This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 25 octobre 2014 06:04

L’Iran, au cours de la semaine passée (18)

L’Iran, au cours de la semaine passée (18)
La sécurité, le bonheur, l'autorité et la dignité de l'Irak comptent beaucoup pour la RII, comme l'a justement rappelé le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran,

l'honorable Ayatollah Khamenei, lors de l'audience accordée mardi après-midi au Premier ministre irakien, Haïdar al-Abadi, jugeant nécessaire le renforcement des relations irano-irakiennes, pour lequel l'Iran ne lésinera sur aucune aide à l'Irak. « Le statut quo actuelle de la région, notamment celui d'Irak, est l'œuvre des politiques irresponsables des puissances extrarégionales et de certains pays de la région envers la Syrie. », a déploré le Guide suprême de la Révolution islamique, soulignant que le peuple et le gouvernement irakiens, surtout les jeunes, sont en mesures de faire face aux terroristes, en assurer eux-mêmes la sécurité, d'autant qu'ils n'ont nullement besoin des étrangers. L'honorable Ayatollah Khamenei a également salué la formation du nouveau gouvernement irakien, qualifiant de totalement correcte, la politique de ce nouveau cabinet qui consiste à l'unité nationale, tribale et ethnique. « L'Irak est une unité géographique, il est donc absurde de le partager en chiite et sunnite ou arabe et kurde. », a conclu le Guide suprême de la Révolution islamique.

Le Premier ministre irakien a eu également des rencontres avec le président iranien et le ministre des Affaires étrangères.

..................................................

Téhéran a entrepris des démarches volontaires, conformément au calendrier prévu, a affirmé, dans un rapport mensuel, l'Agence internationale de l'Energie atomique, (AIEA). "Téhéran a été, pleinement, attachée aux dispositions de l'accord nucléaire intérimaire, prolongé, le 20 juillet, de 4 mois, continuant de poursuivre des actions volontaires", a précisé, lundi, Yukiya Amano, le Directeur général de l'Agence. Depuis le 20 janvier, l'Iran n'a mené aucune activité d'enrichissement, à un niveau supérieur à 5%,  dans ses installations déclarées, n'utilisant même pas les cascades, dans aucune de ses installations, a précisé l'AIEA, indiquant : "ce pays n'a pas élargi ses activités, dans le site d'enrichissement de combustible nucléaire, et celui de Fordow, ni dans la centrale à eau lourde d'Arak, permettant l'accès quotidien aux installations d'enrichissement, à Natanz et Fordow. Le contenu général de ce rapport reflète la marche en avant, dans le cadre du «plan d'action commun». Or, ce rapport revêt, du point de vue technique, dans le cadre de l'accord passé entre l'Iran et les 5+1, une importance particulière. A ce propos, Catherine Ashton, la Cheffe de la diplomatie de l'UE, a annoncé, lundi, qu'elle avait décidé de respecter le délai fixé, jusqu'au 24 novembre, pour parvenir à l'accord. Le bureau d'Ashton a, pour sa part, affirmé qu'à ce stade, il n'y a aucune proposition suggérant la prolongation des négociations. Abbas Araqtchi, le négociateur en chef  de l'équipe nucléaire iranienne, a indiqué que dans deux semaines, une réunion tripartite aura lieu entre les ministres iranien et américain des Affaires étrangères et Mme Ashton. Les deux objectifs  principaux de ces négociations et rapports sont d'instaurer la confiance, conformément au Traité de Non-prolifération des armes nucléaires, (TNP), et de mettre au point une feuille de route, pour la poursuite du programme nucléaire pacifique iranien, sur la base du respect  du  plein droit nucléaire. L'un de ces objectifs-clés et qui est nécessaire, pour parvenir à l'accord final, est de la mise en œuvre des accords entre l'Iran et l'Agence, qui avance pas à pas.

« L'Iran est la grande victime des crimes internationaux dont l'usage des armes chimiques », a déclaré l'ambassadeur de la RII aux Pays-Bas qui a ensuite appelé la communauté internationale et La Haye à traduire en justice les auteurs de ces crimes contre-humanité. L'ambassadeur de la RII aux Pays-Bas, Ali-Réza Jahanguiri, s'est entretenu, mardi, à La Haye, avec le Président de la CPI, le Coréen Song Sang-hyun. Lors de cette rencontre, le responsable iranien a déploré que la communauté internationale n'ait rien fait pour traduire en justice les auteurs des crimes contre-humanité et ceux ayant eu recours aux armes chimiques. M. Jahanguiri a également fait part du soutien de la RII aux démarches impartiales et indépendantes de la CPI. Il a déclaré que Téhéran était prêt à renforcer son rôle auprès de cette instance. « On espère que la Cour pénale internationale agira aussi contre les crimes qui sont  commis hors du continent africain », a-t-il ajouté.

..................................................

L'Iran a besoin de 20 nouvelles centrales atomiques comme celle de Bouchehr, a déclaré le président de l'Organisation Iranienne de l'Energie Atomique lors d'une réunion avec les membres de la Commission de l'Energie du Parlement islamique. Le président de l'OIEA, Ali Akbar Salehi, a fait part de futurs plans de l'Iran pour fonder des nouvelles centrales ainsi que la préparation de certains pays à coopérer avec celui-ci. Il a déclaré que les accords doivent être finalisés dans un avenir proche avec la Russie pour la construction de deux nouvelles centrales nucléaires en Iran. S'adressant aux journalistes, M. Salehi a exprimé l'espoir que la construction des deux prochaines centrales va bientôt commencer après la finalisation des accords entre Téhéran et Moscou. "Les discussions sont en cours avec les Russes pour la construction des centrales électriques qui seront de 1000 MW", a-t-il ajouté. Le président de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a, également, affirmé que l'Iran est prêt à coopérer avec les pays amis qui souhaitent se doter de la technologie nucléaire. Ali Akbar Salehi a rappelé que l'Iran a de nombreuses expériences dans le domaine de la technologie nucléaire pacifique et qu'il est prêt à coopérer avec les pays amis dans le cadre des règles de l'Agence internationale de l'énergie atomique et sous la supervision de cette Agence.

..................................................

Le chef de l'état-major interarmes iranien, le général Firouzabadi, est revenu sur la tragédie de Kobani et de la notion d'amour propre et de courage, qui animent, depuis toujours, les Kurdes : "Ce courage, cette pugnacité qu'on connaît aux Kurdes, à titre de l'une des plus anciennes ethnies iraniennes, ne permettront jamais que Kobani tombe entre les mains des terroristes, et les terroristes de Daesh devront s'apprêter à être punis de la pire des manières"!! "L'offensive de Daesh contre Kobani a blessé les sentiments de tous les kurdes de la région, c'est une blessure, qui ne restera pas impunie, d'autant plus qu'elle est causée, non seulement, par Daesh, mais aussi, par ses protecteurs occidentaux, qui combattent, en ce moment, tous les peuples de la région". "Les ennemis de l'Islam ont commencé un jeu très dangereux, qui n'ira pas sans leur laisser de profondes séquelles. Ils devront s'attendre à être punis, et la punition va s'intensifier, à mesure que le jeu se prolonge". "Les Musulmans, de part le monde entier, sont partisans des habitants de Kobani, en Iran, en Irak, en Turquie, et c'est ce soutien qui les aidera à repousser l'ennemi".

..................................................

Le général Hossein Dehghan, ministre iranien de la Défense, et Samir Mokbel, vice-Premier ministre et minsitre libanais de la Défense, ont signé un document de coopération défensif, lundi, lors du deuxième et dernier jour des négociations bilatérales. Après la signature de ce document, le ministre libanais de la Défense a dit devant les journalistes : "Les responsables de la RII ont annoncé qu'ils sont prêts à équiper l'armée libanaise, pour faire face aux terroristes". Des entretiens ont également effectués entre Samir Mokbel et le Président iranien, Hassan Rohani et le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad-Javad Zarif, lequel a réitéré que l'Iran est prêt à mener toute sorte de coopération politique, sécuritaire et en information, pour faire face aux groupes terroristes et extrémistes.

Dans la foulée, la chaîne de télévision Al-Manar a indiqué qu'alors que  l'aide militaire russe, pour l'armée libanaise, est, toujours, suspendue, et que l'aide de 3 milliards de dollars du roi saoudien, pour doter l'armée libanaise d'armes françaises, demeure dans l'ambiguïté, la disponibilité de la RII à octroyer, sans aucune condition, une aide militaire à cette armée, a suscité l'opposition des courants pro-occidentaux, au Liban». Des "mitrailleuses Doshka","des obus de canon 60, 80, 120 et 155mm, une grande quantité de munitions, ainsi que des missiles TAW, des missiles anti-blindés, des jumelles de vision nocturne, et des obus de chars T55 et T62, constituent l'aide militaire de la RII à l'armée libanaise.

.............................................

En réponse à l'invitation officielle de son homologue chinois, le commandant de la force navale iranienne, le contre-amiral Habibollah Sayyari, s'est rendu, en Chine, à la tête d'une haute délégation militaire. "Préparer le terrain aux coopérations  bilatérales entre les deux forces navales, iranienne et chinoise, dans différents domaines, dont la tenue de manœuvres conjointes, les coopérations d'entraînement  et le développement des relations défensives, dans le cadre des accords conclus, figurent parmi les objectifs de cette visite", a affirmé  le contre-amiral Habibollah Sayyari qui a rencontré les commandants de la base maritime de Shanghai, et s'est familiarisé avec les activités de cette base. Le commandant de la base maritime de Shanghai s'est réjoui de pouvoir accueillir un commandant de haut rang, à Shanghai, «ce qui compte, également, beaucoup, pour le commandant de la marine chinoise», selon ses propres termes. A son tour, le commandant de la marine iranienne, l'Amiral Sayyari, a fait allusion aux antécédents des relations maritimes entre les deux pays. Il a, aussi, précisé que le développement des coopérations amicales avec Pékin comptait beaucoup pour la marine de la RII. L'amiral Habibollah Sayyari et le commandant de la base navale de Shanghai Wang Yung ont souligné l'importance cruciale de l'expansion de la coopération militaire entre Téhéran et Pékin pour le rétablissement d'une paix durable et la tranquillité de la région.

..................................................

Le dimanche, et en présence du vice-ministre iranien de la Défense le général Hatami et du commandant en chef de la base aérienne Khatam Anbiya le général Esmaeli ont été dévoilé trois systèmes radars ,conçus et fabriqués par les techniciens de l'industrie de la Défense: le radar "Hafaz" est un radar d'investigation tri-dimentionnel , de portée moyenne et qui est conçu pour être combiné au système de défense anti aérienne Mersad . c'est un radar qui localise les chasseurs , les drones , les missiles de croisière volant à une basse altitude . l'objet pourrait être intercepté du point de vue de la portée de l'angle de direction et de l'angle de l'altitude. le radar Hafez est capable d'identifier les objets situés à 250 kilomètres , d'intercepter 100 cibles dans le même temps. le radar en question est combiné au système de missiles anti aérien Merssad qui emploie des missiles Chahin et Chalamtcheh entre autres.

..................................................

Et une information sportive pour clore le magazine :

Au troisième jour des Jeux Para-asiatiques d'Incheon, l'Iran a remporté 7 autres médailles. Les athlètes iraniens ont obtenu leur 9e médaille d'or, au troisième jour des jeux se tenant à Incheon, en Corée du Sud. En classe F57 au lancer du disque féminin, Mahnaz Amini, s'est vue décerner la médaille d'or, et Fatemeh Montazeri,la médaille d'argent. Au Javelot, Faezeh Kermani a remporté la médaille de bronze, en classe F33-34. Au lancer du disque, Mohsen Majidi Kamalabadi, dans la classe F37, a obtenu la médaille de bronze. Aux épreuves de natation des Jeux Para-asiatiques d'Incheon, au 200 mètres nage libre, Vahid Keshtkar a obtenu la médaille d'argent, et Hossein Karimi, la médaille de bronze. Au judo, Seyyed Amir Nouri, dans la catégorie des 85kg, s'est contenté de la médaille de bronze.

..................................................

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir