This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 27 mars 2012 12:01

La baleine sprinteuse

IRIB-Une créature lente la baleine ? Certainement pas ! Une étude vient de démentir cette idée reçue, la baleine-pilote (le front bombé) est une sprinteuse née, capable de pics de vitesse surprenants lorsqu’elle chasse.

“Les baleines pilotes semblent être les mammifères les plus rapides en eaux profondes” indique la biologiste Natacha Aguilar Soto. Entourée des chercheurs de l’Institut d’Océanographie du Massachusetts, la scientifique a enregistré la vitesse, la profondeur ainsi que la direction de 23 baleines s’immergeant dans l’eau. Une étude rendue possible grâce aux boîtiers d’enregistrement placés sur le corps des impressionnants mammifères. Les résultats obtenus sont étonnants et font tomber deux vieilles idées reçues :

la première concerne bien évidemment la vitesse. Les biologistes ont observé qu’en pleine journée la baleine-pilote descend à plus de 1000 mètres de profondeur et ce durant 15 minutes. Lorsqu’elle repère son dîner la baleine peut atteindre les 30 km/h et tenir ce rythme sur plus de 200 mètres. Deuxième idée balayée : l’économie d’oxygène réalisée par la baleine. Les chercheurs pensaient que le mammifère descendait les profondeurs lentement afin d’économiser son oxygène. « C’est étonnant d’observer que les baleines pouvaient, avec une quantité d’oxygène limitée, s’immerger si vite et si profondément. Les guépards augmentent considérablement leur rythme respiratoire quand ils poursuivent leurs proies », explique Natacha Aguilar Soto. Un exploit impossible pour la baleine, obligée de retenir son souffle durant toute la chasse. Une observation qui expliquerait peut être pourquoi les baleines sont aussi lentes et inactives lorsqu’elles sont à la surface. Capables de respirer seulement en dehors de l’eau, elles récupéreraient tout simplement, se reposant et s’oxygénant avant de tenter le prochain record d’apnée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir