This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 09 août 2013 03:20

Yémen : impasse politique et sécuritaire

IRIB- Au Yémen, la flambée de violences et la fermeture des ambassades étrangères ont fait basculer le pays dans une impasse politique et sécuritaire.

Mardi dernier, des individus armés ont pris pour cible de leur attaque un hélicoptère militaire, dans la province de Marib, au centre, tuant huit personnes. L’intensification des attaques terroristes par des individus armés a mis le Yémen dans un état d’urgence, si bien que les ambassades de certains pays étrangers, dont les ambassades, américaine, britannique, française et allemande, ont été fermées. Les ministres yéménites de la Défense et des Affaires étrangères qualifient d’injustifiable, la fermeture des ambassades étrangères, au Yémen, mais, en réalité, le Yémen est, depuis longtemps, un lieu d’insécurité et d’instabilité, aussi bien, pour les diplomates étrangers, que pour les citoyens. Reste à savoir quels éléments sont à l’origine de la flambée de violence, dans les différentes villes yéménites. Pour des responsables yéménites, les activités d’Al-Qaïda et les raids des drones américains sont à l’origine de l’insécurité accrue sévissant au Yémen. Les éléments liés à Al-Qaïda, qui instrumentalisent l’instabilité politique et sécuritaire, dans les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique maghrébine, dans le sens de leurs intérêts, se sont infiltrés, au Yémen, en pleine protestation populaire et grâce au feu vert d’Ali Abdallah Saleh, le dictateur déchu. Après la chute de Saleh, Al-Qaïda a élargi ses activités, au Yémen, d’autant plus que les éléments stipendiés à l’ancien régime, notamment, les proches de Saleh, sont satisfaits de la montée de l’insécurité, dans les différentes localités, car ils espèrent ainsi que le régime déchu retournera au pouvoir, sous prétexte de l’incapacité de l’actuel gouvernement. De son côté, Washington a montré, à plusieurs reprises, comment il fait appel aux groupes terroristes, comme Al-Qaïda, afin de garantir ses intérêts, dans les pays où il se trouve dans une impasse politique. Pour d’aucun, c’est grâce au feu vert des Etats-Unis qu’Al-Qaïda est présent, au Yémen, et cela, pour empêcher la mise en place d’un Ordre démocratique. Par ailleurs, les frappes des drones américains se sont, aussi, multipliées contre les localités yéménites. Selon les sources d’informations, un avion de reconnaissance américain, de type AWACS, censé lancer une alerte urgente, s’est vu, pour la première fois, dans le ciel de Sanaa, tandis que les drones ne survolaient que les zones frontalières. A noter que les frappes des drones américains ont, jusqu’ici, laissé un grand nombre de morts et de blessés, parmi les citoyens yéménites.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir