This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 09 juillet 2013 04:39

A propos des activités nucléaires secrètes d’Israël

IRIB- Enfin dévoilées ! Les Etats-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne étaient sûrement au courant des activités nucléaires illégales d’Israël,

tout au long de ce dernier demi-siècle, sans en prononcer un mot. Le quotidien américain « Foreign Policy » qui l’a indiqué dans sa dernière édition, affirme qu’Israël a acheté secrètement dans les années 60, quelque 80 à 100 tonnes d’oxyde d’uranium (ou Yellow Cake) à l’Argentine, pour en produire de plutonium, nécessaire à la fabrication des armes nucléaires, ce dont la Maison Blanche était bien informée et qu’elle avait confirmé, avec son silence et son inertie manifeste. « Les Etats-Unis ne gouverne pas Israël, c’est Israël, par contre, qui domine les Etats-Unis. », selon Carlos Aznarez, directeur de la revue Resumen latinoamericano, qui regrette l’influence considérable dont le régime israélien dispose en Argentine. « Qu’est qu’il a fait, Washington, face à l’achat de l’oxyde d’uranium par Israël ? Il l’a soutenu, comme toujours ! Et à chaque fois qu’il proteste contre le programme nucléaire de l’Iran, il oublie tous les 200 ogives nucléaires de ce régime israélien !, poursuit Carlos Aznarez. Une nouvelle preuve de l’attitude ambivalente des Etats-Unis ! Un soutien voire une complicité de cinquantaine d’années aux activités illégales nucléaires d’Israël, malgré toutes les protestations de la Communauté mondiale. Il est vrai que la dissimulation d’Israël s’avère le plus puissant outil de dissuasion, selon les termes d’Ephraim Sneh, membre de la Knesset, outil qui pourrait être détruit, avec toute intervention ou supervision étrangère. Le régime sioniste a toujours négligé l’opinion publique mondiale qui exigeait l’arrêt de la prolifération des armes nucléaires, grâce, bien évidemment, aux soutiens des gouvernements américain, britannique, français et canadien qui accusent l’Iran d’activités nucléaires non conventionnelles. Ce que constate aujourd’hui la Communauté mondiale des comportements perfides de certaines puissances témoignent de ce que ces dernières ne marchent pas non seulement sur le chemin du désarmement mais encore, elles optent pour des politiques malhonnêtes qui nuisent aux mécanismes du désarmement nucléaire. L’existence des milliers d’ogives nucléaires en Europe et aux Etats-Unis, la tendance de la jeune génération à de telles armes, et des milliers de tonnes de matières nucléaires pour fabriquer des dizaines de milliers de bombes atomiques, comptent parmi les réalités amères de l’Homme d’aujourd’hui. Il n’y a certes rien qui pourrait dénucléariser le monde, qu’un désarmement de ruses et de complots pour contrarier les criminels nucléaires et les vrais accusés de cette affaire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir