ville de Kobe, Katsumi Oukazma, un japonais de 70 ans, et importateur de Gebbeh, vend, aussi, des revues  consacrées  à ce produit iranien. Il ajoute que les coloris naturels et végétaux employés dans la fabrication de ce tapis iranien plaisaient beaucoup aux Nippons.

- Les Londoniens  sont allés voir des films iraniens. Le 4ème festival  britannique des films iraniens dit UKIF, débuté, le 1er novembre, a attiré de très nombreux spectateurs. Selon l'agence de presse Mehrnews, citant la chaîne PressTV, ce film, qui a pour objectif de présenter les capacités créatives des cinéastes iraniens, s'est ouvert au Ciné-Lumière Kensington et au Théâtre Greenwood de Londres.

- Les  films présentés comprennent des  films de fiction, de court et de long métrage, ainsi que des documentaires. Selon Viwy Mzelgard, l'un des organisateurs de ce festival, le Cinéma iranien est superbement connu, dans le monde, et  a fait preuve de son art et de sa puissance.

- Le Passé d'Asghar Farhadi, le bassin de peinture de Maziyar Miri, Les neiges sur les pins de Peiman Maadi et Chut ! Les filles ne pleurent pas !, de  Pouran Derakhsandeh, figurent parmi ces films.

- Ce festival est destiné à présenter des films iraniens, et vu le succès mondial du Passé de Farhadi, le cinéma iranien cherche à trouver sa place, sur   d'autres podiums  internationaux.

- Le festival annuel UKIFF a débuté ses travaux,  en 2010. Cette année, il s'est clôturé le 9 novembre.

- Les caricaturistes iraniens décrochent les prix du Festival de caricature de Norvège :

- Le premier prix et le prix spécial du Festival international de caricature de Norvège ont été décernés et les Iraniens, Abol-Fazl Mohtarami et Saman Torabi, en sont, respectivement,  les lauréats.

- Selon le correspondant de rubrique Art de l'agence Farsnews,  ce festival avait pour thème «La Tolérance internationale». Burkan Irguine de Turquie et Vladimir Skanoviski ont, respectivement, gagné les deuxième et troisième prix de ce festival.

- Un médicament iranien à base de safran, pour combattre  l'Alzheimer :

- Les chercheurs iraniens ont produit un médicament dit Safrotin, à base  d'essence de safran. Ce médicament est efficace contre la maladie d'Alzheimer et réduit ses séquelles.

- Djamaledine Djamali, membre de cette équipe de chercheurs fabriquant ce produit a déclaré au service scientifique de l'agence IRNA que  la fabrication de ce médicament a duré plus de 5 ans.

- Il a affirmé que l'Alzheimer  est une  maladie de dégénérescence de la mémoire, chez les personnes âgées, et parmi ces signes, on peut évoquer, par exemple,  l'affaiblissement progressif de la mémoire et de tous les fonctionnements cognitifs, la léthargie, l'aphasie, le manque de prise de conscience du temps et de l'espace, etc. Selon Djamali, ce médicament produit, à partie d'une plante médicinale, a été testé cliniquement.

- Nahid, traduit en turc

- Le roman Nahid de l'auteur iranien, Syhahryar Zamani, reconnu comme meilleur roman, lors du 3ème Festival de fiction de la Révolution,  a été traduit en turc, grâce aux efforts du Consulat général d'Iran, à Istanbul. Le traducteur de ce roman s'appelle Ismail Bandi Darya ; l'ouvrage a été publié par l'éditeur Kowsar d'Istanbul.

- En outre, le roman Da, parmi les bestsellers iraniens, sur la Défense Sacrée,  sera traduit, prochainement, en turc.

- Le roman Nahid est, également, présenté au 32ème Salon international du Livre d'Istanbul, qui s'est ouvert, du 1er au 11 novembre. Participaient à ce Salon ayant pour thème «le Futur dans le Passé»,  plus de 560 maisons d'éditions. Le Centre iranien  des Expositions culturelles et Shahr-e-Ketab (BookCity, Ville du Livre) figuraient parmi les participants.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir