This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 09 mai 2015 06:42

L’Iran, au cours de la semaine passée (32)

L’Iran, au cours de la semaine passée (32)
IRIB- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires juridiques et internationales et haut membre de l'équipe de négociateurs iraniens a déclaré que le prochain tour des consultations reprendrait, la semaine prochaine, à Vienne.
Dans un entretien direct, depuis New York, avec la chaîne 2 de la télévision iranienne, Abbas Araqtchi a tenu à faire allusion à de nombreuses parenthèses restant, pour la rédaction du texte de l'accord final, avant de souligner : «Le texte final est compliqué et complexe, car il englobe tous les aspects des négociations». Il a affirmé qu'une partie des négociations était concentrée sur les activités nucléaires, et que l'autre est liée aux supervisions et aux clarifications. «Une autre partie des pourparlers concerne la levée des sanctions anti-iraniennes», a indiqué M. Araqtchi. Insistant sur le fait que toutes les sanctions économiques et financières devraient été levées, le jour de l'entrée en vigueur de l'accord final, Araqtchi a précisé : «Il faut définir les lois liées aux sanctions. L'application du Protocole additionnel a pour but de renforcer le climat de confiance». Il a ajouté que l'Iran n'avait accepté aucun régime de supervision allant au-delà du Protocole additionnel et qu'il s'agissait, seulement, de rétablir la confiance, dans le cadre du protocole additionnel. La RII et le groupe 5+1 se sont donnés, jusqu'au 30 juin 2015, pour finaliser la rédaction du plan d'action commun de l'accord global sur le nucléaire iranien.

...........................................

Le Président iranien, Hassan Rohani, a dénoncé, mardi, les pays occidentaux, qui "se glorifient" de leurs contrats d'armements, au Moyen-Orient. "Il n'y a pas un pays, américain ou européen, qui ne se glorifie pas d'avoir vendu plus d'armes à tel ou tel autre pays de la région", alors que le Moyen-Orient est "confronté aux massacres, à la terreur, aux attentats", a déclaré Rohani, dans un discours, prononcé à l'occasion de l'inauguration de la Foire internationale du livre de Téhéran, accusant les pays vendeurs d'armes de créer, "injustement, un climat de peur parmi les pays de la région". "Ils viennent et se glorifient d'avoir vendu des milliards de dollars ou d'euros d'armes aux pays de la région", a lancé le président iranien, en s'interrogeant: "C'est ainsi qu'on veut développer l'industrie? C'est comme ça qu'on veut créer des emplois, dans les pays occidentaux? Recruter des ouvriers, dans de telles industries d'armements, avec, en corollaire, le massacre des civils, à Bagdad, Damas et Sanaa?".

...........................................

Le commandant adjoint de la base aérienne, Khatam al-Anbiya, de l’armée de la RII a fait part de l’emploi de 300 simulateurs de divers systèmes, dans cette base. «Dans le passé, il n’existait que 12 simulateurs de missiles S-200, mais, aujourd’hui, grâce aux spécialistes iraniens, la base aérienne Khatam al-Anbiya dispose de 150 simulateurs d’armes lourdes et de 150 simulateurs d’armes légères», a rappelé l’amiral Mohammad Qorbani, faisant état de la conception et de la fabrication du simulateur indépendant du missile S-200, dont la fabrication a enregistré 50% de progrès. Ce responsable militaire iranien a ajouté que la confection du simulateur du système balistique «Reaper» a enregistré 95% de progrès, et qu’il serait, bientôt, dévoilé. Les simulateurs des drones et des lanceurs à l’épaule comptent au nombre de simulateurs utilisés dans la base aérienne de Khatam al-Anbiya. Il a affirmé que cette base disposait de 27 simulateurs de radars, pour entraîner les forces armées.

...........................................

"Dans les prochaines années, nous disposerons de missiles anti-navires de haute précision", a annoncé le commandant de la marine de l’armée de la RII. "La force navale de l’armée et du corps des Gardiens de la Révolution islamique, (CGRI), assurent la sécurité maritime de la mer d’Oman, du détroit d’Hormuz et du golfe Persique", a ajouté le contre-amiral Habibollah Sayyari. Il s’est, aussi, attardé sur les allégations des Américains, sur l’escorte de leurs bateaux, dans le golfe Persique, avant de souligner que la sécurité règne à 100%, dans le golfe Persique. «Le golfe d’Aden et Bab el-Mandeb ne jouissent pas, suffisamment, de sécurité, donc, les Américains devraient y escorter leurs bateaux», a poursuivi le Contre-amiral Sayyari, rappelant que, grâce à la présence constante des forces navales de l’armée iranienne et du corps des Gardiens de la Révolution islamique, la sécurité règne, dans le golfe Persique, le détroit d’Hormuz et dans la mer d’Oman. ll n’est, donc, pas nécessaire que les Américains escortent leurs bateaux, dans cette région».

...........................................

Dans  la soirée du vendredi 1er mai, à samedi,  les destroyers de la force navale de l'armée de la RII ont sauvé des mains des pirates un navire marchand de Hong Kong. Le navire marchand de Hong Kong avait demandé de l'aide à toutes les flottes des pays membres de la coalition, dont les Etats-Unis, le Japon, la Chine et la Grande-Bretagne, bien que toutes ces flottes se soient abstenues de répondre à l'appel à l'aide de ce navire marchand. Ce navire a, finalement, eu recours à la 34ème flotte de la RII. Selon ce rapport, à 22 heures, locales, le commandement des navires "Alborz" et "Bouchehr" a sommé les pirates maritimes, avant de donner l'ordre de les attaquer.

La 34ème flotte de la RII est, depuis 23 jours, dans le golfe D'Aden.


...........................................

«Le porte-conteneurs de la société Maersk, arraisonné, il y a deux jours, par les forces militaires iraniennes, dans le golfe Persique, sera libéré, uniquement, à condition que ladite société paie à la partie plaignante iranienne, la somme demandée», a annoncé, dans un communiqué, l’ambassade iranienne, au Danemark. Selon l’agence Reuters, après que la compagnie Maersk a annoncé, dans un communiqué, qu’elle n’avait pas été au courant de l’amende de 3,6 millions de dollars, en rapport avec l’arraisonnement de son porte-conteneurs, l’ambassade d’Iran, au Danemark, y a réagi, pour dire que ce porte-conteneurs ne sera libéré qu’après le paiement de l’amende. Le porte-conteneurs de la société Maersk, battant pavillon des îls de Marshall, qui naviguait, dans les eaux du golfe Persique, a été arraisonné, mardi, par les patrouilles maritimes iraniennes, et escorté, jusqu’au port Bandar Abbas, parce que son capitaine avait refusé d’obéir, même pour un tout petit instant, aux ordres des forces iraniennes. L’arraisonnement, voire, la vente des bateaux endettés envers les ports est chose courante, dans l’Ordre international.

...........................................

A la suite de la diffusion, ce mercredi, par le quotidien "Al-Yaoum al-Sabaa", de fausses informations, intitulées «Tel -Aviv et Téhéran, ennemi en public et ami en secret», contenant des propos attribués à Mohammad-Jjavad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères, ainsi que des allégations fallacieuses accusant l’Iran d’avoir des relations avec le régime sioniste, le bureau de protection des intérêts de la RII, en Egypte, les a, catégoriquement, démenties.  La prise de position de principe et catégorique de la RII envers l’illégitimité du régime sioniste et son soutien aux idéaux sacrées de la Palestine et de Qods sont bien clairs, pour le monde, notamment, pour l‘opinion publique et les élites du monde de l’Islam et arabe, a ajouté le bureau de protection des intérêts de la RII.  La diffusion de fausses informations, par les médias sionistes, n’est pas chose nouvelle, elle vise à perturber l'opinion publique, chez les élites du monde, notamment, dans le monde de l’Islam, ce qui témoigne de l’isolement, plus que par le passé, de ce régime, et des échecs des Sionistes, dans leurs complots, à l’encontre de la RII et du monde de l’Islam.


...........................................


Le groupe d’amitié irano-irlandais du Parlement irlandais arrivera, le 11 mai 2015, à Téhéran. Lors de la visite de 4 jours de cette délégation parlementaire irlandaise, les membres de ce groupe s’entretiendront avec des parlementaires iraniens et les responsables du gouvernement des questions d'intérêt bilatéral. Cette visite aura lieu, à l’invitation du Président du groupe d’amitié irano-irlandais de l'Assemblée islamique d'Iran.


...........................................

Une délégation parlementaire norvégienne est arrivée, mardi, à Téhéran. Hossein Cheikholeslam, conseiller des affaires internationales du président de l’Assemblée islamique d’Iran, a rappelé que la visite, à Téhéran, de la délégation parlementaire norvégienne durera deux jours. «Cette visite s’effectue, à l'invitation faite par le Président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère de l’Assemblée islamique d’Iran, Alaeddin Boroujerdi», a-t-il conclu.


...........................................

Le ministre iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce, Mohammad-Reza Nematzadeh et l’ambassadeur d’Iran, à Rome, Jahanbakhsh Mozzafri, ont inauguré le stand de l’Iran à l'«Expo Milan 2015». Cet événement international a lieu, du 1er mai au 31 octobre, et porte sur «l’alimentation de la terre, l’énergie pour vivre». Plus de 140 pays et 40 organisations internationales participent à cette exposition. Le 23 août a été désigné comme la journée de l’Iran à l'«Expo Milan 2015».

Par ailleurs, la 20e exposition internationale du pétrole, du gaz et de la pétrochimie aura lieu, à Téhéran, avec la participation de 1.200 sociétés iraniennes et 600 sociétés étrangères, a annoncé Akbar Nematallahi, Président du Conseil d’organisation de cette exposition internationale. «Le but de cette exposition est de renforcer la production intérieure du pays, dans le cadre de la politique de l’économie de résistance», a-t-il ajouté. Cette exposition aura lieu, du 6 au 9 mai 2015, à Téhéran. La plupart des sociétés étrangères, qui y prendront part, viennent d’Italie, de Chine, d’Allemagne, de Russie, de France, de Belgique, de Grande-Bretagne, de Corée du Sud, de Malaisie, d’Ukraine, d’Espagne, d’Autriche, de Suisse, du Canada, de Norvège, de Pologne, du Soudan, et du Nigeria. L’exposition internationale de Téhéran est l’une des cinq grandes expositions mondiales, en matière de pétrole, gaz et pétrochimie.

Le ministre iranien de la Santé, Hassan Ghazizadeh Hachemi, a déclaré que l’Iran se situe au 17e rang international, en matière de santé et des soins médicaux. Il a déclaré, mercredi, qu’à présent, 95% des médicaments, consommés, en Iran, sont produits à l’intérieur du pays, par les usines pharmaceutiques iraniennes, malgré les sanctions injustes imposées par la communauté internationale à l’Iran, sous le prétexte des activités nucléaires civiles du pays.

Vu son écosystème vierge et ses hautes potentialités touristiques, l'île d'Hormuz peut, facilement, se transformer en pôle du tourisme halal, en Iran, voire, dans la région, selon le vice-président iranien et le président de l'Organisation du patrimoine culturel, de l'Artisanat et du Tourisme.Le vice-Président iranien, Massoud Soltanifar, en visite, vendredi, dans l'île d'Hormuz, a déclaré que la réalisation de ce projet multiplierait, aussi bien, le nombre des investisseurs iraniens et étrangers, dans la région, que le nombre des touristes musulmans du monde entier. "Assurer les endroits convenables et appropriés, pour les femmes musulmanes, compte parmi les mesures à entreprendre et qui peut aider cet île à se transformer en pôle du tourisme halal", a ajouté Soltanifar, rappelant : "L'Iran est un des plus importants foyers de tourisme halal, dans le monde, mais 'en raison des investissements limités, dans ce domaine, la moitié des touristes, voyageant, en Iran, est constituée de visiteurs des endroits religieux". Le vice-président iranien a insisté sur le fait que l'existence des repas halal et le respect des règles et comportements sociaux, conformément aux normes islamiques, comptent parmi les facteurs aplanissant le terrain à la transformation de l'Iran en un pôle important du tourisme halal, dans le monde entier.

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir