This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 05 août 2015 04:54

Nucléaire israélien : répercussions à l’intérieur, inquiétudes internationales

Nucléaire israélien : répercussions à l’intérieur, inquiétudes internationales
IRIB- Les médias israéliens ont révélé que la supervision internationale des installations nucléaires du régime préoccupaient sérieusement les responsables sionistes.
Dans son édition de lundi dernier, "Haaretz" a écrit : "Le cabinet israélien a entamé des efforts diplomatiques afin de faire échouer le projet de l’AIEA visant à superviser les installations et les bases nucléaires israéliennes." Il s'agit du plan intitulé « Capacités nucléaires d’Israël », co-parrainé par l’Egypte et la Jordanie. Ce projet sera mis au vote en septembre prochain au cours de la session générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Ce plan contraint le régime sioniste d’ouvrir les portes de ses installations nucléaires sur les inspecteurs internationaux. Ledit plan prévoit également une réunion portant sur un Moyen-Orient sans arme atomique ».
En dépit des démarches des Etats-Unis, du régime sioniste et de certains pays occidentaux pour obliger l’AIEA à garder le silence sur le dossier nucléaire du régime sioniste, les dernières informations révèlent que grâce aux positions fermes des pays membres du MNA et de certains pays arabes, ce dossier sera mis à l’ordre du jour lors de la session générale de l’Agence.
En vertu de la résolution ratifiée lors de la conférence générale de l’AIEA en 2009, Israël est appelé à adhérer au TNP et à soumettre ses sites nucléaires au contrôle de l’Agence.
A rappeler que la poursuite des activités nucléaires de nature militaire du régime sioniste est à l’origine des inquiétudes non seulement dans la région mais aussi dans le monde entier.
Le régime sioniste est le seul au Moyen-Orient à refuser de signer le TNP, traité de non-prolifération nucléaire. Il ne permet pas non plus aux inspecteurs de l’AIEA de se rendre à ses installations nucléaires. La violation par le régime sioniste et ses alliés des lois internationales en particulier les règlements liés aux activités nucléaires a mis en péril la sécurité régionale et internationale. Nombreux sont les pays qui réclament des mesures sérieuses et immédiates de la part des instances internationales notamment l’AIEA à l’encontre de ce régime inhumain. Or, du fait des entraves des chancelleries occidentales, les instances internationales sont incapables de prendre toute mesure contre le régime occupant Qods.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir