This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 13 février 2015 15:43

Le meilleur allié d'Israël au Moyen Orient?

IRIB-Le régime sioniste qui en dépit de ses problèmes économiques,..

sociaux se prépare pour les élections parlementaires du 17 mars, ne laisse pas la région vivre un seul moment de calme.

La multiplication des attentats à la bombe à Bagdad, la diffusion des vidéos montrant les takfiris qui brûlent vifs leurs otages et une nouvelle vague de tensions sécuritaires en Egypte, au Liban et en Jordanie montrent que l'étau de la résistance des groupes populaires autour des terroristes se resserre de plus de plus et que ces derniers tentent de militariser la région encore davantage. Les takfiris ont doublé en effet leurs efforts. La semaine dernière les groupes liés à Daech au Sinaï et dans certaines villes égyptiennes ont attaqué des sites clès dont les aéroports et les bâtiments publics. Résultat? Le gouvernement les commandants militaires alliés de l'actuel président, Abdelfattah al-Sissi, également l'ex-chef de l'armée suite à la révolution de 2010, ont opté pour le bras de fer et imposé des limites et pressions aux groupes palestiniens tels "Les brigades d'Ezeddin Qassam", branche militaire du  Hamas.

Bien que la branche égyptienne de Daech (Wilaya de Sinaï) ait revendiqué les récentes opérations, le Caire a pointé du doigt les groupes palestiniens, les mettant sur sa liste des organisations terroristes. Il paraît donc que le régime sioniste a agi encore une fois par le biais des groupes extrémistes et takfiris au Moyen-Orient pour plonger l'Egypte dans le chaos et porter atteinte à la Résistance palestinienne.

Par ailleurs la Jordanie est toujours sous le choc de la vidéo montrant le pilote Moaz Al-Kassasbeh qui a été brûlé vif par ses ravisseurs. Le roi Abdallah a laissé sa visite aux Etats-Unis inachevée et a promis une vengeance douloureuse.

Le porte-parole du gouvernement jordanien a, à son tour, affirmé :" La réponse de la Jordanie au groupuscule terroriste de Daech et la vengeance pour le meurtre de notre pilote sera ferme mais la Jordanie ne s'engage pas dans un combat terrestre contre Daech".

Amman a commandé aux Etats-Unis des armes sophistiquées et équipés de caméras de nuit, demande bien accueillie par Washington qui enverra tôt ou tard le premier convoi vers la Jordanie. Il est même possible que le plan américain censé exercer des pressions sur les frontières syriennes au nord et au sud, soit mis en œuvre.

En attendant, la Jordanie va élargir ses coopérations avec les Etats-Unis au sein de la coalition anti-Daech présidée par Washington.

Et ce alors que les forces populaires et l'armée régulière en Syrie avancent sans cesse. La riposte cuisante du Hezbollah libanais à l'offensive des sionistes contre Quneitra, au sud du Liban, a fortifié les combattants de la résistance.  La récente conférence de Moscou rassemblant les représentants du gouvernement syrien et des groupes d'opposition constitue aussi un pas pour une solution politique de la crise.

L'Irak aussi a vécu des jours durs durant un an en raison de l'invasion des terroristes qui ont été obligés de fuir  la Syrie. Mais suite à l'appel lancé par les leaders religieux et ethniques, les Irakiens ont commencé une vraie lutte contre les terroristes qui organisent ces jours-ci des attentats à la bombe dans la capitale, Bagdad.

Par ailleurs Daech a commencé à immoler par le feu les citoyens ordinaires (Mossoul et al-Ramadi) et même les enfants (un récent rapport de la commission onusienne des droits d'enfants) pour confirmer sa stratégie fondée sur la propagation de la terreur pour régner. Daech cherche ainsi à assurer à son gré sa sécurité et à démoraliser les forces populaires irakiennes ainsi que l'armée.

 

Au Yémen aussi, les groupes terroristes s'activent. La révolution se poursuit et le peuple se débarrasse des figures inefficaces. Il arrive des informations qui disent que la coalition entre les combattants d'Ansarullah et l'armée yéménite, qui après des années de combats  ont pointé leurs armes sur al-Qaïda, devient d'objet des complots.

Les actes de sabotage des takfiris d'al-Qaïda, qui à l'aveu même des responsables américains tel Hillary Clinton, ex-secrétaire d'Etat, ont été formés par l'Occident, ont visé à maintes reprises les sites sensibles à Sanaa et d'autres villes. Si les troubles ne cessent et si l'armée se sépare du mouvement d'Ansarullah, on s'attend à l'aggravation du chaos qui préoccupe aussi l'Arabie et les Etats-Unis dont les drones y sont sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Dans ces conditions, le régime sioniste, qui accorde aux takfiris  ses soutiens en matière des renseignements et de logistique tente de faire certains payes islamiques de la région s'occuper de leurs affaires, ce qui permettrait aux sionistes d'assurer toujours leurs intérêts.

Il faut prendre en compte qu'un nouveau tour de violences terroristes débute dans la région et les actes inhumains et anti-islamiques des groupes takfiris se multiplient, ce qui prouve qu'il y a surement eu des progrès et des évolutions dans la région les poussant vers les réactions violentes.

En d'autres termes les groupes populaires et la résistance en Syrie, en Irak, au Liban et même en Jordanie, ont su, grâce à leur vigilance, neutraliser ou ralentir les actes des takfiris. Bref; ils ont touché les buts.

Donc ces groupes takfiris dont la survie constitue un facteur clef pour le régime sioniste, se trouvent désormais sous le contrôle de la Résistance et se donnent tout effort pour s'en débarrasser.

Le régime sioniste sait bien que dans le cas où l'échec des terroristes sera enregistré au nom des groupes populaires et pas la soi-disant coalition internationale, la prochaine cible sera ce régime.

C'est pourquoi l'entité sioniste déploie tous ses efforts pour imposer un aspect militaire et sécuritaire encore pire à la région dans le but de justifier la présence de ses amis occidentaux et de faire plonger cette région dans une situation pareille à celle en Libye où l'accès des groupes et des ethnies aux armes a déstabilisé le pays. Les sionistes ignorent que la Résistance est tellement puissante qu'elle pourrait anéantir le régime sioniste.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir