This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 05 août 2015 17:10

Israël, face à l’accord nucléaire

Israël, face à l’accord nucléaire
IRIB- Le Premier ministre du régime sioniste Benyamin Netanyahu a qualifié de nouveau l’accord nucléaire avec l’Iran, de « dangereux », et a condamné tout soutien à cet accord historique.
Invité à s'exprimer, par vidioconférence, par plusieurs organisations juives des Etats-Unis, le Premier ministre du régime sioniste a souligné : "Je ne m'oppose pas à cet accord parce que je veux la guerre. Je m'y oppose parce que je veux éviter une guerre. Or cet accord mènera à la guerre", a-t-il dit. "Le moment est venu de se lever, de s'opposer à cet accord dangereux.", a-t-il ajouté. Benyamin Netanyahu a prétendu que l’Iran était en mesure de produire de l’uranium enrichi nécessaire à établir un arsenal nucléaire complet et que 15 ans plus tard, il n’aura que quelques jours de distance avec la bombe nucléaire. Quelques heures après le discours de Netanyahu, le président américain Barack Obama a rencontré les leaders des Juifs américains, à la Maison Blanche et contrairement à Netanyahu, il a défendu l’accord nucléaire en disant : « Ceux qui soutenaient la guerre contre l’Irak, considérée actuellement comme une grande erreur, sont ceux qui s’opposent aujourd'hui à l’accord avec l’Iran ». La question qui se pose est de savoir pourquoi cet accord a tellement troublé le régime sioniste, pourquoi l’AIPAC, le puissant lobby sioniste aux Etats-Unis a dépensé des millions de dollars pour empêcher la ratification de cet accord. L’AIPAC vient d’annoncer aussi qu’il consacrerait un budget de 150 millions de dollars à la campagne contre l’accord nucléaire avec l’Iran. Cette campagne, lancée et suivie par Netanyahu, a été évoqué au moins, deux fois à la tribune des Nations Unies au cours de ces trois dernières années, mais sans résultat. Par contre, il s'est ridiculisé et humilié. En mars dernier, sans l’invitation du gouvernement des Etats-Unis, il a tenu un discours devant le Congrès américain en vue de condamner l’accord nucléaire en cours de finalisation entre l’Iran et les 5+1, mais là encore, il est rentré bredouille ! Dans ce contexte, les dirigeants du régime sioniste ont même menacé à plusieurs reprises qu’ils attaqueraient les sites nucléaires iraniens, d’autant plus que les détracteurs de Netanyahu ont à maintes reprises averti que même l’imagination de l’option militaire contre l’Iran, serait un cauchemar pour Israël. C’est pourquoi, désormais, il n’aura d’autres choix que d’accepter la réalité. Mais sous un autre ongle, il semblerait que Netanyahu ait un autre moyen consistant à faire pression sur le Congrès par le lobby sioniste aux Etats-Unis, en vue de voler en éclat l’accord nucléaire. Bien que la nature des divergences de vue entre les Etats-Unis et le régime sioniste sur l’accord nucléaire avec l’Iran, n’annonce pas nécessairement un changement sérieux dans les relations stratégiques entre ces deux anciens alliés et ce point a été souligné lors du discours de mardi de Netanyahu. A vrai dire, la plus importante partie des relations américano-israélienne est d’appuyer le rôle stratégique d’Israël dans la région.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir