dimanche, 16 septembre 2012 17:41

L'araignée banane ou le "viagra" à huit pattes

L'araignée banane ou le "viagra" à huit pattes
IRIB- La morsure de l'araignée banane est, certes, dangereuse, mais elle provoque, aussi, des érections. Si on imagine toujours mal l'intérêt pour l'arachnide de provoquer un tel effet chez ses proies, des chercheurs se sont penchés sur les différentes toxines qui composent son venin. Deux tests sur des rats ont été très concluants.

Si l'araignée banane écoutait de la musique, elle serait probablement fan de Francky Vincent. La morsure de cette araignée sud-américaine, Phoneutria nigriventer de son petit nom scientifique, est certes potentiellement mortelle, mais un des symptômes qu'elle provoque a intrigué les scientifiques : une érection si durable qu'elle en est douloureuse. Ce phénomène, appelé priapisme, ouvre de nouvelles possibilités dans le domaine des troubles de l'érection.

Les venins sont généralement des cocktails de toxines et, ici, c'est la toxine PnTx2-6 qui provoquerait les turgescences impromptues d'après l'équipe de chercheurs américains et brésiliens. Une première étude sur les rats publiée en 2009 vient d'être complétée fin août par une seconde parue dans The journal of sexual medicine. De vieux rongeurs, dont l'âge avait fait perdre de leur vigueur d'antan, ont reçu des injections de la toxine en question. Il n'a alors fallu que 15 à 20 minutes pour que se raidissent à nouveau leurs virils attributs. Mais les chercheurs ne comptent pas en rester là puisqu'ils espèrent également mener plus tard d'autres tests sur des femelles.

Grâce à l'étude réalisée, les chercheurs ont découvert que la toxine provoque l'émission de monoxyde d'azote qui facilite la relaxation des vaisseaux sanguins des organes génitaux. Ceci facilite alors les afflux sanguins et donc l'érection. Le citrate de sildénafil, la molécule contenue dans le viagra a également un effet vasodilatateur mais celle-ci n'agit pas de la même manière. De plus, il faut savoir que ce médicament mis sur le marché à partir de 1998 est inefficace sur 30% des patients. Pour en revenir à la toxine de l'araignée banane, si certains ne veulent pas attendre l'application pharmaceutique pour les humains, il est tout de même déconseillé de chercher la substance à sa source vivant en Amérique du Sud.

En effet, toutes précautions prises et même avec de l'antivenin, chaque morsure de l'agressive arachnide nécessite jusqu'à une semaine aux victimes pour se remettre de symptômes pouvant s'avérer très sérieux. Ceux-ci comptent notamment d'importants troubles respiratoires et de violents frissons. Sans oublier les sérieuses conséquences du priapisme. Mieux vaut donc ne pas approcher l'araignée et la laisser faire honneur à son nom... en se camouflant dans les régimes de banane.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir