This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 08 octobre 2013 10:51

Spécial Auditeurs du 7 octobre 2013 : Tombeau de Yaqoub Leys Safari, à Dezfoul

IRIB- Chers amis, bonjour et bienvenus à une nouvelle édition du Spécial Auditeurs, programme qui vous est entièrement consacré.

Nous lirons, tout d'abord, vos messages et vous parlerons, ensuite, de divers sujets touchant la culture et la littérature iraniennes, entre autres, un sujet sur les anciens habitants du plateau iranien. Voilà qui va intéresser nombre de nos auditeurs, les demandes qu'ils expriment au travers de leurs courriers et mails

- Et bien allons-y, comme à l'accoutumée, nous commençons notre programme par une revue de vos lettres et mails. Si vous êtres d'accord, cher collègue, lisons le premier message.

- Le premier message d'aujourd'hui est de notre ami Casse, qui réagit à cette info: «Netanyahu : "Rohani est fidèle aux idéaux de la RII"», et de dire :

- «Et Netanyahu est fidèle à ses mensonges, propagandes mensongères et inversions accusatoires, qui prouvent bien qu'il est représentatif d'un cas typique d'une grave maladie mentale».

- Cher ami, merci pour votre message et à bientôt !

- Le deuxième commentaire nous vient de notre internaute VIVI NDUGI qui réagit à cette info : «La candidature de Vladimir Poutine présentée pour le prix Nobel de la paix», et il nous dit :

- «L'Académie internationale de l'Unité spirituelle et de coopération vient de le faire, les partisans de la paix l'ont souhaité,... Vladimir POUTINE est un président qui mérite tous les honneurs du monde. Nous l'aimons et apprécions tout ce qu'il a fait pour la Syrie, lorsqu'il est arrivé à faire fléchir Barack OBAMA, en lui conseillant de ne pas détruire l'armée et le peuple syriens».

- Cher ami, nous  vous remercions pour votre commentaire, et au plaisir de vous retrouver, très prochainement, sur nos ondes!

- AMOURA DE CHLEF  réagit à ce titre publié sur notre site : «Debka : Netanyahu, incapable d'empêcher l'entente Iran/USA!!» et d'ajouter :

- «Ce rapprochement entre l'Iran et les USA signifie et prouve la profondeur de la crise économique mondiale, dans laquelle elle s'est enlisée, en se rangeant du coté israélien. Le nucléaire est un prétexte, pour renouer le dialogue avec l'Iran, qui est son ancien allié économique, afin de lever l'embargo sur le pétrole iranien. Quant au nucléaire iranien, les USA savent très bien son état d'avancement. Pas d'inquiétude!!!!!!!»

- Nous rappelons à nos auditeurs que Debka est un  site proche des milieux du renseignement israélien.

- Paix et amour commente cette information : «Les USA reviennent à la charge contre l'Iran!!», et ajoute :

- «L'Iran, en tant que signataire du TNP, est dans son droit, les USA sont hors la loi, et il faut que l'ONU les juge et les condamne, sévèrement ; les États-Unis ont contribué, activement, à la prolifération des armes nucléaires, en Europe de l'Ouest, et l'AIEA a, tout simplement, fermé les yeux sur les États-Unis. L'Iran n'a pas besoin d'armes nucléaires, car ses voisins en ont, suffisamment ; pour détruire tous les régions.

- Il faut ajouter que la conseillère pour la sécurité nationale du président US avait  affirmé que l'Iran n'a pas le droit d'enrichir l'uranium.

- Le premier sujet d'aujourd'hui va vous entretenir du tombeau de Yaqoub Leys Safari, à Dezfoul, précieux patrimoine des Timourides.

- Yaqoub Leys Safarti est le premier roi iranien, qui, après l'invasion arabe, a déclaré le persan comme langue officielle de l'Iran. A 10 kilomètres, à l'Est de Dezfoul, dans le village dit d'Islamabad, se trouve le mausolée de Yaqoub Leys Safari. Ce monument, immatriculé 2.550, sur la liste du patrimoine culturel, date de l'époque timouride, mais malheureusement, une partie du plancher est détruite et a besoin de rénovation. A propos de la statue de ce grand roi iranien sculptée par le maître Abol-Hassan Seddighi et qui orne l'entrée de la ville de Dezfoul, un responsable du patrimoine culturel a dit que cette statue équestre a été façonnée, en 1978.

- Chers amis, le deuxième sujet de notre programme d'aujourd'hui sera consacré aux premiers habitants du plateau iranien.

- Après la disparition d'une grande mer qui enveloppait le plateau iranien et  le début de la période de dessiccation qui se poursuit encore, il y a près de 15000-20000 ans, dans les terres sorties de l'eau, et au bord des rivières fertiles, il y avait des hommes qui vivaient dans des grottes. Ils savaient manier les hachettes de pierre et possédaient des récipients de grosse céramique noire.

- En ce temps, les habitants du plateau iranien enterraient leur mort chez eux, sous les planchers, et mettaient autour de lui, ce dont il aurait besoin, dans son dernier voyage, dont des mets, des pots d'eau, etc. !!!

- Il y a 4000 ans, la construction des maisons s'améliora et les gens employaient le pisé. Mais ce pisé, loin d'être géométrique, était informe, séché au soleil. Les maisons étaient peintes en rouge.

- Presque 2000 ans avant J.C., certains événements, en Asie centrale, ont entraîné des mouvements de populations iraniennes, à travers ce vaste monde iranien ! Parmi les tribus nomades vivant près de la Caspienne, 1700 ans avant J.C., il y avait les Mèdes et les Perses, qui, linguistiquement parlant, étaient assez proches. Elles sont descendues vers les contrées méridionales et ont donné leur nom à ces régions. Les noms, comme Aran, Alan, Alban, viennent tous de l'étymon Eran (Aryen).

- A présent, voici des infos culturelles :

- Plus de 2.600 titres (d'ouvrages) iraniens, au Salon du Livre de Francfort : Le PDG de l'Institut des expositions culturelles d'Iran, déclarant que davantage de nouveaux titres iraniens seraient présentés au Salon du Livre de Francfort, édition 2013, a ajouté que 4 représentants de l'institut et un observateur du ministère de  la Culture accompagneront les éditeurs iraniens. Mohammad Azimi a affirmé que la 65ème Foire internationale du Livre de Francfort se tiendrait, du 9 au 13 octobre. Le stand est, déjà, prêt, et deux jours avant l'ouverture, la délégation y sera présente, pour y faire des préparatifs.

- Mohammad Motamedi, reçoit le Prix France Musique "Musiques du Monde" 2013 : Le jeune chanteur Mohammad Motamedi vient de recevoir le Prix France Musique "Musiques du Monde" 2013.  Né, à Kashan, en 1978, ce lauréat du Prix France Musique des Musiques du Monde 2013 est un jeune et brillant interprète du chant classique iranien. Il représente le renouveau de la musique persane. Motamedi a la chance de se ressourcer, auprès des maîtres de la musique classique savante, et grâce à sa démarche, il va permettre de préserver et transmettre ce riche legs artistique. Il s'est produit, en Europe, Asie et Afrique. Puisant son inspiration à la source même de la culture iranienne, sa musique brille sous les feux d'un amour voué à la poésie persane.

- Turquie : une ville de 3600 ans, découverte : une ville  de 3600 ans, enfouie sous la terre, depuis des milliers d'années, vient d'être découverte, en Turquie. Selon l'agence étudiante iranienne, ISNA, au cours des fouilles d'une équipe internationale d'archéologues effectuées sur les vestiges de Lassus, une partie de l'Amphithéâtre de la ville enfoui sous les laves volcaniques refroidies, a été déterrée. Selon le quotidien turc, "Hurriyyet", cette ville historique, sur les rives de la mer Egée, est un chef-d'œuvre architectural. Les habitants de cette région occupaient une partie de l'actuelle Turquie, de la Grèce et de l'Italie.  D'autres fouilles vont se poursuivre, pour découvrir d'autres monuments éventuels.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir