This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 14 août 2015 15:34

Yémen : consultations Iran/ONU sur les développements en cours

Yémen : consultations Iran/ONU sur les développements en cours
IRIB- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour le Département Arabe/Afrique s’est, à nouveau, entretenu avec l’émissaire spécial du secrétaire général de l’ONU sur les derniers développements en cours au Yémen.
Selon l’agence TasnimNews, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabollahian a évoqué, lors d’un contact téléphonique vendredi avec l’émissaire spécial de l’ONU pour le Yémen, Ismaël Ould Cheikh Ahmed la nécessité de l’arrêt immédiat des attaques étrangères contre le Yémen ainsi que de la levée du blocus humanitaire qui ont laissé dans leur sillage des milliers de morts et blessés sans compter la destruction des infrastructures du Yémen. Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a salué le rôle, les démarches et mesures constructives de l’émissaire spécial de l’ONU, et il a plaidé pour des efforts plus efficaces de la part de cette instance. « L’Iran insiste sur l’arrêt des agressions via une solution politique sans faire recours à la violence. », a réitéré le haut diplomate iranien, rappelant que Téhéran poursuit ses consultations avec l’émissaire onusien et qu’il fait tout son possible dans le sens du succès des dialogues, au sens vrai du terme, à Mascate, permettant de parvenir à des résultats équitables. Pour sa part, l’émissaire spécial de l’ONU pour le Yémen, Ould Cheikh Ahmed a rendu hommage aux efforts qu’a déployés Téhéran pour faire sortir le Yémen de la crise. Le responsable onusien a énuméré les résultats de ses récentes rencontres avec les représentants d’Ansarallah à Mascate et celles avec les responsables du gouvernement démissionnaire à Riyad pour déclarer positif le processus des dialogues à Mascate. « Toutes les parties plaident pour une solution politique à la crise yéménite. », a-t-il affirmé rappelant : « Le projet préliminaire de l’accord politique a été présenté et les groupes et parties concernés doivent s’exprimer dans les jours à venir. » L’émissaire de l’ONU a souhaité que le projet de l’accord politique soit accepté par toutes les parties.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir