This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 14 mars 2015 10:31

L’Iran, au cours de la semaine passée (29)

L’Iran, au cours de la semaine passée (29)
IRIB- Les événements marquants, survenus au cours de la semaine passée, en Iran.

Le Président de la RII, Hassan Rohani, s'est rendu mardi, dans le cadre d'une visite officielle, à Achkhabad, capitale du Turkménistan.
Il a été accueilli, mardi soir, à sa descente d'avion, à l'aéroport d'Achkhabad, par le ministre turkmène des Affaires étrangères, Rashid Merdov, le premier vice-Président turkmène, ainsi que d'autres responsables du pays. Lors de cette visite de deux jours, le Président Rohani a rencontré son homologue turkmène, Gurbanguly Berdimuhamedow, et participera à la réunion commune de hautes délégations iranienne et turkmène; il devra, également, s'entretenir avec les hommes d'affaires iraniens et turkmènes. Avant de se rendre, au Turkménistan, le Président de la RII, Hassan Rohani, avait souligné, devant les journalistes, que la promotion du niveau des échanges commerciaux, de part et d'autre, sera examinée, lors de cette visite. «En ce qui concerne les questions internationales, le terrorisme est le principal problème des pays de la région, dont on discutera avec les autorités d'Achkhabad», avait-il réitéré. Le Président Rohani s'est rendu à Achkabad, en réponse à une invitation officielle de son homologue turkmène, Gurbanguly Berdimuhamedow.

....................................................................

Arrivé, mardi soir, à Doha, la capitale du Qatar, le Président de l’Assemblée islamique d’Iran, Ali Larijani, a confié aux journalistes que l’essor des relations économiques et des discussions sur les questions régionales de taille, comptent au nombre des objectifs importants de sa visite, au Qatar. Mohammed bin Mubarak Al Khulaifi, Président de l’Assemblée nationale qatarie, a déclaré, lors des cérémonies d’accueil de son homologue iranien, que l’Iran et le Qatar n’avaient de divergences de vue sur aucune question. Avant de se rendre au Qatar, le président du Parlement iranien était, au Koweït, où il avait rencontré l’émir, le Premier ministre et le président du Parlement de ce pays, et s’était entretenu avec les responsables koweïtiens d’importantes questions régionales et de l’essor des relations économiques, de part et d'autre.


....................................................................


La Cheffe de la diplomatie européenne,  Federica Mogherini, présidera, lundi prochain, à Bruxelles, les discussions, sur le programme nucléaire iranien, avec les ministres iranien, français, britannique, allemand des Affaires étrangères. Le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad-Javad Zarif, doit, de nouveau, s'entretenir avec son homologue américain, John Kerry, la veille, en Suisse. Les 5+1 et l'Iran cherchent à conclure un accord politique, fin mars, avant de tenter de s'entendre sur un accord définitif, au plus tard, le 30 juin. Le responsable de la diplomatie européenne avait, déjà, annoncé que les négociations des deux prochaines semaines entre l’Iran et les 5+1 seront décisives, dans le processus censé aboutir à l’accord. "Parvenir à l’accord nucléaire est vital, non seulement, pour la sécurité du Moyen-Orient, mais pour la sécurité mondiale", a précisé Federica Mogherini, citée par Sputnik News. De même, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a affirmé que toutes les parties, dont la partie iranienne, s’occupent, sérieusement, des négociations, jusqu’à parvenir au résultat. Plus d’une fois, Berlin a annoncé qu’il restait confiant, quant à la désignation du cadre d’un accord nucléaire avec l’Iran, avant la fin du délai, c’est-à-dire, avant la fin mars, à condition que toutes les parties impliquées dans les négociations restent d’accord, en vue de parvenir à ce qu’il a appelé "une réconciliation politique".


....................................................................


"Nous ne souhaitons pas la guerre, nous ne voulons conquérir aucun territoire, mais nous défendons notre dignité et notre indépendance", a affirmé le président iranien. "Nos combattants sont le parangon de l'éthique. Sur le champ de bataille, ils sont l’exemple même de la morale islamique et humaine", a précisé Hassan Rohani, le Président iranien.

"En raison de la responsabilité qui m'était impartie, j’ai, à maintes reprises, visité les camps des prisonniers de guerre irakiens. Ils étaient à l’aise. Ils regardaient des films. Ils jouaient au football, contrairement à ce qu'ont fait les bourreaux baathistes avec nos combattants, détenus dans les camps baathistes. A contrario des lois internationales, les Baathistes ont pris en otage notre ministre du Pétrole, avant de le tuer sous la torture", a affirmé Rohani.

"Nous traversons des moments agités et troubles où nous devons, toujours, nous tenir prêts au dévouement et au martyre.

Il y a eu des guerres néfastes, qui n’avaient aucun profit, comme la guerre sanglante contre le Vietnam, qui n’a rien apporté à leurs auteurs. Ceux qui ont attaqué l’Irak n’ont rien obtenu, non plus", a-t-il souligné.


....................................................................


Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'Energie atomique, (OIEA), a qualifié de bon et positif, le processus des coopérations entre la République islamique et l'Agence internationale de l'Energie atomique. Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'Energie atomique, (OIEA), Behrouz Kamalvandi, dans une interview, samedi, avec l'IRNA, a fait état de la visite, lundi, des experts et des responsables de l'AIEA, à Téhéran. "Le projet de coopérations, étape par étape, entre l'Iran et l'Agence viennoise, repose sur cette hypothèse qu'une nouvelle question serait débattue, après la finalisation des différentes questions, sur un thème particulier", a affirmé M. Kamalvandi. Le vice-président de l'OIEA, chargé des affaires stratégiques et parlementaires, a rappelé que l'équipe de l'AIEA avait mené des discussions avec les experts de l'OIEA, lors de son récent déplacement, à Téhéran. "Outre les responsables de l'OIEA, le directeur général politique du ministère iranien des Affaires étrangères, Hamid Baïdinéjad, et l'ambassadeur d'Iran, à l'AIEA, Reza Najafi, étaient, également, présents à ces négociations", a indiqué le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'Energie atomique.


....................................................................



"Le satellite «Mesbah» est  prêt à être lancé", a annoncé le secrétaire du Conseil suprême de l'espace virtuel. "Il existe, toutefois, des obstacles internationaux, qui ont empêché son lancement", a déclaré Mohammad Hassan Entezai, le secrétaire du Conseil suprême de l'espace virtuel, devant les journalistes, lors du 14ème Forum des associations spatiales de l'Iran. Le satellite «Mesbah» est  un satellite opérationnel et de télécommunication. Sa nouvelle version est en construction. Elle jouit d'une haute technologie.

Par ailleurs, le Directeur de l'Institut de télécommunication et de technologie de l'Organisation de recherches scientifiques et industrielles a déclaré : "La phase préliminaire de la conception de "Mesbah" est terminée. "La construction de la 2ème version du satellite "Mesbah-2", appelé "Versets", a débuté", a ajouté Shervin Amiri, lors du 14ème Forum des associations spatiales de l’Iran. La principale mission de ce satellite est de prévoir les séismes et de déterminer leurs impacts.


....................................................................


Le ministre iranien de la Défense a dévoilé, dimanche, le dernier missile de croisière iranien, " Soumar"  Il s'agit d'un missile sol-sol. " L'engin est de longue portée et fait partie de cette génération de missiles iraniens très sophistiquée. Ce sont les techniciens de l'industrie aérospatiale iranienne qui l'ont conçu et planifié. "La technologie de fabrication de ce missile de croisière s'inspire, à la fois, de la navigation, du génie électronique, et un tel engin ne vise qu'à promouvoir les capacités balistiques iraniennes", a affirmé le ministre de la Défense, qui a, en même temps, fait état de la livraison, en grande quantité, des missiles balistiques de longue portée "Ghiyam" et "Gyhadr" aux forces aériennes des Pasdarans. "Ces missiles ont la capacité de détruire un éventail de cibles, et compte tenu de leurs capacités tactiques très développées, leur durabilité, sur le champ de bataille, leur aspect furtif, ils sont capables de détruire les cibles, dans n'importe quelles conditions .. Le missile de croisière sol-sol est un nouveau produit très différent des anciennes versions. Il est muni d'un système de contrôle, de génie, de propulsion. C'est un atout de poids, capable de changer la configuration défensive du pays".

Le dévoilement de ce nouveau missile a eu de vastes répercussions, à l'échelle internationale. La chaîne d'information "Russia Today", évoquant les capacités de ce missile, a écrit que le dévoilement de "Soumar" a paniqué Israël, qui est, désormais,  proche du territoire iranien.


....................................................................


Le commandant des forces terrestres de l’armée de la RII a déclaré que le premier fusil iranien de précision de calibre 23 mm serait dévoilé le 18 avril 2015. Selon Tasnim News, le général Ahmad-Reza Pourdastan a confié aux journalistes que l’Organisation pour la recherche du Jihad de l’autosuffisance de l’armée de terre était en train de travailler sur une série de robots, capables de se mouvoir par téléguidage. «Ces robots sont capables de transporter nos missiles et nos équipements d’artillerie», a souligné le commandant des forces terrestres de l’armée de la RII. En allusion à un autre acquis des forces iraniennes, le général Pourdastan a affirmé : «En outre, le fusil de précision de calibre 23 mm est en train d’être fabriqué par les spécialistes iraniens. C’est une nouveauté, que ce soit, en Iran, ou ailleurs, dans le monde, car aucune armée, dans le monde, n’est doté d’un fusil de précision d’un tel calibre. Mais, aujourd’hui, les spécialistes de l’armée de terre iranienne sont en train de travailler sur cette arme, qui sera dévoilée, le 18 avril 2015».


....................................................................


Le 2ème convoi d'aides  humanitaires de l'Iran est arrivé, jeudi, à l'aéroport de  Sanaa, la capitale Yéménite. Cette décision a été concrétisée, dans le cadre des coopérations bilatérales entre les deux pays. "Ce convoi comprend 7 tonnes de couvertures et de  matériels médicaux. Prochainement, de nouvelles aides arriveront, au Yémen", a déclaré le président du Croissant Rouge de l'Iran. "Ces aides interviennent, dans le cadre de coopérations bilatérales, via la Croix Rouge mondiale et le Croissant Rouge", a, pour sa part, affirmé le directeur de la maison de santé  du Yémen. L'Iran a montré sa disponibilité à renforcer ses coopérations, en matière de santé. Le 1er convoi d'aide iranienne, comprenant des médicaments, était arrivé, il y a une semaine, à l'aéroport de Sanaa.


....................................................................


Le président de l’Organisation iranienne du Patrimoine culturel, du Tourisme et de l’Artisanat a annoncé que l’Iran deviendra, bientôt, le pôle mondial du tourisme halal. M. Massoud Soltanifar a déclaré, en marge de la 49e exposition du tourisme, en Iran, que l’Iran respecte, actuellement, les principes du tourisme halal, en offrant aux touristes de la viande halal et en interdisant les boissons alcoolisés. Il a ajouté que le marché européen, surtout, allemand, du tourisme est l’une des sources importantes du tourisme, en Iran. Il a précisé que les touristes allemands sont de plus en plus nombreux, en Iran, ce qui prépare le terrain au développement de la coopération des secteurs iranien et allemand du tourisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir