This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 30 janvier 2010 07:59

La Révolution islamique et la question palestinienne

Basée sur les valeurs spirituelles et les convictions religieuses et éthiques, la Révolution islamique d'Iran conçoit donc un de ses principes fondamentaux la défense des droits des nations opprimés et déshérités dans le monde entier. En réalité, la quintessence du message de la Révolution islamique réside dans la foi en Dieu et l'application des préceptes divins, dont l'un est de résister devant l'iniquité et de défendre l'opprimé. C'est dans une telle perspective, que l'Imam Khomeiny, architecte de la République islamique d'Iran, a soutenu, dès les premières années de la lutte contre le régime despotique, les droits du peuple palestinien, dans le cadre des objectifs du combat de la nation iranienne. Sur la base de l'idéologie axée sur l'équité de la Révolution islamique, il a prescrit le soutien à la Palestine et la mise au jour de la nature usurpatrice du régime sioniste, le point de départ de la Révolution islamique vers ses idéaux. La présence des Israéliens en Palestine figure parmi les problèmes qui font serrer le cœur de tout musulman dans la poitrine. Les juifs qui y ont immigré, considèrent ce pays comme le leur et ils ne tolèrent aucun droit à ses habitants musulmans. Mais comment la terre de Palestine a été prise par les sionistes pour qu'on soit maintenant témoin du massacre des milliers d'enfants palestiniens ? Depuis de longues années, la Palestine a toujours été le théâtre des incursions étrangères, de nombreux gouvernements l'ont dominée. Les annales de l'histoire témoignent du fait que le peuple d'Israël a toujours voulu occuper la Palestine et expulser ses habitants. Mais il a été vaincu à maintes reprises par les Palestiniens. A la fin du XIXe siècle, les insurrections ont éclaté en Palestine. Dans un tel contexte, les juifs ont projeté l'idée de la nation unie juive et ils ont entamé des démarches pour mettre en place un pays indépendant, ce qui a été encouragé et soutenu par le gouvernement britannique de l'époque. Après l'occupation de Qods, les pays islamiques à leur tête l'Egypte se sont unis pour anéantir Israël mais en raison des soutiens des Etats-Unis et certains pays occidentaux, les arabes ont échoué, et l'Egypte a reconnu le régime sioniste, en concluant le traité de compromis de camp David. Cet événement a eu lieu au seuil de l'avènement de la Révolution islamique d'Iran. Le geste perspicace de l'Imam Khomeiny proclamant la Journée mondiale de Qods relevant de la vision politique de l'Islam, fit renforcer la prise de conscience à l'échelle du monde de l'Islam, donnant un coup de pouce à un mouvement averti au niveau international vis-à-vis du sort de la nation palestinienne. En réalité, la Révolution islamique insuffla une nouvelle âme dans les courants de résistance qui en raison des politiques répressives des puissances hégémoniques mondiales étaient pratiquement en déclin ou avaient dévié de leur chemin. La révolution islamique a ainsi ouvert une nouvelle voie aux nations de la région, dont les objectifs n'étaient non seulement alimentés par l'ambiance internationale de la rivalité des deux blocs de l'est et de l'ouest, mais aussi, en tant que pensée et mouvement militant, basé sur la devise de l'équité et du respect des droits de l'homme, elle réfutait les puissances mondiales avec tous leurs objectifs et idéologies hégémoniques. Ce fut ainsi que la Révolution islamique, selon l'expression du Guide suprême de la Révolution islamique, transforma la défense des droits du peuple palestinien en un jihad islamique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir